[youtube http://www.youtube.com/watch?v=VlX_mVVH-Cc&w=560&h=315]

Scandale pour les catholiques, le représentant officiel de Jésus-Christ sur terre, le successeur de Saint-Pierre, le pape François prie dans un temple idolâtre devant le monde entier ainsi qu’en témoigne l’envoyé du Figaro: 

« le successeur de Benoît XVI, dans la même mosquée, a donc croisé très visiblement les doigts, incliné longuement la tête en fermant profondément les yeux, deux à trois minutes, pour prier à l’évidence . Et pour… signifier qu’il priait. Et ce en direction du mihrab, cette niche cernée de deux colonnes, qui indique la qibla, donc la direction de la ka’ba de la Mecque« .

Jésus-Christ a donné mission avant de quitter la terre à ses apôtres: « Allez, par tout le monde; prêchez l’Evangile à toutes les créatures. Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé; mais celui qui ne croira pas sera condamné. » Saint-Marc chap. 16

« Toute puissance m’a été donnée dans le ciel et sur la terre », leur dit-Il,  « Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples, baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit ; et leur apprenant à observer toutes les choses que je vous ai recommandées. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. »  Saint-Matthieu chap. 28.  

En quoi prier dans une mosquée avec un imam, tourné vers la Mecque, peut-il combattre l’Islamisme radical ? Qu’est-ce qui pourrait le mieux combattre une fausse religion que l’enseignement de la vraie religion ? Le témoignage de l’Evangile seul peut combattre l’islamisme. Les chrétiens du Moyen-Orient qui donnent leur vie pour rester fidèles au Christ apprécieront…   E.D.

__________________

Le pape François ose prier dans la Mosquée bleue d’Istanbul

Jean-Marie Guénois  Publié le 29/11/2014 à 12:59″

prière mosquée bleue François 28 nov 2014

Au second jour de sa visite en Turquie, le pape François est allé plus loin que son prédécesseur Benoît XVI en priant ouvertement dans la mosquée bleue aux côtés du grand mufti.

De notre envoyé spécial à Istanbul.

Le pape François a explicitement prié, samedi matin, dans la mosquée bleue d’Istanbul aux côtés du grand muphti. C’est une première. Au même endroit, en 2006, Benoît XVI s’était simplement recueilli. Plutôt discrètement du reste. Au point de soulever une polémique. Certains estimant que le pape allemand avait alors «prié» dans la mosquée. D’autres non parce qu’un chrétien, à fortiori le pape, ne pouvait pas, avançaient-ils, prier ainsi dans un lieu de culte musulman. Prudent, le Vatican avait tranché pour le «recueillement» de Benoit XVI.

C’est sans doute pour éviter l’ambiguïté mais surtout par conviction profonde – François inscrit le «dialogue» avec les autres, et les autres religions, comme une priorité de son pontificat – que le successeur de Benoît XVI, dans la même mosquée, a donc croisé très visiblement les doigts, incliné longuement la tête en fermant profondément les yeux, deux à trois minutes, pour prier à l’évidence . Et pour… signifier qu’il priait. Et ce en direction du mihrab, cette niche cernée de deux colonnes, qui indique la qibla, donc la direction de la ka’ba de la Mecque.

prière mosquée bleue François 28 nov 2014_3

Un geste fort en forme de message qui s’inscrit dans la ligne de ce voyage qui se veut une main tendue à l’islam pour combattre le «fondamentalisme», comme François l’a expliqué, vendredi, à Ankara, au premier jour de sa visite. Elle s’achèvera dimanche, où le pape assistera à la divine liturgie orthodoxe avec le Patriarche Bartholomé.

Quelques instants après cette prière spectaculaire, samedi matin, le Père Federico Lombardi, porte parole du Vatican, s’est empressé de préciser qu’il s’agissait, en fait, d’une «adoration silencieuse». Le Pape, selon Lombardi, ayant d’ailleurs confié à son hôte musulman, «nous devons adorer Dieu».

Cette étape à la mosquée, où aucun discours n’était prévu, devait être l’un des moments forts de son déplacement de trois jours en Turquie. Il le fut mais restera comme un geste fort du pape François. Car il aura osé là ce qu’aucun de ses prédécesseurs n’a jamais fait: prier ouvertement dans une mosquée à côté d’un dignitaire musulman.

Après la grande mosquée de Jérusalem en mai dernier, François visitait pour la seconde fois une mosquée en tant que Pape. Pour Benoît XVI ce fut à Istanbul en 2006. Mais c’est Jean-Paul II qui en 2001 à Damas qui entra pour la première fois comme pape dans la magnifique mosquée des Omeyades.

Source: le Figaro

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

14 commentaires

  1. Monsieur T says:

    Ce « pape » n’est pas pape, il va falloir arrêter de soutenir qu’un hérétique dirige l’Église.

  2. Chère madame,
    Vous pensez donc que la religion musulmane est une fausse religion?
    Bien à vous.

    • champoiseau says:

      Hé, évidemment l’islam n’est pas une religion ce n’est qu’un mensonge organisé par ce soi-disant « prophète » qui n’a reçu ses ordres que de satan, le singe de Dieu. Violeur, pédéraste assassin, …et vous osez parler de « religion »? Le CHRIST na commis aucune faute étant Dieu lui-même et n’a surtout pas souillé de petites filles comme votre mahomet. Ouvrez les yeux, il y a assez de documents pour vous éclairer, madame.!

  3. juan carlos davalos says:

    le pape ne priait pas, il etait recueilli, et certainement pensait au Christ qui nous a demandé de faire des nations s es dosciples. cette visite était obligatoire, la Turquie etant un etat musulman, autant que la visite au president et au mausolé d’attaturk grand genocideur de chretien, mais fondateur de la Turquie ( ex califat Ottoman).

  4. Françoise says:

    Il pourrait s’agir d’un geste diplomatique susceptible d’épargner la vie de quelques prêtres en Turquie …

    • Chouanne says:

      « Il pourrait s’agir d’un geste diplomatique susceptible d’épargner la vie de quelques prêtres en Turquie »

      C’est le prétexte qu’avait invoqué Benoît XVI en 2008. Malheureusement depuis les chrétiens n’ont jamais été aussi mal traités.

      C’est un geste qui manifeste un manque de foi dans le Christ, le seul vrai Prince de la Paix.
      Mais surtout c’est un geste qui ne peut qu’être interprété comme de la faiblesse et de la lâcheté par les musulmans.

      Le Christ sur terre était bon, il n’a jamais été lâche. Il n’a jamais renié son Père.

      Ces papes issus du Concile nous crucifient. C’est une terrible honte que nous avons à porter. Comment témoigner de la religion catholique après cela ? Pas étonnant que les jeunes se convertissent à l’Islam!

      • Praline says:

        Paix mes agneaux. Paix.

        • Chouanne says:

          Le Christ ne dit pas à Saint-Pierre « paix mes agneaux, Paix ». Votre orthographie volontaire ou non, je ne sais pas, fait un énorme contresens.

          Le Christ demande par trois fois à Saint-Pierre de paître ses agneaux. Il dit: « pais mes agneaux! »

          Ce qui change tout. Ce n’est pas la paix du monde qui est primordiale pour le Christ, mais l’enseignement de sa parole, l’enseignement du salut!

          Il a bien précisé « Je vous donne ma paix, ma paix n’est pas celle de ce monde. »

          François se ridiculise et surtout nous ridiculise à faire la paix du monde au mépris du Christ. Mais il ne pais pas ses agneaux. Il désobéis au Christ, il défie Dieu. Quel pâturage nous offre-t-il ? Il livre ses agneaux à Mahomet!

          • Louis G. says:

            Je suis catholique traditionaliste et je suis effaré devant un tel manque de culture chrétienne et d’éducation de la part de ceux qui vocifèrent contre SS le pape François. Qu’ils se rappellent que Charles de Foucault lui-même priait en compagnie des musulmans tourné vers la mecque, mais il priait la vierge marie qu’il « avait toujours dans [ses] pensées » et aucunement ce « faux-dieu » que les indigènes appelaient Allah
            De même que de nombreux martyrs en Asie ou en terre d’Islam… Alors franchement l’Eglise a bien d’autres soucis à régler que les cris effarés des pharisiens qui oublient le véritable but de tout moyen…

            • Chouanne says:

              J’ignore si ce que vous dites concernant la prière de Charles de F, tourné vers la Mecque, est vrai. Cela m’étonne beaucoup. Nous attendons vos références. Jamais entendu parler de ça.

              De toutes façons Charles de F n’était pas pape et n’avait pas la charge au plus haut sommet de l’Eglise, de montrer le chemin de l’unique salut. Un chemin tracé, non par Charles de Foucaud, ou par un humain quelconque, mais par NS Jésus-Christ lui-même et par l’Eglise évidemment, à Sa suite.

              Effectivement dans les pays de langue arabe les chrétiens prient Allah dans le sens où Allah est la traduction de Dieu, mais absolument pas dans le sens où allah est la divinité fausse des musulmans.

              Les chrétiens en terre d’Islam meurent pour ne pas renoncer à la foi chrétienne; par son exemple François les trahis. C’est honteux! Citez moi un seul autre pape sur 20 siècles d’Histoire de l’Eglise qui a prié un dieu faux pour plaire à des adeptes d’une fausse religion.

              • Louis G. says:

                Ne me dites pas que vous croyez que le Pape a prié un dieu faux ? Si oui, dans ce cas le débat est faussé, c’est tout bonnement hallucinant de penser une chose pareille ! Le pape François l’a dit lui même, il a prié le Christ pour lui demander la paix et l’arrêt des guerres (je pense qu’il voulait dire celles menées par les islamistes). Point barre. La vidéo d’ailleurs suffit amplement : il croise les doigts ce qui ne se fait pas lorsque l’on prie dieu dans l’Islam.

                L’Eglise Catholique Romaine et Apostolique se porte bien et les portes des enfers ne prévaudront jamais contre elle ! Vive le Christ Roi et vive le Pape François !

                • Chouanne says:

                  Avant tout j’attends vos références concernant la grave assertion que vous faites sur Charles de Foucault.

                  • Louis G. says:

                    Je vais tacher de vous retrouver ça. Je l’avais lu à l’occasion de son procès en béatification. En attendant je ne vois rien de mal à prier le Christ dans une mosquée. Je n’irai pas m’y aventurer car on y prie tous les jours le diable mais si la prière de notre pape peut avoir une valeur exorciste, et convertir les musulmans même si j’en doute, tant mieux !

                  • Chouanne says:

                    Cherchez, mais vous ne trouverez rien, sinon, on n’ entendrait plus parler que de cela avec la mode du dialogue inter-religieux qui est également anti-catholique au sens où il s’exerce actuellement.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com