SONY DSC

Le niveau politique est en chute libre dans tout l’Occident mais la Belgique fait souvent figure de champion en la matière. Vendredi soir, c’est le Premier ministre belge Charles Michel en personne qui faisait partie du jury de la compétition « Mister Gay Vlaanderen » et qui a remis le prix au gagnant. 

Comment peut-on à ce point galvauder la fonction de Premier ministre ? Mais plus rien n’étonne dans le contexte de nouvel ordre sexuel mondial qui s’impose presque partout.

L’année dernière, c’est Bart De Wever, leader de la NVA et maire d’Anvers, qui avait remis ce prix et fait la bise au vainqueur…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Dickès Jean-Pierre says:

    Qu’à Anvers on donne un prix gay, cela se comprend. Mais ailleurs on se demande les critèresd’attribution. Est-ce un critère de type anatomique ?

  2. Monsieur T says:

    La Belgique mérite son islamisation, vraiment.

  3. hélène says:

    C’est quand même ubuesque cette politique bruxelloise. D’un côté, les fonctionnaires de cette Union Européenne décadente tentent de nous faire absorber plus de migrants, sous prétexte que nous ne faisons pas assez d’enfants pour payer nos futures retraites et essaient lamentablement de nous faire prendre des vessies pour des lanternes. D’un autre côté, on promotionne les lobbys LGTBI qui ne peuvent pas faire d’enfants et que l’on peut marier à gogo sous prétexte qu’ils ont les mêmes droits matrimoniaux que les hétérosexuels (le mariage étant établi, en particulier, pour fonder une famille et faire des enfants qui auront un père et une mère biologiques). Cherchons l’erreur de cette décadence profonde qu’ils tentent de nous imposer. De plus, ce pseudo premier ministre belge donne un prix à ces êtres qui participent grandement à la décadence profonde de toutes nos sociétés. Quelle honte! Nous participons en directe à l’histoire de Sodome et Gomorrhe. Quel bel exemple pour nos enfants quand on voit ces « élus » se compromettre et se ridiculiser avec ces groupuscules qui souhaitent nous imposer leurs dérives ignobles !

  4. Denis says:

    Le drame, c’est que, en Belgique ou ailleurs, n’importe qui peut finir par devenir 1er sinistre.
    Même en étant totalement inculte ou ignare…
    (Comme en France, où, paraît-il « La majorité des professeurs sont favorables à la réforme… »!…).
    Alors comment voulez-vous que le bon sens l’emporte?
    Ou même le sens des responsabilités…
    Quand ce monsieur subira le triste sort de l’Ambassadeur américain en Lybie, il comprendra à la fois sa décadence et le sens du jihad anal autorisé…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com