Le gouvernement polonais, à l’instigation de son premier ministre Beata Szydło, a aboli par un décret du 27 avril le Conseil anti-discrimination qui avait été mis en place le 1er janvier 2011 par l’ancien premier ministre Donald Tusk,  actuel président du Conseil Européen.

Ce Conseil soutenait les associations dans leur lutte contre la discrimination raciale, la xénophobie et l’intolérance. 

C’est dans quelques jours, le 1er juin 2016 que les Polonais vont se sentir moins épiés et plus libres dans leurs propos et opinions, date de la mise en application du décret. Heureux polonais! En France les blancs qui ne respectent pas le politiquement correct, vont en prison, comme ça a été le cas pour Boris Le Lay, il y a quelques jours. 

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

12 commentaires

  1. Aliénor says:

    j’en ai rêvé pour la France , elle l’a fait pour son pays , bravo Madame !

  2. RS87 says:

    Comment se fait-il que dans ces pays du centre européen, les chefs de gouvernement sont intègres et ne se vendent pas aux banquiers et capitalistes ? Ils ont certainement acquis une culture anti-capitaliste et il leur en reste quelque chose. Mais surtout ils sont de vrais chrétiens, pas seulement de culture.

    En tout cas bravo et moi aussi je partage le même rêve pour la France.

    • Denis F says:

      SVP, « RS87 », ne faites pas de politique à ce niveau digne de nos politicards qui trouvent encore et toujours des voix pour les élire !
      Il n’est pas question de capitalisme, encore moins de communisme, vu le passé douloureux de ce pays… et encore moins de « culture anti-capitaliste »!!!
      Il reste la Corée du Nord ou quelques pays d’Amérique du Sud pour ces élucubrations, ou la sochialie de « france »!
      Il s’agit de valeurs, de Nation, d’unité nationale, de règles communes… d’Histoire…
      Et ce sont les bases non sapées encore de ce socle qui expliquent le sursaut polonais et de quelques autres…

  3. daflon says:

    Excellente mesure. Il faut supprimer toutes ces associations anti patriotiques qui travaillent à l’asservissement de leur pays par des africains.
    Je commence à me demander si je ne vais pas faire mes valises et partir là bas; j’y ai de la famille depuis le 1er Empire.
    Non, ce serait un peu deserter, mieux vaut rester dans cette poubelle et participer au nettoyage.

    • LANKOUDU says:

      Entièrement d’accord . D’accord aussi avec V. ORBAN qui ne se laisse pas « cancérisé » par bruxelles , et les autres .
      Vive l’Europe de l’Est ! et leurs Présidents !

      • Denis F says:

        « LANKOUDU », la Hongrie est même plus sûre!
        Car là-bas, les Evêques dignes de leur rôle soutiennent leur gouvernement, contrairement à la Pologne…

    • Denis F says:

      « daflon », la résistance peut être organisée au loin, pour se renforcer et être plus efficace!
      Seuls les lâches qui ne font rien sur place vous critiqueront…
      De mon côté, hélas, je n’ai que peux d’espoirs en Allemagne, avec Angela qui a même contraint l’Europe à accepter pour TOUS l’inutilité des visas turcs pendant 3 mois… et plus, évidemment, à terme!!!
      Si vous le pouvez, malgré la difficulté de la langue, ALLEZ-Y!!!

  4. Efgy says:

    Leur président, Andrzej Duda, est catholique. Tout s’explique. Mais il rencontre beaucoup d’oppositions.
    Que Dieu le protège !

    • Jeanne-d'Arc says:

      Face à Vladimir Poutine, le système mondialiste avait aussi lancé une opération de déstabilisation à Moscou assortie à une grande campagne de presse.

      Mais Poutine ne s’en est pas laissé conter. Il a suivi son programme, celui pour lequel il avait été élu et bien vite les sondages sont venus prouver que les manifestations agitées en sous-main par Les services secrets occidentaux, n’empêchaient pas Poutine d’atteindre des records de popularité. Il y a quelques jours encore un sondage lui donne 84% de bonnes opinions.

      Où veux-je en venir ?

      Les dirigeants de Pologne comme ceux de Hongrie ne sont pas des mous à la manière de ceux qui nous détruisent. Ce sont des gens courageux et déterminés qui ne se laisseront pas intimider par des manifestants excités par les moyens que Soros met à leur disposition, comme ce fut le cas en Ukraine, à deux reprises. Ils vont se battre. La majorité qui les a porté au pouvoir il y a quelques mois (pour la Pologne) non seulement va les soutenir mais elle va se renforcer. A condition qu’ils ne se laissent pas piéger par les USA et l’OTAN, entre leur américanophilie et leur russophobie, bien vite l’efficacité de leur politique identitaire et souverainiste montrera la vanité des agitations à la Soros.

      • Efgy says:

        @ « La majorité qui les a porté au pouvoir il y a quelques mois (pour la Pologne) non seulement va les soutenir mais elle va se renforcer. »

        Je l’espère, mais pour l’instant, il y a comme un mouvement inverse; et ce qui est bizarre, c’est que ce mouvement touche même des catholiques qui l’ont élu… Vous avez donc parfaitement raison, une opération de déstabilisation agit « en sous-sol ». J’espère effectivement qu’il sera assez fort pour y faire face, mais surtout que sa foi s’en renforcera pour le bien de sa nation et comme pour nous montrer l’exemple.
        Que Dieu le protège donc !

  5. domremy says:

    A Jeanne d’arc qui dit :

    . A condition qu’ils ne se laissent pas piéger par les USA et l’OTAN, entre leur américanophilie et leur russophobie, bien vite l’efficacité de leur politique identitaire et souverainiste montrera la vanité des agitations à la Soros.

    Le problème c’est qu’ils sont bien dans ce piège : U.S + OTAN contre le grand Poutine « haissable » et c’est bien ça qui m’inquiète

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com