antifa_viol« Le viol dure 30 secondes et le racisme pour la vie. Faites-les entrer. » Message accompagné de l’image d’une jeune fille blonde avec le visage entre les mains, en signe de désespoir.

C’est le tract qui est en train de tourner sur internet et dans la ville de Munich, en Allemagne, assorti des hashtag #refugeeswelcome et #antifa.

C’est le tract scandaleux que semble-t-il des officines immigrationnistes, anti-racistes, anti-fascistes, ont eu le mauvais goût très inquiétant de diffuser. Le délire misérabiliste et moralisateur de ces gens-là atteint des abysses d’abjection. Avant il y avait la chair à canon pour combattre l’invasion, maintenant il y a la chair à plaisir pour soutenir l’invasion ! 

Le message est clair : si l’immigration de masse apporte avec elle de graves conséquences, dont des viols, elle doit quand même être acceptée parce qu’elle contribue à combattre le racisme!  Divagation que personne n’a osé revendiquer explicitement mais qui a obtenu une large audience sur les réseaux sociaux de la gauche allemande et auprès d’administrateurs de diverses pages politiques. Parce que pour être franc, les politiciens germains, inquiets pour l’ordre public, vont bien devoir faire endosser à leurs femmes et à leurs filles les conséquences de cette immigration invasion. Mais plus grave encore : cette pensée semble être acceptée par une partie du peuple allemand, le peuple maudit, le plus grand vaincu de la deuxième guerre mondiale, accablé par une honte éternelle et générationnelle, qui entretient un rapport très particulier avec son identité dont il condamne toute velléité de régénérescence et de renaissance. Dans certaines couches de la société d’ultra-gauche, cette identité doit même disparaître de la surface de la terre.

Message entendu dans d’autres pays européens et déjà mis en pratique !  En Italie, un Tunisien de 33 ans, vendeur de cocaïne, Montassar Ayari, a séquestré et violenté des heures durant une adolescente de 16 ans, dans un appartement géré par la commune. Le juge de Bologne a décidé que 6 ans de détention étaient suffisants. Le procureur avait requis 7 ans et deux mois. Cette ridicule condamnation va de pair avec le tract allemand.

Époux, frères, cousins, amis, montrez-vous accueillants et hospitaliers : donnez comme cadeau de bienvenue aux nouveaux arrivants et sacrifiez sur l’autel de l’antiracisme, vos femmes, vos filles, vos cousines, vos amies. Vous cultiverez ainsi la vertu essentielle de notre belle époque angélique, la solidarité héroïque avec toute la misère du monde. Vous serez les héros, elles seront les Iphigénie consentantes de la lutte contre le racisme, lutte primordiale, existentielle, civilisationnelle. Lutte unique quasi-divine de nos temps d’impiété et de trahisons collectives.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

36 commentaires

  1. Georges .S says:

    Nos gouvernants avec la

  2. Tchetnik says:

    Pas un mot des prétendus « féministes », naturellement. A force de se tirer des balles dans le pied…

    • « de » certains courants féministes voulez-vous dire…
      L’article n’en dit rien, ni dans un sens, ni dans l’autre.

      • Tchetnik says:

        Justement, elles ont l’habitude de briller par leur silence là où pourtant une intervention pourrait se justifier…

        • Qu’en savez-vous? Est-ce que les femmes sont obligées de s’étiqueter pour pouvoir exprimer leur opinion?

          • Tchetnik says:

            On en sait ce qu’on constate dans les faits.

            Et, en effet, on gagne tous à penser et à exprimer des positions suffisamment claires et cohérentes.

            Se prétendre « féministe » et soutenir le pornographie par exemple, n’en, n’est pas une.

  3. Georges .S says:

    Nos gouvernants, avec la complicité des bobos et des associations soit-disant humanitaires et antiracistes, nous envoient directement à l’abattoir. Réveillons nous vite, car je crains qu’il soit trop tard.

  4. LANKOUDU says:

    En Italie , la « mafia » pourrait nettoyer le pays ?

  5. diluvien says:

    carrément ! non mais on rêve !?

  6. « vos femmes, vos filles, vos cousines, vos amies » et vos mères.

    Ce racisme anti-blanc dure lui aussi pour la vie.

  7. balanine says:

    Quand ils en auront fini avec les femmes, les mères, les grands-mères, les filles, cousines, amies, soeurs etc, ils s’attaqueront aux petits garçons…..

  8. Hilarion says:

    Notre bonne vieille Europe en avait déjà vu beaucoup, mais elle n’avait jamais cultivé l’abjection jusqu’à ce point.

  9. Hilarion says:

    Est-ce que l’Allemagne, après les abominations nazies ne va pas retomber dans d’autres abominations de signe inverse. On finit par se demander s’il n’y a pas un déterminisme allemand à laisser se créer des groupes de criminels cultivant l’abjection, incapables de respecter la dignité humaine la plus élémentaire lorsqu’ils sont pris d’une passion politique. On se demande si, débordés par l’invasion qu’ils favorisent, ce n’est pas une nouvelle guerre qui nous attend, orchestrée cette fois avec le concours de ces populations prédatrices aussi conquérantes qu’arrogantes.

    • Un déterminisme allemand? Franchement! Balayer devant votre porte. Voulez-vous qu’on parle de déterminisme français? Vous savez, la Révolution sanguinaire, la Commune, Napoléon qui met à feu et à sang toute l’Europe, la déclaration de guerre contre la Prusse en 1870, l’Algérie, le Vietnam…

      • Georges .S says:

        Arrêtez de ressasser le passé, « autres temps, autres moeurs » Rrega

      • Georges .S says:

        Arrêtez de ressasser le passé, « autres temps, autres moeurs » Regardez plutôt ce qui se passe actuellement et l’avenir de la France et des « français » qui s’annonce très, très sombre, la faute à cette gauche pourrie au pouvoir, et notez que toutes les guerres qu’on a eues (14/18- 39/45- Vietnan-Indochine-Algérie) l’ont étés avec des gouvernements « de GAUCHE ».

    • Volodymyr Bellovak says:

      Votre sous-entendu raciste sur un prétendu « déterminisme » criminel allemand rejoint parfaitement l’idéologie nationale-socialiste…; c’est plutot en raison d’un sentiment de culpabilité collective ( que vous entretenez par ce genre de réflexion ) inculqué aux Allemands dés le plus jeune age malgré l’innocence des générations actuelles vis-à-vis des fautes du passé et de celles de certains de leurs parents ou aieux, que le peuple allemand est aujourd’hui tétanisé et sans voix face à la situation actuelle et que son gouvernement mondialiste peut imposer sa politique anti-nationale.
      Meme un mouvement comme « Pegida » est taxé par beaucoup de « nazi » alors meme qu’il se réfère aux résistants chrétiens et patriotes allemands anti-nazi qui fomentèrent la tentative d’assassinat de Hitler ! Le nazisme à fait des ravages, immédiats, et indirects avec ce qui s’est voulu etre son extreme opposé ou inverse, la « dénazification ».

      • « c’est plutôt en raison d’un sentiment de culpabilité collective inculqué aux Allemands dés le plus jeune age… »

        Je suis tout à fait d’accord, mais les générations actuelles se déculpabilisent peu à peu, et c’est au nom d’une charité et d’un respect humains mal placés qu’ils se laissent berner et manipuler par les politiques quels qu’ils soient.

    • Volodymyr Bellovak says:

      A l’ancien racisme des uns, répond aujourd’hui l' »antiracisme » des autres mais qui n’est qu’une autre forme de racisme, la haine de soi et des siens, au nom d’une prétendue ouverture à l' »Autre » magnifié, voire presque « divinisé »…

  10. Albert L says:

    Quelle campagne intégrationniste ? D’ où vient cette image ?

  11. Stéphanof says:

    Quelle est la source de cette information ?
    Franchement, ça ressemble comme deux gouttes d’eau à un fake ce truc.Ce tract est tellement mal fait que personne ne peut croire qu’une organisation sérieuse puisse en être à l’origine.

    • Jean Monnaie says:

      Ce sont les gens de gauche qui apparemment réutilisent cette image de campagne, c’est à eux qu’il faut dire ça et tous ceux qui soutiennent ces « réfugiés » qui ne sont même pas poursuivis pour les viols à Cologne : http://www.ilprimatonazionale.it/esteri/germania-stupri-antirazzismo-40494/

      Mais sans doute trouvez-vous cela normal en venant ici vous plaindre que l’on puisse relever que de tels tracts circulent dans les groupes de gauche… Pour certains, il faudrait rien dire…

      Quand Dieu va S’en mêler, ça va vous faire tout drôle…

      • Georges .S says:

        Dieu? Il est si absent qu’on en arrive à se demander s’il existe, pour le moment, on n’en a aucune preuve tangible vu ce qui se passe.

        • Il a parlé, Il a fait ses demandes, et personne ne L’écoute. Alors, Il se tait, et attend de voir si on s’en sortira sans Lui…
          Il permettra beaucoup de choses pour que l’on prenne bien conscience que, sans Lui, on ne peut ABSOLUMENT PAS régler la situation catastrophique des Etats et de l’Eglise. Il faut obéir à ses demandes.
          Quand on sera au plus profond du gouffre, peut-être qu’Il se réveillera et, si on le Lui demande humblement, qu’Il viendra à notre secours…
          cf Marc, 4, 35 à 41 : « Toute la journée, Jésus avait parlé à la foule en paraboles. Le soir venu, il dit à ses disciples: “Passons sur l’autre rive,” Quittant la foule, ils emmènent Jésus dans la barque, comme il était; et d’autres embarcations le suivaient, Survient une violente tempête, Les vagues se jetaient sur la barque, si bien que déjà elle se remplissait d’eau. Lui dormait sur le coussin à l’arrière. Ses compagnons le réveillent et lui crient: “Maître, nous sommes perdus; cela ne te fait rien?” Réveillé, il menace le vent et commande à la mer: “Silence, tais-toi,” Le vent tombe, et il se fait un grand calme. Jésus leur dit: “Pourquoi avoir peur ? Comment se fait-il que vous n’ayez pas la foi?” Saisis d’une grande crainte, ils se disaient entre eux: “Qui est-il donc, pour que même le vent et la mer lui obéissent?”

  12. Bizarre, aucune trace de ce tract ailleurs que sur des sites d’extrême droite.
    Etes vous sûr que ce tract existe vraiment ? Ca ressemble fortement à de la manipulation tellement c’est gros.

    • Georges .S says:

      Ne croyez pas que la gauche et ses extrêmes vont claironner que ce tract vient de chez eux, ils sont bien trop lâches.

  13. Topi Nambur says:

    Charité bien ordonnée commence par soi même.

    Hop Hop ! les immigrationistes, mettez vous en position les fesses en l’air devant vos chers réfugiés et, offrez leur vos fesses.
    Après tout , la sodomie ne durera qu’un instant et, vous aurez fait votre B. A. 😉

  14. Sachant qu’une victime de viol peut en souffrir toute sa vie, ce tract est immonde.

  15. Emmanuel says:

    « ’est le tract scandaleux que semble-t-il des officines immigrationnistes, anti-racistes, anti-fascistes, ont eu le mauvais goût très inquiétant de diffuser. »
    Vous en êtes surs et c’est encore « semble t’il » à ce jour?
    Evidement aucune sources détaillées, aucune de ces « officines » clairement identifiées, beaucoup moins que les logos de cartes de paiement pour faire un don à la fin de l’article.
    C’est le paris match-closer d’un groupuscule intégriste catho ici ou quoi? Sincèrement, ou qui a vraiment mauvais gout? hmmmm?
    bon je doute que ce commentaire paraisse, je serais vite fixé au moins.

  16. Daniel PIGNARD says:

    Ne vous inquiétez pas, quand la terre va ouvrir la bouche pour engloutir les migrants, il ne faudra pas longtemps non plus. Sodome et Gomorrhe ont été engloutis en moins d’un jour :
    « Et, de sa bouche, le serpent lança de l’eau comme un fleuve (les migrants) derrière la femme (l’église de Christ), afin de l’entraîner par le fleuve. Et la terre secourut la femme, et la terre ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa bouche. » (Apo 12 :13-18)

  17. Daniel PIGNARD says:

    Un grand homme a dit :
    « Laisse d’abord les enfants se rassasier ; car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. » (Marc 7-26)

    • Ce n’est pas « un grand homme », c’est un homme-Dieu, nommé Jésus. Les enfants n’ont pas pris le pain, et les petits chiens en ont profité.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com