antifa_viol“Le viol dure 30 secondes et le racisme pour la vie. Faites-les entrer.” Message accompagné de l’image d’une jeune fille blonde avec le visage entre les mains, en signe de désespoir.

C’est le tract qui est en train de tourner sur internet et dans la ville de Munich, en Allemagne, assorti des hashtag #refugeeswelcome et #antifa.

C’est le tract scandaleux que semble-t-il des officines immigrationnistes, anti-racistes, anti-fascistes, ont eu le mauvais goût très inquiétant de diffuser. Le délire misérabiliste et moralisateur de ces gens-là atteint des abysses d’abjection. Avant il y avait la chair à canon pour combattre l’invasion, maintenant il y a la chair à plaisir pour soutenir l’invasion ! 

Le message est clair : si l’immigration de masse apporte avec elle de graves conséquences, dont des viols, elle doit quand même être acceptée parce qu’elle contribue à combattre le racisme!  Divagation que personne n’a osé revendiquer explicitement mais qui a obtenu une large audience sur les réseaux sociaux de la gauche allemande et auprès d’administrateurs de diverses pages politiques. Parce que pour être franc, les politiciens germains, inquiets pour l’ordre public, vont bien devoir faire endosser à leurs femmes et à leurs filles les conséquences de cette immigration invasion. Mais plus grave encore : cette pensée semble être acceptée par une partie du peuple allemand, le peuple maudit, le plus grand vaincu de la deuxième guerre mondiale, accablé par une honte éternelle et générationnelle, qui entretient un rapport très particulier avec son identité dont il condamne toute velléité de régénérescence et de renaissance. Dans certaines couches de la société d’ultra-gauche, cette identité doit même disparaître de la surface de la terre.

Message entendu dans d’autres pays européens et déjà mis en pratique !  En Italie, un Tunisien de 33 ans, vendeur de cocaïne, Montassar Ayari, a séquestré et violenté des heures durant une adolescente de 16 ans, dans un appartement géré par la commune. Le juge de Bologne a décidé que 6 ans de détention étaient suffisants. Le procureur avait requis 7 ans et deux mois. Cette ridicule condamnation va de pair avec le tract allemand.

Époux, frères, cousins, amis, montrez-vous accueillants et hospitaliers : donnez comme cadeau de bienvenue aux nouveaux arrivants et sacrifiez sur l’autel de l’antiracisme, vos femmes, vos filles, vos cousines, vos amies. Vous cultiverez ainsi la vertu essentielle de notre belle époque angélique, la solidarité héroïque avec toute la misère du monde. Vous serez les héros, elles seront les Iphigénie consentantes de la lutte contre le racisme, lutte primordiale, existentielle, civilisationnelle. Lutte unique quasi-divine de nos temps d’impiété et de trahisons collectives.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

44 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :