Les gardes-frontières suisses ont renvoyé en Italie le week-end dernier quelque 170 clandestins qui tentaient d’entrer en Suisse.Ce vaste coup de filet s’est déroulé dans le cadre d’une action en faveur des immigrés en séjour illégal samedi à Chiasso, petite ville suisse frontalière avec l’Italie. Deux cents militants, dont la moitié étaient des demandeurs d’asile africains, sont arrivés en train à 17h25 locales à Chiasso en provenance de Milan. Cette manifestation était organisée par le mouvement «No borders train». Elle souhaitait sensibiliser les pays européens aux dangers auxquels doivent faire face les réfugiés qui débarquent en Italie et qui sont privés d’asile en Europe. Les gardes-frontières avaient été informés de la tenue de la manifestation par les appels diffusés sur l’internet.

Les commentaires sont fermés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com