antichristianisme-touche-pas-à-Dieu-2-MPI

Quatre églises catholiques de Malaga ont été la cible de graffitis pro-avortement.

Les peintures ont été faites au pochoir et reproduisent le slogan « Sors ton rosaire de mes ovaires » utilisé par les mouvements féministes et pro-avortement.

L’église de Vineros, dans la rue Arco de la Cabeza, a été nettoyée dans la matinée même par un collectif de commerçants et de voisins. Pour une autre chapelle, c’est déjà la seconde fois que l’oratoire est souillé de tags pro-avortement.

« Ils profitent qu’il s’agit d’un lieu un peu isolé pour faire leur graffitis sans être dérangés », ajoute un religieux qui précise que plainte sera déposée contre cet acte de vandalisme.

Les dommages constatés ne se limitent pas aux graffitis. Les vandales antichrétiens ont lâché à l’intérieur de l’église des ballons contenant de la peinture rouge, qui, en éclatant ont endommagé un retable en céramique représentant la Sainte Vierge. « Nous avons déjà enlevé une partie de cette peinture de ce retable formé de carreaux émaillés mais la peinture a aussi sali les murs et éclaboussé les piliers de la chapelle. Nous allons devoir acheter des produits anti-graffiti pour réparer les dommages » explique le Frère Jesus Mesa.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Pingback: L'observatoire de la Christianophobie | Espagne : quatre églises souillées à Malaga

  2. Pingback: 06 Janvier 2014 | conflitmondial

  3. Sonia Ducor says:

    Savez-vous que la grande majorité des avortements (98%) se fait pour ce motif : « risque pour la santé mentale de la femme » et pas seulement en Espagne… Donc, beaucoup de bruit pour rien, les Espagnoles pourront toujours avorter jusqu’à 22 semaines, comme il est prévu dans ce nouveau projet de loi, (loi pas encore votée, je précise) Heureusement que certaines cliniques (véritables abattoirs) vont fermer. Pauvres féministes qui continuent à jouer à l’autruche en refusant de voir la réalité en face ! Elles sont ridicules et pathétiques avec leurs cintres à la main. On est plus en 1950 ! De nos jours, avec l’accès à la contraception actuel, l’IVG devrait être une exception, mais c’est loin d’être le cas. Elles sont ringardes, mai 68 c’est fini ! D’autre part, aujourd’hui il n’y a plus le tabou de fille mère, et une mère célibataire est bien plus épanouie qu’une femme qui a avorté ! Elle assume bien mieux. Maintenant avec la nouvelle loi française banalisant l’avortement (alors que Mme Veil avait promis que jamais cet acte de deviendrait banal) tuer deviendra un droit, et c’est là le véritable scandale ! Non mesdames, l’enfant n’est pas votre propriété, même s’il a besoin de vous pour se développer, comme un nourrisson a besoin de sa mère pour survivre ! Ah oui, j’oubliais, il y a maintenant des fous qui revendiquent l’avortement post-natal sérieusement. C’est un peu comme les esclavagistes qui revendiquaient le droit de vie et de mort sur leurs esclaves ! Essayez de dire cela aujourd’hui ! Tout est question de « politiquement correct » ! Mais le politiquement correct change aussi selon les époques ; un jour les gens se réveilleront et se rendront compte de ce véritable génocide, et j’assume totalement ce terme droite dans mes bottes.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com