Les dix évêques des quatre États canadiens de l’Atlantique, ont fait une déclaration commune estimant que les derniers sacrements pouvaient être donnés aux personnes ayant demandé le suicide assisté ou l’euthanasie ; celle-ci a été votée récemment par le Parlement. Ils se basent sur l’exhortation apostolique Laetitia Amoris où il est écrit que la communion pour les divorcés remariés pouvait être laissée à l’appréciation des personnes concernées. Ce relativisme, par extension, doit pouvoir être appliqué à ceux qui demandent que soit mis fin à leur vie. « Nous n’avons pas à porter de jugement sur la responsabilité et la culpabilité des personnes ».

Comme l’a bien expliqué Mgr Schneider, si on remet la notion de péché à la conscience de chacun, ce sont tous les péchés qui disparaissent. Il a d’ailleurs dénoncé « le climat de menaces » régnant au Vatican.

En effet, on se souvient que quatre cardinaux avaient demandé des éclaircissements sur certaines phrases ambigües de Amoris Laetitia. Ils avaient émis des dubia (doutes). Non seulement le pape ne leur avait pas répondu ; mais ces cardinaux se sont vus menacés d’être privés de leur titre de cardinaux. Or le cardinal allemand Paul Joseph Cordes a pris leur défense, en citant les prélats et un jésuite qui s’en étaient pris aux quatre cardinaux. Il a notamment déclaré sur Ktah.net (site autrichien) : « Ceux-ci (les cardinaux) se sont trouvé face à une réaction disproportionnée ». « Je n’étais pas capable de comprendre cette indignation contre eux ». « J’ai eu aussi des doutes sur ces personnes indignes quant à leur motivation de trouver la vérité ». Querelles de sacristie ? Certainement pas dans la mesure où précisément le jésuite en question est considéré comme le porte-parole du pape.

Jean-Pierre Dickès

Sources :

https://www.lifesitenews.com/topics/euthanasia

http://www.catholicregister.org/digital/2016/121116/Atlantic-euthanasia/Atlantic-assisted-dying

https://www.lifesitenews.com/news/alberta-bishops-issue-sacramental-guidelines-for-those-contemplating-euthan

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

12 commentaires

  1. Philibert says:

    On est loin d’avant Vatican 2 où quelqu’un qui s’était suicidé ne pouvait avoir ses funérailles à l’église.

  2. MAIS, C’EST VOTRE PAPE M.DICKES,N’EST-CE PAS ? ALORS,SUIVEZ CE QU’IL VOUS DIT
    OU QUITTEZ L’ÉGLISE CONCILIAIRE. CAXION.CAOMPRIS ! CÉCILIEN

    • Jean-Pierre Dickes says:

      Cécilien, d’abord ce n’est pas mon pape. Il a été élu par des cardinaux. Or je ne suis pas cardinal. En plus il se contredit constamment. C’est l’église du relativisme. Il dit une chose et fait le contraire ou inversement. Pour le suivre il faudrait se couper en morceaux vu le nombre de directions qu’il désigne.

  3. Vous mélangez tout, ce qui ne fait pas avancer les choses.

  4. Les 4 États canadiens de l’Atlantique = première nouvelle ????

    • Jean-Pierre Dickes says:

      Ne n’est pas parce que vous ne connaissez pas une chose qu’elle n’existe pas. Effectivement ce n’est pas très connu. Vous trouverez facilement sur internet.

    • Jean-Pierre Dickes says:

      Wikipedia: Les provinces de l’Atlantique ou le Canada atlantique est le nom donné aux quatre provinces de la côte est du Canada. Ces provinces sont le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, l’île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador.

  5. « Amoris Laetitia » = parabole des dix vierges. Attention les vierges sont toutes « baptisées » catholiques car toutes « vierge du péché originel » Amoris Laetitia = les 5 vierges folles
    La tradition = les 5 vierges sages
    Mathieu Chap 25-6 et suivant: 6 Au milieu de la nuit, un cri s’éleva : Voici l’époux qui vient, allez au-devant de lui.
 7 Alors toutes ces vierges se levèrent et préparèrent leurs lampes.
 8 Et les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.
 9 Les sages répondirent : De crainte qu’il n’y en ait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous.
 10 Mais, pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva, et celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée.
 11 Plus tard, les autres vierges vinrent aussi, disant : Seigneur, Seigneur, ouvrez-nous.
 12 Il leur répondit : En vérité, je vous le dis, je ne vous connais pas. 13  » Veillez donc, car vous ne savez ni le jour, ni l’heure.

    et elles se justifieront en disant Mathieu 7-22 Seigneur, Seigneur, n’est-ce pas en votre nom que nous avons prophétisé ? N’est-ce pas en votre nom que nous avons chassé les démons ? Et n’avons-nous pas, en votre nom, fait beaucoup de miracles ? et réponse de Jésus: 23 Alors je leur dirai hautement : Je ne vous ai jamais connus. Retirez-vous de moi, ouvriers d’iniquité.

  6. Il ne faut pas confondre
    a) soulager la douleur d’un souffrant en lui donnant un médicament qui peut avoir l’effet secondaire de le tuer
    avec
    b) tuer un souffrant pour qu’il ne souffre plus.
    Il y a dans cette situation d’une action qui a deux effets, un bon (ici le soulagement de la douleur) et un mauvais (ici la mort du souffrant), selon St Thomas d’Aquin (‹Summa theologica› IIa IIæ, q. 64, art.7) quatre règles morales qui doivent toutes être appliquées en même temps :
    1. L’action ne doit pas être intrinsiquement mauvais. Or, donner un médicament analgésique n’est pas intrinsiquement mauvais.
    2. L’acteur doit vouloir le bon effet (ici le soulagement de la douleur) et non pas le mauvais (ici la mort du souffrant), bien qu’il puisse permettre le mauvais effet s’il ne peut pas l’empêcher.
    3. Le mauvais effet ne doit pas être le moyen d’arriver au bon effet. Or, il est interdit de tuer le souffrant pour que celui-ci ne souffre plus.
    4. Le bon effet doit être suffisamment désirable pour que le mauvais effet soit admissible.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com