or-suisse

Suisse – Le 30 novembre, dans la tradition helvétique du référendum, les Suisses sont invités à se prononcer en faveur du rapatriement de leur or.

A l’initiative de l’UDC, 100.000 signatures ont été rassemblées pour obtenir ce référendum. L’objectif est d’obtenir le retour en Suisse de l’or stocké à l’étranger. Mais la proposition de l’UDC consiste aussi à obliger la Banque nationale de détenir au moins 20 % de ses actifs en or.  Autre point sensible, le secteur bancaire suisse serait obligé de se procurer au moins 1 500 tonnes d’or s’il ne l’a pas dans ses coffres.

Si le « oui » l’emporte le 30 novembre, ce serait un joli coup de pied envoyé au système financier mondial.

Pour mieux comprendre les enjeux, voici une petite vidéo. Dan Popescu, expert et analyste du marché des métaux précieux, interroge Egon von Greyerz sur ce référendum. Egon von Greyerz est un expert des métaux précieux et conseille activement les initiateurs de cette campagne. Il est membre de GoldBroker.com et patron de Matterhorn Asset Management.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Pingback: Les Suisses appelés à voter pour ...

  2. champar says:

    La Suisse est une vraie démocratie, rien à voir avec la république bananière française qui met à la poubelle une pétition de 700.000 personnes !

  3. de la Croix Guy says:

    C’est un rien trop tard car il ne reste pas une once d’or dans les plus grandes banques qui en sont dépositaires : La Banque d’Angleterre et la réserve Fédérale américaine qui n’arrivent plus à honorer les demandes déjà faites depuis des mois par la Russie , la Chine et l’Inde qui en sont les demandeurs principaux… la Suisse arrive trop tard… tout est dit et ça va petter…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com