Donald Trump qualifie le Brexit de « bonne chose », l’OTAN d’«obsolète» et la position de Merkel sur les migrants de « catastrophique. » Ces commentaires, inédits chez les présidents américains plongent nos gouvernements européistes dans la consternation. Chez qui vont-ils donc, désormais, pouvoir prendre leurs ordres ?

Quand, dans une interview accordée au journal britannique theTimes et au quotidien allemand Bild, Trump salue la décision de la Grande-Bretagne de quitter l’Union européenne et prédit que d’autres pays suivront, nos gouvernants pro-européens toussent, déjà inquiets qu’ils sont du rapprochement probable de l’administration Trump avec le Kremlin. Un brin gênée, Angela Merkel déclare « Nous, Européens, avons notre destin en main », ajoutant qu’elle fera en sorte que l’UE renforce son économie et lutte contre le terrorisme… Cela sonne comme une parole d’orpheline, peu convaincante.

Le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier a franchement avoué que les dirigeants actuels de l’OTAN étaient « stupéfaits » par les remarques de Trump sur l’OTAN. L’interview avait causé « l’étonnement et l’agitation », selon Steinmeier. À Paris, le président François Hollande a déclaré que l’Union européenne n’avait « pas besoin de conseils de l’extérieur ». Au vu de la politique étrangère française de ces dernières années, on se doute que nos gouvernants pro-européistes et pro-migrants n’auront désormais effectivement « plus » recours aux conseils de Washington. 

« L’Europe sera toujours prête à poursuivre la coopération transatlantique, mais elle déterminera son chemin sur la base de ses propres intérêts et valeurs », a déclaré le président français, lors d’une cérémonie pour l’ambassadrice américaine sortante, Jane Hartley. 
Le seul problème sera de retrouver où sont nos intérêts et nos valeurs. Pourra-t-on encore penser, comme l’ex-ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, qu’Al Nosra (Al Qaida) fait du « bon boulot » en Syrie ? Que l’Arabie Saoudite et le Qatar, qui financent le djihadisme international et la radicalisation de nos banlieues, sont nos « amis » ? Que les bosniaques sont forcément moins coupables de crimes de guerre que nos amis et alliés historiques serbes ? Que les chrétiens Francophiles du Liban et de tout le Moyen-Orient peuvent continuer d’être ignorés ? Où est la politique de la France ? Où sont ses valeurs ?
Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, répond que « la meilleure réponse » aux propos de Trump est « l’unité des Européens »… Où est l’inspiration, où est la vision de la France ?

Les dernières remarques de Trump ont surtout causé la consternation des membres de l’OTAN situés sur les frontières de l’Est. On peut comprendre leur nervosité face à Moscou, après l’annexion de la Crimée et l’implication russe en Ukraine. Mais, Donald Trump critique l’obsolescence de la doctrine de l’OTAN, née juste après 1945, dans le contexte de la guerre froide. Ensuite, Donald Trump parle chiffres : il a dit qu’il y penserait à deux fois avant d’aider les alliés de l’OTAN si les Etats-Unis n’étaient pas « raisonnablement remboursés » du coût de cette défense. C’est un discours nouveau mais pas irrationnel, du point de vue des contribuables américains. Le chef de l’OTAN, M. Stoltenberg, peut toujours affirmer sa pleine confiance dans l’engagement des Etats-Unis envers l’Europe, il est raisonnable d’en douter. 

Trump a enfin critiqué directement Angela Merkel pour avoir laissé entrer tant de migrants sans papiers en Allemagne, insinuant que cela le risque d’attaques djihadistes en Europe.
« Je pense qu’elle a commis une erreur catastrophique », a-t-il déclaré. Effectivement, venant d’un commentateur de cette importance, c’est embarrassant pour nos gouvernants européistes et favorables à l’arrivée de ces migrants, de ces « nouveaux habitants » de l’Europe, comme ils aiment à les appeler.

Trump menace d’imposer 35 % de taxes aux constructeurs automobiles allemands, comme BMW, qui font construire leurs voitures au Mexique et non aux États-Unis. Pourquoi ce qui devrait être une évidence pour tout gouvernant soucieux des intérêts de son industrie et de ses travailleurs, devient un propos odieux en Europe ?

Le secrétaire d’État américain sortant, John Kerry, a cru devoir déclarer qu’il était « inapproprié » pour Donald Trump de s’immiscer directement dans la politique d’un autre pays. Donc, quand le président sortant, Barack Obama, déclare, lors de sa visite d’adieu à Berlin, que la chancelière Angela Merkel avait été une partenaire « extraordinaire » et que s’il était allemand, il pourrait la soutenir si elle se représentait aux élections, ce n’est pas « inapproprié ». 

Heureusement, Angela, François et les autres le savent bien ; Washington n’est pas le centre de commandement américain, c’est Wall Street.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 commentaires

  1. ‹ Donald Trump qualifie le Brexit de « bonne chose », l’OTAN d’«obsolète» et la position de Merkel sur les migrants de « catastrophique. » Ces commentaires, inédits chez les présidents américains, plongent nos gouvernements européistes dans la consternation. Chez qui vont-ils donc, désormais, pouvoir prendre leurs ordres ? ›
    Haha, good on ya, Bill.

  2. Etienne says:

    Le président élu des USA sort trois lapalissades, et les Européens font autant de malaises…
    C’est dire combien ces derniers sont devenus des doctrinaires plus c…s que la lune

  3. et oui, c’est Wall Street et LA CITY! Hollande avait le devoir de l’ignorer selon la bonne éducation à laquelle sa charge,dont il se foutait royalement, le soumettait!
    plus débile? tu seras le nouveau président à l’instar de notre héros, de Merkel, de Bush et d’Obama apparu intelligent à son « ascension » et finissant débile à force d’ôter son pantalon pour s’impliquer activement à la maison blanche.
    En ces temps lucifériens, n’est-il pas étonnant de voir que ceux qui ont les capacités abdiquent devant les insignifiants et les…(arrêtons les qualificatifs)?
    Si trump n’a cure de leur adulation, qui va les rémunérer pour loyaux services rendus à Bruxelles où se redistribuaient les cartes selon la volonté de l’oligarque?

  4. Renard066 says:

    Réveil français Bravo Trump tu as raison les DIKTATS de L’EUROPE contre les peuples de sang alors la république française est en danger et nos valeurs HONTE à HOLLAND et VALL et ce gouvernement et cette pensèe unique . Vivement un trés grand changement pour la FRANCE en 2017 ..

  5. Boutté says:

    Obama a eu le toupet de déclarer soutenir Merkel mais ce n’est pas une première. Il avait fait le voyage en GB pour influer sur l’électeur britannique à l’approche du référendum sur le Brexit.

  6. Je ris d’entendre les américanophiles se désespérer de la présidence de Trump. Une catastrophe pour les USA, reste à voir. Mais une occasion en or pour l’Europe de se défaire de cette « tutelle » insupportable depuis 1945, de s’émanciper et sortir de cette influence paternaliste. Si cela convenait en 1950 avec l’élection d’ Eisenhower, ce n’est plus le cas depuis longtemps. Autre tutelle à laquelle nos chefs d’Etats européens se soumettent avec empressement est bien la Commission Européenne, ses lobbies et ses loges. Il faudra revoir le système sinon d’autres pays reprendront leur « souveraineté » usurpée. TRUMP et Madame MAY vont nous y aider. Enfin des relations d’Etats « adultes ».

  7. BONJOUR, SOS: JE SUIS TORTUREE PAR UNE FOLLE OU PUTE AVEC DU HARCELEMENT « SEXUEL » QUI NE VEUT PAS ARRETER DE FAIRE DES ATTOUCHEMENTS EXTREMEMENT PENIBLES SUR LES SEINS, LE DOS, ETC…, MALGRE DEMANDE INCESSANTE A CE QU ELLE ME LAISSE TRANQUILLE. LA FOLLE ENSUITE VEUT M OBLIGER A PRENDRE DE LA DROGUE ET A « ACCEPTER » DU HARCELEMENT « SEXUEL » EN ME MENACEANT QUE SINON JE SERAIS « PARANOIAQUE ». DES IDIOTES ME HARCELENT DEPUIS UN MOMENT EN VOUALANT QUE J ACCEPTE DES HARCELEMENTS « SEXUELS » ET DE PRENDRE DE LA DROGUE, DONT DES DROGUEES QUI FUMENT DES JOINTS AUX TOILETTES, EN DEBITANT DES MENACES QU ELLES VEULENT ME FOUTRE AU SUBSTITUT DE BORDEL. PRATIQUANT DU PROXENETISME, ELLES ESSAIENT DEPUIS UN CERTAIN TEMPS D OBTENIR QUE J « ACCEPTE » D AVOIR DES « RELATIONS » « SEXUELLES » AVEC DES DROGUES ET DE PRENDRE DE L OPIUM. LA TORTURE EST INSUPPORTABLE, LES IDIOTES VEULENT QUE JE RESTE AVEC DES ATTOUCHEMENTS SUR LES SEINS ET JE NE PEUX PAS RESPIRER. PRIERE DE FAIRE CESSER CES HARCELEMENTS, JE VEUX QUE LA CONNE ENLEVE LA BOUILLIE DES SEINS. UNE FOLLE SE PRENANT POUR UNE « PSYCHOLOGUE » PRETEND ENCORE MAINTENANT QUE J AURAIS FUME DU HASCHISCH, ALORS QU IL EST PROUVE QUE C’EST FAUX, EN PRATIQUANT PROBABLEMENT DERRIERRE MON DOS DE LA DIFFAMATION CAUSANT DES DOMMAGES IMPORTANTS, ET VEUT M OBLIGER A CONSOMMER DES DROGUES « LEGALES ». LA CONNE PORTE GRAVEMENT ATTEINTE A MA SANTE, EN SACHANT QUE LES IDIOTES SONT TOTALEMENT PRIMITIVES ET REELLEMENT PENIBLES, CHERCHANT A S INGERER DANS MA VIE PRIVEE ET ALLANT JUSQU A VOULOIR « DECIDER » AVEC QUI JE VAIS ME MARIER. LES SABOTAGES DE MA SANTE, VIE PRIVEE ET INTIME PAR DES IDIOTES SONT INSUPPORTABLESD AUTANT PLUS QU ELLES SONT IRRESPONSABLES ET VONT JUSQU A IGNORER DES PROBLEMES GRAVES DE SECURITE. JE DEMANDE A FAIRE CESSER CES AGISSEMENTS. UNE FOLLE DU 14 EME, MANIFESTEMENT UNE PUTE DE LA MAFIA, SE CROIT PERMI DE ME DROGUER ET DE ME FAIRE VIOLER AVEC DES IDEES IDIOTES SUR LE DIVORCE DES PARENTS ET DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LA FAMILLE, EN SACHANT QUE CE QU ELLE PRATIQUE EST PIRE QU UN SIMPLE ABUS DE POUVOIR: C EST DE LA CRIMINALITE. LA CRIMINELLE VEUT ME DROGUER ET ME VIOLER PARCEQUE MON PERE A DISPARU EN AFRIQUE ET PEUT AVOIR ETE ASSASSINE, MENACE MA SANTE ET MA SECURITE EN VOULANT ABUSER DE LA SITUATION. CESSEZ LES HARCELEMENTS.

  8. @c
    prescription: -arrêt cannabis
    -neuroleptiques à fortes doses
    -hospitalisation indispensable

    • " Pour le coup " says:

      A la prescription de l’excellent Dr Knock
      – Résilier votre abonnement internet …

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com