FRANCE-EU-VATICAN-POPE-VISIT

Les deux discours du pape faits à Strasbourg envahissent le net, mais peu connaissent ce discours improvisé qu’il a fait le trois octobre dernier sur l’Europe devant l’assemblée plénière du Conseil des conférences épiscopales d’Europe (CCEE). Le thème de l’assemblée  était le suivant : Famille et avenir de l’Europe. Ce discours reprend les mêmes thèmes développés à Strasbourg, à la différence près qu’il emploie les mots qui fâchent comme euthanasie ou avortement. Mais l’aspect le plus intéressant est la fin du discours. Beaucoup reprochent au pape François de n’avoir pas prononcé le nom de Jésus. Ce pape de la contradiction et du relativisme rappelle ici l’importance de Jésus auprès de l’Europe.

ccee

« Je crois que l’Europe a beaucoup de ressources pour aller de l’avant. C’est comme si l’Europe avait aujourd’hui une maladie. Une blessure. Et sa plus grande ressource, c’est la personne de Jésus. Europe, reviens à Jésus ! Reviens à ce Jésus dont tu as dit qu’il n’était pas dans tes racines ! Voilà le travail des pasteurs : prêcher Jésus là où se trouvent ces blessures. Je n’en ai cité que quelques unes, mais ce sont de grosses blessures. Prêcher Jésus. Et je vous demande ceci : n’ayez pas honte d’annoncer Jésus-Christ ressuscité qui nous a tous rachetés. Et que le Seigneur ne nous réprimande pas, comme il réprimandait les deux villes dans l’Évangile de Luc, aujourd’hui.

Le Seigneur veut nous sauver. J’y crois, moi. Notre mission, c’est cela : prêcher Jésus-Christ, sans honte. Et Lui est disposé à ouvrir les portes de son cœur, parce que c’est surtout dans la miséricorde et dans le pardon qu’Il manifeste sa toute-puissance. Allons de l’avant dans la prédication. N’ayons pas honte. Il y a de nombreuses manières de prêcher, mais à notre mère l’Europe – ou à notre grand-mère l’Europe ou à l’Europe blessée – il n’y a que Jésus-Christ qui puisse dire aujourd’hui une parole de salut. Il n’y a que Lui qui puisse ouvrir une porte de sortie. »

La grande question est : pourquoi le Souverain Pontife n’a-t-il pas montré l’exemple ?

Véronique Lafargue

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Chouanne says:

    Oui, mais c’était devant la conférence des évêques d’Europe… Le mérite n’est pas très grand. C’était devant les athées et les autorités civiles qu’il devrait tenir ce langage.

    Cela donne l’impression qu’en dehors de l’Eglise il faut taire le nom de notre Sauveur pour plaire au monde. A chaque public ce qu’il attend. Il me semble que la comparaison des deux discours ne plaide pas du tout en faveur de François.

    Quand donc témoigne-t-il à la face du monde ?
    En fait il a recommandé aux évêques de faire ce que lui-même ne fait pas !

  2. Boutté says:

    Ce n’est certes pas un Pape de combat . La Chrétienté en a pourtant bien besoin . Ses deux prédécesseurs montraient une pugnacité autrement plus convaincante .

  3. Merci Chouanne. Je poursuis : s’il était vraiment un souverain pontife : « sa sainteté le Pape », il montrerait en ses oeuvres qu’il veut suivre et suit la parole de Dieu et l’assistance du Saint Esprit ne pourrait permettre qu’il s’égare tous les jours hors de la Vérité de la Parole de la Deuxième Personne de la Sainte Trinité qui a été promis a chaque pontife s’il est légitimement un successeur de Pierre et s’il veut être le garant de transmettre le dépôt de la Foi indiqué par Notre Seigneur Jésus Christ.
    Rien de tout cela ne s’observe depuis qu’il s’assied sur le « trône » de Pierre.
    Je tiens à signaler qu’il n’est pas sacré, qu’il ne porte pas de tiare, comme un certain nombre de ces prédécesseurs.
    Pour rappels, la France a bien été crée par Dieu comme le genre humain (la théorie de l’évolution est une imposture). La France a été sauvé (Comme le genre humain) par Dieu (La Missionnée, Martyr et plus grande Sainte de France devant Dieu pour son Sacrifice : Sainte Jeanne, née à DOM REMY, pour que Tout Français ne puisse pas nier l’existence d’un contrat avec Dieu en le : testament de SAINT REMY). L’Eglise sera donc sauvée par la volonté de Dieu (seulement).
    Bergoglio n’a pas l’assistance du Saint Esprit, il est un imposteur stupéfiant. On a du mal d’admettre de voir et d’entendre ce qui se passe devant nos yeux. Cet individu n’est même l’ami de personne en ce monde car il ne veut même pas de bien pour son propre prétendu ami en la fumeuse prétendue amitié avec le rabbin skorka (et d’autres). Ce rabbin skorka qui reprend à son compte la papatte sur l’épaule, une pratique actuelle que l’on voit souvent entre « chefs d’Etat » visant à l’hypocrisie, à lisser les hiérarchies, les responsabilités, la différence entre la vérité et le mensonge généralisé sur les trois points suivant : nos origines (fausse théorie de l’évolution), perversion des plusieurs générations donc de vies humaines et de la société durant notre séjour terrestre (Perversion de Freud et leurs suites en les rapports criminels bidonnés de Alfred Kinsey qui ont été à l’origine de la révolution sexuelle, aux États-Unis puis dans le monde.
    Enfin tentatives d’entraîner le plus d’âmes en ENFER par la dénaturation de l’enseignement divin de Jésus Christ.
    Ce qui se passe depuis des années et préparé depuis plusieurs siècles est donc extrêmement grave.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com