«Pontoglio : Village de culture occidentale et de profonde tradition chrétienne. Qui n’entend pas respecter la culture et les traditions locales est invité à partir.»

pontoglio

Magdi Allam est ce journaliste italien d’origine égyptienne et de religion musulmane converti au catholicisme et baptisé des mains de Benoît XVI à la Pâques 2008. En 2013, il quitte l’Église catholique, nous dirons l’Église conciliaire, car il est opposé «au mondialisme [de l’Église], qui pousse à l’ouverture inconditionnelle des frontières nationales» au nom de la fraternité universelle. Il se dit « convaincu au contraire que la population autochtone doit légitimement jouir du droit et du devoir de protéger sa propre civilisation et son propre patrimoine».

Magdi Allam c’est aussi l’intégration réussie, la vraie : un italien amoureux de son pays, de ses racines chrétiennes au point d’abjurer l’Islam pour devenir catholique. Aujourd’hui il vit sous escorte policière !

Le 18 décembre il a donné une interview à un journal italien Il Giorno dans laquelle il exprime à nouveau son sentiment national face à la déferlante migratoire en Italie. Le point de départ de l’interview : le panneau d’entrée d’un village italien où il est écrit : «Pontoglio : Village de culture occidentale et de profonde tradition chrétienne. Qui n’entend pas respecter la culture et les traditions locales est invité à partir.»

«Ceux de Pontoglio sont seulement des panneaux pour demander le respect des valeurs occidentales. » Le jugement du journaliste Magdi Allam est net. « Nous sommes un pays de culture occidentale et de profonde tradition chrétienne. Je retiens juste de rendre publique ce qui devrait être une évidence, c’est-à-dire promouvoir le contexte dans lequel nous, Italiens, nous vivons, avec des racines, des idées, une foi, des valeurs et des règles communes. Seulement sur la base de ces certitudes nous pouvons construire notre rapport avec le monde et avec le prochain. Mais maintenant, nous avons presque honte de notre culture chrétienne.»

Question : En quoi cela consiste-il ? 

«Que nous vivons sur une terre de personne qui risque de devenir une terre de conquête. Nous haïssons nos racines. Ce panneau est un bastion, une tranchée qui veut dire : «Nous ne sommes pas une terre de conquête.»

Q :  Qu’entendez-vous par haine ?

«Celle dont parlait Benoît XVI en 2004, quand il intervint au Sénat en parlant de l’Europe, de ses origines. Eh bien, le pape dit alors que l’Europe haïssait elle-même parce qu’elle s’inclinait et défendait les requêtes des autres religions sans penser à sauvegarder sa propre foi et ses propres idées. Si quelqu’un outrage les autres religions, tout le monde s’indigne. Si l’Église et le pape sont outragés, dans ce cas-là seulement on parle de liberté d’expression. »

Q : Êtes-vous optimiste pour le futur ?

«Non, nous sommes en guerre et nous ne nous en rendons pas compte. Paris n’a pas été un épisode sporadique mais la pointe d’un iceberg et une guerre qui se base sur le terrorisme islamique est désormais à 300 kms de nos côtes. Le problème est que nous continuons à considérer l’Islam au même niveau que le Christianisme. Une erreur. Nous ne pouvons pas accepter de façon irresponsable de donner une légitimité à l’Islam à priori. En leur permettant de créer des bastions sur notre territoire, comme des mouches, les centres culturels, les lieux de prières et les sociétés caritatives. »

Q : Que pensez-vous des mosquées abusives et des lieux de prières dans les sous-sols dans toute la Lombardie, comme maintes fois dénoncé par Il Giorno ?

« Nous consentons à des pays comme le Qatar de construire les gratte-ciels et ensuite de financer les mosquées, comme cela arrive à Milan. Il ne faut pas faire des erreurs idéologiques typiques de personnes comme Laura Boldrini qui considèrent l’Islam une religion de paix. Et accorder de façon arbitraire la construction de mosquées. Si un Italien loue un sous-sol et en fait un magasin, il est obligé de fermer et de payer l’amende. En revanche il arrive que 4-5 islamistes vont chez le notaire, réalisent une association culturelle dans un sous-sol qu’ensuite ils transforment en mosquée sans en changer la destination finale. Outre le dommage, la duperie : ils s’inscrivent sur les registres des associations, bénéficient de fonds. Et ainsi, les Italiens financent qui nous dupe.»

Q : Que faut-il faire ?

« En raisonnant, nous devons prendre acte que les religions ne sont pas toutes égales. Nous sommes en guerre. Les terroristes islamiques disent ce qu’ils disent et font ce qu’ils font sur la base d’une religion. Nous ne devons pas faire la guerre à un milliard et demi de musulmans. Ce serait du racisme. Il ne sert à rien de faire des discriminations, mais demander à tous de faire respecter les lois de l’État sans dérogations, de partager la sacralité de la vie, la dignité égale de tous et en particulier de la femme. La soumission de la femme est reconnue anthropologiquement dans le Coran. Et il faut garantir aux musulmans la liberté d’abjurer. En revanche l’apostasie dans l’Islam selon ce que prescrit Mahomet est condamnée par la mort.»

Traduction réalisée par Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

15 commentaires

  1. Je souhaite vraiment à ce journaliste qu’il rencontre la Tradition … ou qu’un abbé d’un prieuré en Italie prenne contact avec lui.

    • Entièrement d’accord avec vous,l’Eglise conciliaire semble avoir peur ou honte de transmettre l’Evangile,combien de fois n’entendons nous pas de la part de catholiques que nous avons tous le même Dieu,ils ne sont certes pas responsables car depuis 50 ans il s’agit du langage employé par le clergé d’une Eglise qui n’est plus catholique mais oecuménique.
      Notre-Seigneur ne nous dit-il pas: »Je suis le Chemin,la Vérité et la Vie,nul ne va au Père que par moi…Le Père et moi ne sommes qu’Un ».

      • @ Karr
        @ Zézé

        Heureusement que de « bonnes » âmes en recherche (de Vérité) trouvent la voie de la Tradition … du côté des catholiques conciliaires, le chemin est plus « difficile ».

    • Effectivement, car il retrouveraitVRAIMENT avec la Tradition ce qu’est la FOI catholique de nos ancêtres.

    • Irénée de Lugdunum says:

      La vraie tradition a été conservée par les Eglises orthodoxes , depuis le premier millénaire , époque où l’Eglise de Rome était encore dans l’orthodoxie de la foi de Nicée-Constantinople .. La prétendue « tradition » des tridentins n’est que la fixation des choses depuis le Concile de Trente .Le mensonge des tridentins indéfiniment colporté est absolument insupportable .Les mensonges de Rome aussi ,d’une façon plus générale .

  2. Je suis tres heureuse, il a l’air d’avoir garder une foi inebranlable, juste a la maniere dont il s’exprime on peut ressentir ses bonnes convictions et autant a son appartenance de son pays d’adoption. Prions pour qu’une multitude qui font partie de la religion Islamique se convertisse elle aussi a Jesus Christ et l’accepte comme leur Sauveur personnel.
    Il peut aussi rencontrer un bon Pasteur qui enseigne et preche la vraie Parole de Dieu. Il serait tout autant chretien et fils de Dieu.

    • Contrairement à vous, je ne demande pas qu’ils se convertissent mis simplement qu’ils nous foutent la paix.
      Nos pays, dont la France, sont devenu laïcs. Ils ont des lois, il nous faut les faire respecter.
      S’ils sont incapables de le faire alors : ILS FOUTENT LE CAMP et FISSA.

      • Notre premier devoir en tant que chrétien catholique est : la conversion des juifs, des musulmans, protestants etc etc….
        Car selon la Parole de N.S.Jésus Christ est : Allez les évangéliser tous » Par nos prières et nos exemples de vie…. on peut évangéliser aussi.

        • C’est à cause de cette prétention qu’ont les religions prosélytes à vouloir « convertir » le monde entier , qu’on n’arrête pas de se foutre sur la gueule .Pas de liberté pour les ennemis de la liberté !les muz DEHORS !!! et ensuite les ktos tridentins à la niche !!!

  3. encore un islamiste radical qui se transforme en catholique radical

  4. Peut-on sérieusement dire, comme le Pape, que le Coran est un live de paix ?
    A l’origine la religion catholique se traduit par des martyrs qui sacrifient leur vie pour leur foi, alors que la religion musulmane se répand par la conquête qui impose, manu militari, la foi. De nos jours, les islamistes radicaux continuent éliminer et à martyriser les Chrétiens, et même à se transformer à se faire sauter au milieu d’eux, au nom de leur foi …
    L’islam est une idéologie qui impose une règle de vie vouée à la soumission et à la violence contre les infidèles, ce qui ne correspond qu’à un désir de domination et d’hégémonie,source de confrontations, – ce qui ne saurait contribuer à la paix dans le monde.
    C’est pourquoi, et d’une façon plus générale, et sous le terme de « transréalisme »,
    je propose que l’on réalise toujours davantage que l’amélioration des relations humaines ne peut survenir que par le développement du respect de soi (qui implique de refuser tout irrespect de l’autre), des autres (qui ne saurait survenir par le désir de ces derniers de s’imposer ou de soumettre), et, bien sûr, de la Nature (que l’homme par son consumérisme, et son développement démographique a mis en danger).
    Cet idéal implique de ne pas généraliser le multiculturalisme et meltingpot, au sein d’un même pays ou Nation, puisqu’ils favorisent les communautarismes et conflits.
    Ainsi, la France, de par son récent passé, est, certes, devenue un pays multi-ethnique, ce qui ne veut pas conduire à ce qu’elle perde l’identité culturelle qui lui est spécifique. Tous ceux qui sont devenus français récemment doivent s’y assimiler totalement et ne pas chercher à imposer des modes de vie contraires.
    Il convient, en conséquence, que chaque peuple s’épanouisse sereinement à partir de ses racines et de sa culture.
    Cette sérénité est incontestablement nécessaire pour développer les relations et la solidarité entre les peuples.
    Sinon, les seules relations qui persisteront, pour le malheur de tous, ce sont celles qui, tour à tour, sont régies par la loi primitive « dominants/dominés ».
    L’homme étant un animal doté de raison et d’un pouvoir de création, l’on peut croire qu’il deviendra assez lucide pour progresser sur la voie du transréalisme.
    transrealisme.org

  5. L’islamisme N’EST PAS UNE RELIGION mais UNE IDEOLOGIE !

  6. L’interview est intéressante mais elle est gâchée par la très mauvaise traduction.

  7. Hé oui, notre pape est un faux pape indigne de l’église catholique et incapable de s’opposer aux malfaisants qui gangrènent les gouvernements occidentaux sous le prétexte de liberté qui n’est plus qu’un vain mot. Ce courageux journaliste dénonce ce qui est, mais hélas ce pape est trop lâche pour essayer de reprendre les choses en mains et de redonner honneur et gloire à l’église, au Christ et à tous les chrétiens du monde salis par un tel comportement. Un comportement abominable au service de l’islam et de satan…

    • Raiford says:

      Notre pape est un faux pape.
      Le vrai pape est Benoit XVI, puisqu’il a été démontré que Benoit a été forcé de démissionner. Bien que âgé, il n’était pas malade.

      De même que Vatican II est un faux concile, un concile maçonnique.

      De même que la révélation du 3ème secret de Fatima est un faux grossier.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com