Intéressantes réflexions à propos de la Manif pour tous, extraits:

Valls et retournement de veste. Le Premier ministre a retourné sa veste sur la GPA trois jours avant la Manifestation pour tous en déclarant, « cette commercialisation des êtres humains et de marchandisation du corps des femmes est et sera interdite en France ». Ce même Manuel Valls disait haut et fort en 2011 totalement l’inverse quand il était encore candidat à la primaire socialiste : « Je comprends que certains, au PS, aient peur d’une dérive vers une marchandisation du corps des femmes qui pourrait se révéler immaîtrisable. Contrairement à ce que disent ceux qui sont par principe hostiles à la GPA, je crois que si celle-ci est maîtrisée, elle est acceptable, et j’y suis donc favorable». Ce retournement de position sur la GPA était bien dans un but de briser l’élan de la manifestation. Le gouvernement semble vouloir de manière hypocrite appliquer de manière détournée la GPA et continuer dans la lancée de la loi Taubira comme semble le faire entendre la ministre de la Justice : « Ce sont des enfants dont la filiation est établie sur la base des actes de naissance des pays où ils sont nés. La difficulté, évidemment, c’est de rappeler avec force et sans nuance cet interdit de la gestation pour autrui et de ne pas se montrer d’une absolue indifférence à l’égard d’enfants qui existent », laissant une porte grande ouverte à la GPA. En outre le retournement surprenant de Manuel Valls sur ses dires de 2011, la non condamnation absolue de la GPA par la ministre de la Justice et la non réaction de la France contre la condamnation de la CEDH montreraient la volonté du gouvernement de manœuvrer subtilement pour noyer pour le moment la colère des manifestants et sa volonté de valider la GPA à petite dose sur le long terme.
(…)

Discours hypocrites. Le pouvoir explique que parmi les manifestants, des éléments de l’extrême droite sont représentés : « dans le cortège, à côté d’une majorité de manifestants pacifiques, une petite minorité, composée de groupes d’extrême-droite, comme le Printemps Français, Génération Identitaire ou le Gud, va être particulièrement surveillée », a expliqué la Préfecture de Paris avant la manifestation. Ceux qui défendent simplement la vie, la famille, l’identité de la famille et de la nation où l’Etat et le monde des affaires, n’ont pas à intervenir, sont qualifiés de fascistes ou de complotistes, des terminologies habituelles pour retirer tout crédit aux opposants. Pour un observateur, qui tient compte de la politique du président Hollande, le débat sur la PMA et la GPA sont des solutions politiques pour orienter le combat des citoyens français sur des pistes non prioritaires. « IVG, PMA, GPA, ABCD de l’égalité. Hollande dégoupille des grenades sociétales pour masquer son échec économique, social et sociétal. ».
Source:  « la Voix de la Russie »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com