Francesco D'Agostino
Francesco D’Agostino

La semaine dernière, le président de la République italienne, le « catholique » Sergio Mattarella, a promulgué la loi sur les unions civiles pour les personnes de même sexe. Page historique pour l’Italie qui passe du côté des pays européens qui avalisent le mariage pour tous et les dérives subséquentes.

Le « peuple de la famille » a perdu la bataille politique et législative. Il lui reste comme recours d’opposition, l’objection de conscience pour les maires et les administrateurs communaux. Objection de conscience que le quotidien de la Conférence épiscopale des évêques italiens, la CEI, leur nie !

Dans deux articles parus sur le quotidien Avvenire, les éditorialistes, le professeur Francesco D’Agostino, juriste, et le professeur en théologie morale à l’Université pontificale du Latran, Mauro Cozzoli, estiment que ne peut être considéré un moyen de résistance à cette loi « l’objection de conscience de ceux qui seront appelés à enregistrer les unions civiles prévues et réglées par la loi » dixit le professeur D’Agostino. Quant à Mauro Cozzoli : « le recours à l’objection de conscience, dans le cas des unions civiles, serait une voie impraticable et indéfendable. »

En résumé, pour l’organe officiel de la CEI la conscience n’a pas rien à faire dans la bataille contre l’application de cette loi. En somme, pour les évêques italiens, les maires ne sont pas au-dessus de la loi et se doivent de l’appliquer, même si cette loi est un mal moral objectif qui favorise un autre mal objectif, l’union entre personnes de même sexe, contraire à la loi naturelle, et destructrice de la famille.

Si le peuple pro-famille italien reçoit ce genre d’aide de la part des hiérarques ecclésiastiques, il aura bien du mal à obtenir l’objection de conscience pour les maires et les administrateurs municipaux. 

Quant aux tenants de toutes les déviances sexuelles, ils ont trouvé un allié de poids avec le quotidien « catholique », Avvenire

Nous vivons vraiment dans une époque de tous les renversements !

Francesca de Villasmundo

http://www.avvenire.it/Commenti/Pagine/unioni-civili-ora-e-sempre-resilienza-d-agostino.aspx

http://www.avvenire.it/Commenti/Pagine/IL-GIUSTO-SPAZIO-DELLOBIEZIONE-.aspx

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. Efgy says:

    A l’Etat : sur quoi sont donc fondées les lois ? Quel est le rôle de la Justice ?
    D’après quel principe (on parle aussi de valeurs…) peut-on se défendre ?

    A l’Eglise : les évêques n’ont plus de conscience, pas étonnant que l’objection de conscience soit pour eux un épouvantail agité par des fous !

  2. Daniel Daflon says:

    Qu’allons nous devenir si les catholiques sont un pour tous, tous pd?

  3. MDC68 says:

    J’avoue que je comprends pas bien. Soit la loi autorise l’objection de conscience pour les maires ou elle ne l’autorise pas.
    L’avis de l’église n’a en l’espèce aucune importance.

    • MA Guillermont says:

      L’avis de l’Église n’a en l’espèce humaine aucune importance .
      Touché…Merci MDC68 .

  4. Raiford says:

    Quel recours pour les catholiques, si leurs propres évêques les trahissent.

  5. Etienne says:

    1. La natalité italienne est catastrophique. Mais l’Etat encourage les unions naturellement stériles.
    2. Des évêques catholiques italiens recommandent la docilité devant ce choix suicidaire.

    Voilà deux éléments, parmi d’autres, qui contribuent à l’absurdité de la situation.

    • MA Guillermont says:

      Oui , ce qui nous prouve que nos gouvernants qui ont rejeté la Loi Divine , suivent par contre à la lettre les dix commandements sataniques gravés sur les pierres du Géorgia Guidestones !
      Réduire la population mondiale à 500 millions d’habitants .

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com