Avec un quinquennat pour rien et un François Hollande qui oublia d’endosser son habit de président – tellement l’homme était normal – la gauche, c’est, définitivement, tirée une balle dans le pied. Et ce n’est pas un Benoît Hamon, avec son revenu universel, qui va rameuter le vote des Français en sa faveur. Tout au plus, la gauche peut réussir à garder le dernier cercle des rêveurs incurables, embués dans leurs vapeurs de shit, qui préfèrent financer l’inactivité des chômeurs plutôt que de leur fournir des emplois en faisant le nécessaire pour relancer l’économie. Trop compliqué et cela demanderait tellement d’efforts ! Quant à la droite et son Fillon menteur – toujours aussi clivant et pas rassembleur pour deux sous – elle risque de s’embourber dans d’inextricables démêlées judiciaires qui vont la rendre encore un peu plus implosive. Marine Le Pen a un boulevard devant elle, car ce n’est pas les autres prétendants, tous aussi insipides les uns des autres, qui risquent de l’empêcher à continuer son petit bonhomme de chemin vers la dernière marche avant l’Élysée.
 
Parmi les prétendants à la magistrature suprême, il y a un ancien banquier et ancien ministre d’un gouvernement socialiste, Emmanuel Macron, sorte de premier de la classe et chouchou des médias, parce que beau gosse, qui aurait l’avantage, pour Marine Le Pen, d’être l’adversaire idéal au deuxième tour de la présidentielle : libéral décomplexé, assumant pleinement son européisme. Son programme – ce que l’on en sait – est le reflet inverse de celui de Marine Le Pen. Avec, comme les autres, beaucoup d’effets de manches, de moulinets et de paroles emphatiques. Puis, il y a Mélenchon, vieux routard de la politique, qui présente un programme proche, en plus à gauche pour certains observateurs, de celui de Marine Le Pen. Mais qui reste incohérent sur le fond : sortir ou non de l’Union européenne ? On ne sait pas vraiment ! L’ancien socialiste est hésitant… Il sait que l’opinion est de plus en plus encline pour cette solution, mais son idéologie, très immigrationniste, ne lui permet pas d’aller jusqu’au bout de la logique du protectionnisme qu’il préconise… Reste, Dupont-Aignan, avec, pourtant, un programme patriote, qui refuse toujours la main tendue de Philippot et l’alliance avec le FN. Posture d’ego ? Probablement ! Peut-être préfère-t-il rester monsieur 2 %… Tous les autres, les plus connus, Michèle Alliot-Marie ou Henri Guaino, candidats indépendants, Yannick Jadot, Europe Écologie Les Verts, Nathalie Artaud, Lutte Ouvrière et Philippe Poutou, Nouveau Parti anticapitaliste, ne sont pas assurés de rester dans la course. À part faire diversion, on ne voit pas très bien leur utilité dans la confrontation démocratique. Mais, ils ont le droit d’exister !      
 
Tous ceux-là, malgré leurs insuffisances et leurs incohérences, ne vont pas, pour autant, faire gagner Marine Le Pen. Si aujourd’hui, la présidente du FN peut compter sur un solide socle électoral, rien n’est joué : il lui reste à engranger tous les déçus de la politique, encore hésitants, qui lui permettront d’atteindre le score suffisant du fameux 50 %, plus une voix. Qui n’est qu’un palier indispensable, mais pas un triomphe. Il lui reste à convaincre que son programme, assez déroutant pour certains, notamment sur le chapitre concernant la sortie de l’Union européenne et le retour des souverainetés nationales, est tout à fait applicable et, contrairement à ce que veulent nous faire croire la plupart des médias et certains « spécialistes » autoproclamés, qu’il présente plus d’avantages que d’inconvénients. Trop souvent, tous ces commentateurs patentés oublient de préciser que 140 économistes, et pas des moindres, dont 4 prix Nobel, préconisent la même politique, pour retrouver la croissance et le plein-emploi. Si n’importe quel autre candidat avait le soutien idéologique de 4 prix Nobel, toute la presse, nationale ou internationale, en ferait leur une. Mais Marine Le Pen…
 
Rien que cela tend à prouver qu’elle est, comme elle le proclame, la seule candidate anti-système ! 
 
Claude PICARD

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 commentaires

  1. Stéphanie says:

    Après avoir attaqué François Fillon, « ils » vont s’en prendre à Marine le Pen

    Ils ont gardé le plus gros morceau à abattre pour la fin. Ils leur reste presque 3 mois, tous les autres pions importants sont tombés.

    Ils veulent leur candidat des banques, du MEDEF, … et pour cela, rien ne les arrêtera. Tous les coups bas seront permis.

    Il faut se préparer car la bataille va être très rude.

  2. balaninu says:

    Tout à fait exact votre commentaire !!!!! hélas nous n’en finissons pas de boire ce vin aigre !!!!!!

    Quant à Marine LE PEN, elle aura les mêmes soucis que M. Trump après son élection ; la seule différence et pas la moindre, est qu’elle aura à dos tous ces vomitifs qui nous pourrissent la vie depuis 50 ans, ainsi que tous les syndicats les pires, qui ne pensent qu’à mettre à mal l’économie par leurs grèves incessantes ; mais lorsque l’on veut remettre un pays en marche il faut savoir être ferme, droit(e) dans ses bottes, et surtout, surtout savoir s’entourer de personnes intelligentes, suivre le programme énoncé pendant la campagne etc etc etc…. j’espère pour elle qu’elle a d’ores et déjà prévu tout cela !

    • Bravo Monsieur pour tout ce que vous avez écrit dans votre commentaire!

    • luciferg says:

      Si elle est élue ,nul doute que les peaux de bananes ,vont « fleurir » sous ses pas . C’est à ce moment que nous verrons, s’il existe de vrais patriotes, pour intervenir même dans la rue, pour s’opposer aux islamo-gauchistes qui ne désarmerons pas . La liberté, sera à ce prix ,mais elle n’a pas de prix .

  3. Renard066 says:

    Réveil français Bravo Marine tu as raison la république française est en danger et nos valeurs HONTE à HOLL et HAMO. et ce gouvernement et cette pensèe unique umps . Vivement un trés grand changement pour la FRANCE en 2017..

  4. « Et ce n’est pas un Benoît Hamon, avec son revenu universel, qui va rameuter le vote des Français en sa faveur. Tout au plus, la gauche peut réussir à garder le dernier cercle des rêveurs incurables, embués dans leurs vapeurs de shit, qui préfèrent financer l’inactivité des chômeurs plutôt que de leur fournir des emplois en faisant le nécessaire pour relancer l’économie. »

    Je voterai pour MLP mais je suis favorable à l’instauration du revenu universel car contrairement à ce que prétendent ses adversaires il créera des millions d’emplois. Il y a en effet des millions de Français qui ne peuvent pas actuellement exercer l’activité qu’ils souhaiteraient exercer (j’en fais partie) car elle n’est pas rémunérée. Le revenu universel rémunérerait ces activités.

  5. daniel ridey says:

    bien que fidèle a jean-marie Le Pen,je souhaite ardemment le succès de Marine.Cependant je doute fort que ces messieurs ,toutes tendance s confondues le lui permettent.Je suis étonné de voir que personne ne s’étonne de la puissance de monsieur Macron qui obtient lrs 500 signatures nécessaires sans coup férir,qui loue et rempli des salles immences.Souvenez vous des soupçons qu’à soulevé monsieur Sarkozy dans de semblables circonstances et qui a amené à des enquêtes et des suspitions savamment distillé es dans la presse servile.D’ou vient l’argent ? A qui devra-t-il renvoyer l’ascenseur ? Je m’interroge.

  6. Monsieur Picard,
    Nous pouvons certes vous reconnaître le fait d’écrire sur MPI, mais de grâce, s’il vous plaît, avant de poster, revoyez donc votre orthographe et votre style…
    Car, à vous lire, on pourrait croire que tout ceci est écrit avec un manche à balai, pour ne pas dire un manche de pioche.

    Tout ceci donc pour élucubrer sur le programme du Front National et aux chances qu’aurait Marine Le Pen à gagner les prochaines élections présidentielles.

    En ce qui concerne le programme du Front National, je vous invite pour commencer, à aller faire un petit tour sur le site internet du FN.
    Vous pourrez ainsi constater que le Front National n’a pas, pour l’instant tout au moins, de « programme « …
    Et oui, le seul qui puisse être pour le moment consulté date de la dernière élection présidentielle de 2012.
    Et donc toutes vos supputations sont sans objet puisqu’elles font référence à un programme que personne ne connaît.

    Quand aux chances qu’aurait Marine Le Pen de gagner ces prochaines élections, comme nous l’avions déjà constaté avec son père, elles ne dépendent que des consignes qui seront données par les médias aux votants de l’UMPS, à « faire barrage au Front National « .
    Et peu importe que le contenu de son programme, notamment économique, soit cohérent ou pas, car, une nouvelle fois, ce sera plus probablement la « loi de Godwin  » qui décidera de l’issue de cette élection

  7. Brighytt says:

    Mme Le Pen peut toujours faire des moulinets et brasser de l’air, c’est elle, est pas les économistes dont vous parlez qui se présentent à l’élection présidentielle. (D’ailleurs pourquoi ne se sont-ils pas présentés eux-mêmes en temps et en heure ?) Cela ne change rien au fait qu’elle est incompétente à tous les nivaux. N’ayant JAMAIS été élue démocratiquement au suffrage universel, ni maire ni député, ni sénateur et ce n’est pas faute d’avoir essayé. Donc elle n’a JAMAIS été au contact de la réalité du terrain. C’est comme si lorsque vous êtes malade vous alliez voir le charlatan du coin plutôt que le médecin qui lui à fait des années d’études. Et c’est, à ça que vous voulez confier l’avenir de 65 millions de français. Revenez sur terre !
    Pour illustrer ce propos par un « trait d’humour », dans fantasia , un film de Disney madame mim ne vainc pas merlin l’enchanteur malgré sa baguette magique . Et Mme Le Pen n’a pas de baguette magique !

  8. @ Brigitt.

    Vous dites vraiment n’importe quoi.

    Marine Le Pen a été élue et occupe les fonctions de :
    – conseillère régionale depuis plus de 12 ans
    – députée Européen depuis plus de 12 ans
    Et il me semble que la désignation à ces 2 mandats politiques se font à l’issue d’élections nationales qui relèvent bien du suffrage universel.
    Quand à l’élection au mandat de sénateur, contrairement à ce que vous voulez nous faire croire, elle ne se fait pas aux suffrage universel.
    Alors, si vous ne connaissez rien à l’organisation de nos structures politiques, évitez de la ramener pour ne dire que des conneries.

    Et, pour info, le lien que Claude Picard aurait peut-être pu commencer par nous glisser en tout premier dans son article, celui du projet de Marine Le Pen ( disponible depuis hier soir sur son site marine2017) :

    https://www.marine2017.fr/2017/02/04/projet-presidentiel-marine-le-pen/

    • Yves ESSYLU says:

      Toujours le même étatisme qu’en 2012 et encore plus d’assimilationnisme, pas étonnant que le grand Cadi de Mayotte prie pour elle et pour la CAF
      Actuellement nous avons le choix entre des degrés de marxisme selon les différents candidats
      Au fait que deviennent les députés européens FN accusés d’avoir mal utilisé la dotation financière forfaitaire de chaque parlementaire, tout comme un certain FILLON

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com