bac-aïd

Avant même la moindre demande des musulmans vivant en France, la Maison des examens a donné des consignes pour appliquer pour l’Aïd el Fitr une circulaire de 2004 qui prévoit de ne pas organiser les examens les jours des fêtes religieuses importantes.

Les candidats qui fêteront l’Aïd mercredi pourront être reconvoqués jeudi pour les oraux de rattrapage du bac, en application de la réglementation existante. C’est qu’a indiqué ce lundi Vincent Goudet, directeur de la Maison des examens en Ile-de-France (Siec).

«Depuis une dizaine de jours, nous avons été sollicités par des chefs de centres d’examens, qui s’interrogeaient sur la conduite à tenir pour les candidats ou les interrogateurs qui demanderaient à bénéficier de l’Aïd el Fitr.»

«Pour répondre à cette demande, on a rappelé la réglementation applicable, le 30 juin», a indiqué Vincent Goudet (voir le courrierci-dessus).

Pour les candidats au bac, la circulaire du 18 mai 2004 sur le port des signes religieux indique que l’institution scolaire «doit prendre les dispositions nécessaires pour qu’aucun examen ni aucune épreuve importante ne soient organisés le jour de ces grandes fêtes religieuses».

Et pour les enseignants musulmans, une circulaire de la fonction publique du 10 février 2012 précise que ceux qui le demandent doivent se voir accorder une autorisation d’absence pour une liste de fêtes religieuses, dont l’Aïd el Fitr.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Mots clefs , ,

4 commentaires

  1. Eddy K says:

    Ai-je bien compris ? Ils pourront passer le lendemain leur examen avec le même sujet que la veille ?

  2. Boutté says:

    Comme dans tout jugement, ce qui compte ce sont les attendus . Ici l’attendu est en entier contenu dans la première phrase . Le communautarisme, ennemi officiel du gouvernement , pénètre par voie administrative dans la jurisprudence de nôtre république . La porte dérobée n’est pas la moins efficace . Les règles de laïcité ne sont plus qu’opposition au Christianisme.

  3. Encore un peu de temps et notre République ne sera plus chez elle, elle sera soumise à l’islam. C’est notre démocratie qui disparaîtra dans l’indifférence la plus totale de nos politiques peureux et lâches. Nous finirons dans un esclavage religieux salafiste plus vite qu’on ne le pense.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com