Lors du 19ème Festival International de la Jeunesse à Sotchi, qui vient de se clore, Vladimir Poutine a fait une mise-en-garde explosive sur les manipulations génétiques qui seraient en mesure de transformer des hommes au gré des besoins d’autres hommes, par exemple d’une oligarchie. Vladimir Poutine déplore que les hommes puissent modifier la nature humaine voulue par Dieu. Ce qui est explosif dans cette mise-en-garde, c’est qu’elle a été faite par le chef d’une des plus grandes puissances militaires mondiales, la seconde après les USA :

« Les hommes peuvent modifier le code génétique, la nature voulue par Dieu. »

« On peut  imaginer qu’un homme puisse, en pratique, créer un homme selon des caractéristiques spécifiées. Il pourrait alors être un  mathématicien ou un brillant musicien, mais il pourrait également être un militaire capable de combattre sans peur, sans compassion, sans regret et sans douleur», a-t-il fait remarquer.

«Comprenez que l’humanité est à un tournant-clef de son évolution et, ce qui est le plus probable, c’est qu’elle entrera prochainement dans cette ère très complexe de son existence. Et ce que je viens de dire peut être plus effrayant qu’une bombe nucléaire», a-t-il souligné.

«Quand nous faisons quelque chose et quoi que nous fassions, nous ne devons jamais oublier les fondements moraux et éthiques de notre cause. Tout ce que nous faisons doit contribuer au renforcement de l’être humain et non à sa destruction,» a conclu le Président russe. »

Une déclaration qui recoupe les travaux du docteur Jean-Pierre Dickès, auteur de « l’ultime transgression » ou de « l’homme artificiel ».

Le chef de l’État russe a par ailleurs insisté sur son aspiration à un monde multipolaire:

« Le monde est divers, et il faut respecter cette diversité, estime le chef de l’État. Deuxièmement, il faut cesser de se voir comme des adversaires. J’ignore dans quelle mesure cela est possible entre États, mais il faut s’y employer. Nous devons aspirer à nous voir comme des partenaires. »

Cette aspiration à un monde multipolaire est le cheval de bataille de M. Poutine face au monde unipolaire dominé par les USA et responsable de la plupart des conflits qui ne cessent d’agiter le monde.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 commentaires

  1. « Vladimir Poutine déplore que les hommes puissent modifier la nature humaine voulue par Dieu. »
    Déplore-t-il vraiment qu’ils aient la possibilité de la modifier, ou seulement qu’Ils puissent se servir de cette possibilité ? Il me semble à la lumière de Ev. Joann. 10, où les juifs veulent lapider N. S. pour s’être fait Dieu tout en étant homme (worauf N. S. se justifie en leur rappelant Ps. 81:6 ᾽Eγὼ εἶπα Θεοί ἐστε […] πάντες […]· Ego dixi : Dii estis […] omnes […] « Je dis : vous êtes tous des dieux […] »), que N. S. dise, non pas que nous ne sommes pas des dieux, mais qu’Il ne faut pas modifier la nature divino-humaine voulue par Dieu, vu que, si nous modifiions cette nature, nous ferions en tant que dieux quelque chose contraire à la volonté de Dieu.

  2. Boutté says:

    Depuis que l’homme cultive, il sélectionne les modifications génétiques spontanées de toutes plantes et ne garde que les plus aptes au rôle qu’il leur attribue. Les froments de nos jours n’ont plus grand chose de commun avec les épeautres de nos ancêtres . On peut par manipulations ordonnées aller plus vite en ces sélections sans qu’il y ait dommage ni crainte sensée. Pour modifier l’homme de demain , c’est un tout autre sujet qui n’est que moral . La tentative de sélection à la sauce National-Socialiste était déjà immorale, pourtant nous venons à l’eugénisme sans le dire! les zombis que l’on nous promet d’être à l’avenir sont inquiétants mais par le seul jeu d’abêtissement des foules (TV) et de monétisation de la vie humaine nous allons tout droit au même résultat .

  3. Poutine à pleinement raison. Il s’inscrit dans le message de Fatima. Le transhumanisme avec l’intelligence artificielle est l’arme fatale qui tuera l’humanité. L’homme est appelé à devenir un Dieu. Reste à savoir quel Dieu il choisira. Conclusion, j’attends un message semblable de la part des « grands » responsables politique
    d’Occident. Hélas pas de message d’une éminence ni d’un prince ni d’un vénérable de la Loge.

  4. Nous avons là un homme d’état et quel état qui parle avec sagesse et humanité puis -t-il être entendu et suivit ce qui mettrait l’humanité entière en sécurité.Malheureusement avec les ambitieux et tous les lobbys qui mènent le monde actuellement nous sommes plus en danger que jamais alors que les peuples ne demandent qu’à vivrent en paix.Tout ceci est le résultat du monde sans foi,sans dieu où seul l’agent a droit à gouverner et à enrichir ces promoteurs de malheur.

  5. Poutine parle comme devrait parler le Pape… qui lui ne cesse de discourir comme un vulgaire propagandiste d’ONG.
    Veillons et prions.

    • Michelyne says:

      Qui est le Prince de ce monde? satan…….et TOUS ceux qui pensent comme lui sont ces complices….Vous comprenez? On n’est en train de changer le MAL en BIEN…..et ça marche.

  6. « L’homme est appelé à devenir un Dieu. Reste à savoir quel Dieu il choisira. »
    Il n’y a qu’un seul Dieu, comme on entend souvent de nos jours (mais de moins en moins à Rome), et N. S. a canonisé l’opinion sémitique que nous Le sommes déjà tous (voir en haut). La choix n’est donc pas : quel Dieu ? mais : ce qui est divin en sa personne et celle de ses semblables, ou par contre, en désespoir, l’esprit du malin ?
    Goethe écrit :
    Der gute Mensch in seinem dunklen Drange
    Ist sich des rechten Weges wohl bewußt.
    En dépit de ce que veulent désespérément croire les Allemands, ces vers signifient non seulement
    « L’homme bien, dans sa noire oppression,
    « Est bien conscient du bon chemin »,
    mais aussi
    « L’homme bien, dans sa noire oppression,
    « Est probablement conscient du bon chemin. »
    Il n’y a absolument aucun critère pour désambiguïser ce passage. Et à ce moment je me rappelle que Poutine a servi en R.D.A.

    • In cauda venenum!
      Pamino que voulez-vous laisser entendre après que vous ayez relevé l’ambiguïté des propos du FM Goethe, en rappelant que Vladimir Poutine a servi en RDA? Cette réflexion en queue de message est très ambiguë. Ce qui est clair comme de l’eau de source c’est que Vladimir Vladimirovitch a toujours servi et servira toujours la Russie, que ce soit en Russie ou dans l’ex-RDA. Et, servant la Russie il sert sa civilisation et sa religion, comme toute son action le prouve.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com