«732», «Charles Martel ! Charles Martel ! Gaulois, réveille-toi, pas de mosquée chez toi !» Tels furent les slogans de Génération identitaire pour protester contre la construction d’une immense mosquée à Poitiers en 2012. Hier, exactement cinq ans après les faits, le procès des chefs de file de cette manifestation avait lieu au tribunal de Poitiers, ville où les Francs de Charles Martel avaient mis un point d’arrêt à l’invasion de la France par les hordes musulmanes en 732. Un glorieux épisode de l’histoire de France qui fut enseignée durant des générations aux écoliers de France et qui est maintenant contesté par les révisionnistes pro-musulmans.

Voici la déclaration intégrale que Damien Rieu a faite devant le tribunal:

Source France 3

Malgré ce plaidoyer de Damien Rieu des peines d’un an de prison avec sursis ont été requises vendredi par le tribunal correctionnel de Poitiers contre les militants mis en cause à Poitiers, avec mise à l’épreuve, la confiscation des biens saisis, et de fortes amendes en faveur des parties civiles: 10 000 euros d’amende en faveur de l’association musulmane et d’autres amendes pour gonfler les caisses des officines anti-patriotiques. Au  total environ 50 000 euros d’amendes ont été réclamées.

«C’est bien sûr en héros et non en accusés qu’ils doivent être traités»

Ces cinq jeunes sont aujourd’hui âgés de 27 à 30 ans – dont l’ancien porte-parole du mouvement, Damien Rieu. Ils devaient répondre de provocation à la haine raciale ou religieuse, et dégradation de biens pour quatre d’entre eux. Seuls Damien Rieu et le président du mouvement, Arnaud Martin étaient présents à l’audience. Malgré les attentats islamiques qui depuis 2012 ne cessent d’ensanglanter la France, le tribunal a quand même donné satisfaction aux parties civiles: nul n’est prophète en son pays! Mais ce procès a été l’occasion pour Génération identitaire et pour Damien Rieu de remettre à l’ordre du jour le problème de l’Islam en France et de mettre en exergue l’action de ces jeunes Français qui se battent avec un courage et une détermination remarquables, sans haine ni violence.

Génération identitaire, quelques jours avant l’ouverture du procès a publié un communiqué pour soutenir «les cinq de Poitiers: Maxime, Benoît, Alban, Damien et Julien» «C’est bien sûr en héros et non en accusés qu’ils doivent être traités»! Voir photo ci-contre de l’occupation de la mosquée en construction en 2012.

le terrain et la construction de la mosquée contestée appartiennent à l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), l’organisation des Frères musulmans célèbres pour leur radicalité, leur extrémisme, qui ne répugnent pas aux attentats à l’occasion. Cette opération, très médiatisée, avait largement contribué à faire connaître Génération identitaire qui poursuit son combat, notamment en Méditerranée où avec ses homologues des pays de l’Union européenne, l’organisation a affrété un bateau pour entraver l’œuvre des ONG complices des passeurs en Méditerranée.  Une opération qui a porté ses fruits puisqu’à sa suite, certaines grandes ONG ont du renoncer à poursuivre leur action .

Le 27 octobre 2014, Damien revenait dans un brillant discours à Paris, sur la manifestation de Poitiers:

Qui est Damien Rieu ?

Damien Rieurentré à l’âge de 17 ans au FN de la Jeunesse a rapidement rejoint Génération identitaire. Il a notamment mené avec cette organisation des actions contre la construction de la mosquée de Poitiers, contre un Quick Hallal à Villeurbanne ou contre le camps immigré de Calais. En , il est condamné pour avoir, dans le cadre d’une manifestation contre le mariage homosexuel, déployé illégalement une banderole « Hollande démission » au siège du Parti socialiste, rue de Solférino. Le journal l’Humanité, aigri par l’engagement patriotique d’un fils de militant communiste, lui consacre un article avec les citations suivantes du jeune-homme qu’il accompagne d’une réflexion qui démontre la stupidité de son auteur:

 « Nous sommes en train de vivre un génocide par substitution », « Nous sommes les Indiens d’Europe. » lâche [Damien Rieu] un beau matin au micro de Bourdin, sur RMC, rapporte Frédéric Durand dans le quotidien communiste.  » [Damien Rieu] dénonce les 2 359 mosquées sur le sol français [en 2012], mais ne dit rien des 44 600 églises et des milliers de chapelles privées et abbayes qui jonchent son pays natal. Forcément le propos perdrait en force… »

Et combien d’églises dans les divers pays musulmans par rapport au nombre de mosquées ? Que valent les 40 ans d’implantation de musulmans en France contre les 1500 ans de chrétienté qui ont fait la France depuis le baptême de Clovis en passant par la confirmation de ce baptême par Jeanne d’Arc 1000 ans plus tard, jusqu’à l’appel de Madame Merkel pour la submersion islamique de l’Union européenne en 2014 ?

En 2014, Co-fondateur de la société de communication Janus, Damien est recruté au cabinet de Marie-Claude Bompard à Bollène, la même année Julien Sanchez, le valeureux maire FN de Beaucaire, l’engage comme directeur-adjoint de la Communication de la ville. À partir de 2015, il participe à SOS Chrétiens d’Orient. La même année, inculpé pour incitation à la haine raciale, il est relaxé. Il rejoint ensuite Marion Maréchal-Le Pen lors des élections régionales de 2015, et se retrouve employé au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur à leur issue.

Il est un des principaux rédacteurs du site: François Desouche. En 2016, il fonde avec Charlotte d’Ornellas, France le magazine, diffusé sur le Net.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 commentaires

  1. Très courageux, le gars. Un digne fils de Charles Martel. J’approuve 100% son texte.

    • MA Guillermont says:

      Oui un homme jeune qui rend justice à la sincérité de nos convictions à qui j’adresse tout mon respect et ma considération .
      Qui met en avant avec grande justesse la terrible responsabilité de ces fauteurs de troubles et d’anarchie volontairement organisée par cette immigration massive pour notre génocide en ce temps de barbarie islamique .
      Notre avenir sur le sol de France à très court terme est effrayant .
      Merci à ce jeune homme de montrer les milles mensonges de nos gouvernants et le fanatisme de cet Islam qui est sur notre sol pour nous sacrifier sans états d’âme.
      Un homme de coeur et d’énergie vrai et sincère qui travaille à nous éclairer .

  2. Raiford says:

    Ce sont des héros…

  3. Réveil français Honte à Macron l’imposteur pour accepter des mosquèes sur notre territoire la république française est en danger et nos valeurs et nos entreprises et notre civilisation……Urgence pour notre civilisation..

  4. Réveil français la république française est en danger et nos valeurs et nos entreprises et notre civilisation….

  5. Cadoudal says:

    « la république française est en danger »

    que crève la République qui tue la France ., qui importe le djihad , qui pompe les eaux des égouts pour nous en asperger.

    Dieu et le Roi !

    • Qui a dit « la république française est en danger » ? Je ne le retrouve pas dans l’article.

      Bien d’accord avec vous: A bas la République! Cela fait plus de 200 ans que la France crève sous la République . A bas la franc-maçonnerie mortifère!

      Dieu et le Roi! A condition que ce soit un vrai roi, lieutenant du Christ.

  6. Sancenay says:

    Un morceau de choix pour l’Injustice nihilo-mondialiste, c’est tout à l’honneur de ce jeune patriote bien trop franc et pas suffisamment maçon.
    Si je n’avais pas sacrifié ma carrière et bien des loisirs à tenter de m’opposer à cette tragédie , j’aurais honte d’avoir accepté de jeter sa génération en pâture à l’oligarchie cannibale.

  7. Malheureusement pour eux, face à une justice aussi impartiale.. Dur de s’en sortir.

    • @ Jean…je suppose que vous vouliez dire « justice aussi partiale »…..et encore, il semble que « l’injustice » ait fait preuve de clémence à leur encontre : j’ai lu quelque part qu’il était envisagé des peines de 5 ans de prison et 45 000 euros d’amende.
      1 an avec sursis est déjà scandaleux et démontre s’il le fallait encore, surtout ici, que la justice française est en état de dhimmitude absolue.

      Mais à y bien réfléchir cela ouvre une possible perspective : celle d’une grande épuration future,si comme il est fort probable l’islamisme… enivré par de tels renoncements de la part de ceux qui devraient se consacrer à défendre les « valeurs » dont ils se réclament et qu’ils affirment avoir vocation à universalité et éternité ( on se demande bien comment puisqu’ils les trahisse….)… devaient pousser encore plus loin et de manière violente sa volonté d’asservissement de notre société et civilisation.

      Car si cela devait arriver, il deviendra particulièrement difficile pour les complices de se soustraire au tribunal du peuple et de l’Histoire.

      Cela dépendra bien évidemment de la capacité du dit peuple à sortir de sa dormition et de son avachissement moral et intellectuel.

  8. Colonel Jean Pierre RAGEUL says:

    Vive les courageux défenseurs de l’Occident envahi par l’islam radical soutenu par des magistrats félons . Ces jeunes ont plutôt droit à la reconnaissance de la Nation .

    • François says:

      Plus que des magistrats félons, ce sont toutes les autorités qui mènent la France qui trahissent, sans quoi ces jeunes n’auraient eu aucune raison de manifester à Poitiers contre la construction de cette mosquée.
      Être obligés de se conduire en héros pour défendre leur sol et leur identité dans leur propre pays, c’est ahurissant.

  9. Cadoudal says:

    la République maçonnique applique la charia.

    après avoir importé l ‘Islam .

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com