poutine-chrétien-MPI

MOSCOU – Le président de la Fédération de Russie a prononcé aujourd’hui son message annuel à l’Assemblée fédérale. Devant les deux chambres législatives réunies, les ministres fédéraux, les gouverneurs des régions et les principaux dignitaires religieux du pays, Vladimir Poutine a passé en revue de nombreux sujets : la Constitution du pays, la protection sociale, l’économie et les exportations, la modernisation de l’Etat, l’immigration, la concorde interethnique, l’ordre international, la sécurité du pays et le rééquipement des forces armées, les droits de l’homme, les valeurs morales.

Pour son neuvième message à l’Assemblée fédérale, Vladimir Poutine a surtout exposé les défis et les priorités de développement pour la Russie dans les années futures. En 2000, quelques mois après sa première élection à la présidence du pays, Poutine évoquait la préservation de l’intégrité de l’État alors en péril, le renforcement de la verticale du pouvoir et la lutte contre la pauvreté. Aujourd’hui, treize années ont passé et la Russie regarde vers le futur.

En effet, entre 2000 et 2013, le PIB de la Russie a plus que doublé, la dette publique  a été résorbée de manière spectaculaire pour n’atteindre plus que 11 % du PIB aujourd’hui, l’inflation a fortement diminué, la situation démographique a commencé à se redresser, le pays est respecté… Vladimir Poutine, ce n’est pas que des déclarations chocs sur les terroristes islamistes et la décadence de l’Occident, c’est aussi et surtout des résultats et une réussite indéniable.

Nous vous proposons quelques extraits choisis du discours de Vladimir Poutine.

Immigration

« L’absence dans cette sphère [des migrations] d’ordre convenable, en plus de déformer la structure de l’emploi, cause des déséquilibres dans le domaine social, provoque des conflits interethniques, aggrave la situation criminogène. Il faut mieux ordonner l’arrivée des étrangers en Russie en régime sans visas. Ils doivent assumer des engagements respectifs, payer les impôts. »

« Il faut régler la question des étrangers arrivés en Russie sans visas et se trouvant ici depuis longtemps sans objectif clair. Le délai de leur séjour dans le pays doit être limité, tandis que ceux qui violent la législation migratoire se verront interdire l’entrée sur le sol russe. »

Ce n’est pas la même approche qu’en France, dirait-on.

Politique internationale et de défense

« Nous ne prétendons pas au titre de superpuissance, au sens de volonté d’hégémonie mondiale ou régionale, nous n’attentons pas aux intérêts de qui que ce soit, et n’imposons notre protection à personne, nous n’essayons d’apprendre à vivre à personne, mais nous chercherons à être leaders dans la défense du droit international, dans les efforts visant à faire respecter la souveraineté nationale, l’indépendance et l’identité nationale des peuples. »

« Personne ne doit se faire des illusions quant à la possibilité de s’assurer une supériorité militaire sur la Russie. Nous ne l’admettrons jamais. »

Souveraineté nationale, indépendance, identité nationale, défense nationale : la Russie aux antipodes de la France.

Démographie

« Entre janvier et octobre de l’année en cours, une augmentation naturelle de la population a été enregistrée en Russie. Nous avons de tels résultats pour la première fois depuis 1991. C’est un très bon indice. »

Droits de l’homme

« J’espère que les activités de telles organisations [de défense des droits de l’homme] seront libres d’engagement politique et qu’elles seront au plus près des intérêts du citoyen concret. »

Contrairement aux idéologues voulant croire en l’existence de l’Homme abstrait et idéal, Vladimir Poutine ancre son action politique dans le réel et voit plutôt des hommes et des citoyens « concrets ».

Valeurs morales

Vladimir Poutine a fait sienne cette citation de Nikolaï Berdiaev (philosophe russe passé du marxisme au personnalisme chrétien) : « Le conservatisme n’empêche pas le développement et l’évolution, mais il empêche la dégradation, le mouvement vers le chaos ».

« Nous devons faire renaître la morale, abandonner l’égoïsme excessif. »

Si, comme on le dit, les peuples ont les dirigeants qu’ils méritent, les Russes semblent plus méritants que les Occidentaux.

Baudouin Lefranc

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com