rex père Fierens

Imagine-t-on en 2016, qu’un meeting politique puisse être précédé d’une prière et d’une allocution d’une demi-heure donnée par un prêtre – un dominicain de surcroît ? Cela se passait en Belgique francophone, il y a 80 ans. Des meetings allant jusqu’à réunir plus de 30.000 personnes étaient organisés par REX, le parti catholique belge inspiré par l’encyclique Quas Primas de Pie XI. A partir de documents d’époque, cette passionnante conférence donnée par Alain Escada, Président de Civitas, à l’association Deus Vult le samedi 16 janvier 2016, vous fera découvrir une vérité historique très différente de la version officielle enseignée aujourd’hui.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. Volodymyr Bellovak says:

    REGARD SUR LA GUERRE DU LIBAN, 1976-2016, le combat continue! Témoignage d’un ancien volontaire français aux cotés des phalangistes chrétiens libanais:

    « BEYROUTH 1976, des français aux cotés des phalangistes » de EMMANUEL ALBACH, Edition SYNTHESE NATIONALE.

    L’auteur viendra dédicacer son ouvrage le SAMEDI 30 JANVIER, de 15h à 18h, à la Librairie Française, 5 rue auguste Bartholdi, 75015 PARIS.

    https://www.youtube.com/watch?V=FS3T-tFrOa0

    http://www.meridien-zero.com/archive/2016/01/15/emission-n-259-volontaire-au-liban-5744983.html

  2. Ceux qui ont eu l’immense chance et l’Honneur de rencontrer Léon Degrelle lors des réunions/débats à Madrid, quelques années avant sa mort ont pu « mesurer » la Grandeur et la vision unique de cet homme exceptionnel…
    « Contigo Leon Degrelle, hasta la Eternidad… »

  3. On retient que malheureusement, avant même ledit concile Vatican 2, ce sont les clercs qui trahissent les premiers. Alors qu’à cette époque il y a eu tout un mouvement intellectuel et populaire en Europe pour reconquérir religieusement les pays, la hiérarchie ecclésiale avait déjà démissionné dans son ensemble, le monde avait déjà pris le dessus. D’où l’acceptation de la démocratie (terrain sur lequel on n’aurait jamais dû aller), les condamnations de l’Action Française et du Rexisme, l’abandon des Cristéros, etc.

    • Volodymyr Bellovak says:

      Cette trahison des clercs est la conséquence de le lente et sournoise infiltration intérieure de l’Eglise par ses ennemis, essentiellement les francs-maçons, en meme temps que la contamination d’une part importante des élites catholiques par les erreurs modernes, les idées philosophiques « humanistes », libérales, etc… Avant d’aboutir à Vatican II, il y a eu ce long et invisible processus de « pourrissement » intérieur qui commence vraiment, en profondeur, à partir du XVIIIème siècle, s’accroit au XIXème, pour triompher après le milieu du XXème siècle… Mais la Sainte Eglise, malgré les erreurs, faiblesses, fautes, ou trahisons de certains de ses membres humains, a les promesses divines de la Vie éternelle; à la fin le Coeur Immaculée de Marie et le Christ Roi triompheront!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com