Interview sans concession ni langue de bois de Robert Ménard donnée à bvoltaire.fr :

Robert Ménard, maintenant, on fait quoi ?

François Hollande a dit hier soir que la France allait être« impitoyable ». J’aimerais que ce soit le cas. Qu’on ne reste pas dans le commentaire, dans le pathos. Un chef d’État, lorsqu’il parle à la nation au lendemain d’un massacre comme celui d’hier, n’a pas le droit de tromper ses concitoyens.

Alors, que faire ? D’abord, nous avons des services secrets. Il faut leur donner le feu vert : élimination systématique n’importe où dans le monde des islamistes directement mêlés aux attaques d’hier soir. Il ne faut pas « neutraliser » ces gens. Il faut les abattre.

Ensuite, il faut vider l’eau du bocal. Que les commandos islamistes ne soient pas comme des poissons dans l’eau. Arrestation immédiate de tous les islamistes fichés S. Pas de places en prison ? Ce n’est pas le sujet. Nous sommes en guerre. Création de camps de prisonniers.

Fermeture immédiate de toutes les mosquées mêlées à l’activité islamiste radicale. Expulsion des imams et des fidèles étrangers liés à ces mosquées radicales. Surveillance ou arrestation de ceux naturalisés ou convertis.
Expulsion effective et immédiate des immigrés provenant de régions en guerre qui n’auront pas obtenu le statut de réfugié. Cesser d’importer la guerre. Là encore, ne pas renforcer de milieus où les islamistes peuvent être comme des poissons dans l’eau.

Sur un plan municipal, le maire que je suis constate qu’une fois encore les polices municipales ont été appelées en renfort hier soir. On ne peut pas exposer nos hommes sans leur donner des moyens de riposte identiques à leurs collègues nationaux : pistolets-mitrailleurs, pouvoir d’investigation. C’est un minimum.

Ce sont des mesures très dures…

Il en faudra sans doute d’autres. Mais que veut-on ? Attendre un autre attentat pour les prendre ? Pour autant, ces mesures ne sont pas suffisantes en elles-mêmes. Il faut réarmer mentalement le peuple français. Il faut des chefs à la tête de notre pays. Il faut cesser de parler cette novlangue qui tue l’instinct de combat. Je le redis : parler comme le font tous les officiels depuis hier soir de« neutralisation », c’est se moquer du monde. Avoir peur des mots est indécent au regard des morts d’hier soir.

Commençons par nommer l’ennemi : l’islamisme. Cet islamisme qui, aux yeux de centaines de millions d’individus dans le monde, est le vrai islam. On ne parle pas d’un groupuscule de 5.000 types fanatiques. On parle d’un courant fondamentaliste, majoritaire à certains endroits, dans l’islam. Avez-vous entendu dire cela depuis hier ? Non. C’est donc la preuve que la classe politique comme les médias n’ont rien appris.

Dans ce contexte, faites-vous confiance à François Hollande ? Que pensez-vous de l’unité nationale demandée par la classe politique ?

Unité dans le combat, oui. Unité pour masquer les responsabilités, pour anesthésier les consciences, non ! On ne peut pas accepter qu’on nous refasse le coup de Charlie Hebdo une deuxième fois.
Si le gouvernement prend des mesures comme celles que j’évoque plus haut, alors, oui, on pourra aller vers l’unité. Nous en avons besoin car nous sommes en guerre. Mais parce que nous sommes en guerre, nous ne pouvons pas accepter une unité du mou, du flou et de la sidération. Rassembler le Congrès lundi. Pourquoi faire ? Quel ordre du jour ?

Il se tient aujourd’hui une grande réunion internationale sur la Syrie. Pensez-vous que ces attentats vont infléchir notre diplomatie ?

Je ne le sais pas. En tous les cas, ils fournissent à Laurent Fabius un prétexte pour enfin changer de position. Cela fait deux ans que je dis qu’il faut aider Bachar El Assad à écraser les islamistes. Tous les idiots utiles de la bien-pensance médiatique s’y refusaient. Bachar fait la guerre à ceux qui nous font la guerre.

Face à nos ennemis, nous ne devons plus hésiter et rejoindre la Russie dans une alliance pour liquider le plus possible d’islamistes là-bas. Avant qu’ils ne viennent ici.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

9 commentaires

  1. Vieux Jo says:

    « Abattre » ne veut pas dire tuer mais mettre à terre. Rester cohérent.

  2. tirebouchon says:

    Que doit-on faire de cet Imam qui déclare :  » « Le khimâr (cachant les cheveux et le cou) et le jilbâb (qui cache le reste du corps) sont des prescriptions vestimentaires divines qui ne sont abrogées par aucun autre texte. Objectivement, s’il y avait le moindre soupçon sur cette norme, je serais le premier à prôner sa levée. »

    Il s’agit de Tarek Oubrou l’Imam de Bordeaux, né en 1959 à Taroudant dans le Maroc indépendant, Il est connu pour ses prises de position publiques en faveur d’un islam libéral, mais pour lui, comme pour l’I.O.U.F, le Coran est sa Constitution. Ce personnage, dont je doute que sa biographie soit exacte, a été décoré de la légion d’honneur par le Maire de Bordeaux Alain Juppé, dont il est le protégé, et qui a reconnu, interrogé par un philosophe, lors d’une émission de télévision, qu’il n’avait pas lu le Coran, selon lui trop compliquée, reconnaissant ainsi son ignorance sur la religion islamiste. Avec un prétendant au pouvoir suprême, aussi informé sur ce sujet, la France disparaîtra plus vite !

    Cet Imam, affiliée à l’Union des organisations islamiques de France, organisation qui avance masquée, ou il serait parait-il marginalisé, pour avoir développé publiquement une conception très radicale de l’islam, appelant notamment au rétablissement du califat. Il rejoint tout de même l’UOIF grâce à la lecture d’Hassan el-Banna, le fondateur des frères musulmans, aujourd’hui interdit en Egypte. Il affirme ainsi : « S’il n’y avait pas eu l’UOIF, je serais un taliban ». Un taliban, rien que ça ! Ce fervent islamiste a en outre déclaré qu’il était pour l’application, en France, d’une Charia modérée (sic) !

    La valise ou le cercueil, dont le scénario a déjà fait ses preuves, finira d’achever la patrie, de l’amour courtois, des Cathédrales flamboyantes, des Droits de l’Homme, de la Liberté, du saucisson pur porc et du beaujolais nouveau !

    Extrait d’un article du Magazine Pieds Noirs d’hier et d’Aujourd’hui. de septembre octobre 2015.

  3. Tout à fait d’accord avec R.Ménard, ils se foutent bien de nous, aucune mesure n’a été prise depuis janvier, aucun moyen réel n’est mis en place pour éviter ce qui est arrivé vendredi. C’est révoltant, et après ils vont encore réussir à nous faire avaler la pilule du padamalgame! La République récolte se qu’elle sème depuis 1789, c’est un juste retour de flamme, sauf que ce sont des innocents qui en payent encore le prix… Il faut prier pour toutes ces âmes qui sont probablement au purgatoire, le concert du Bataclan était clairement satanique,et les médias ne parlent que de frappes aveugles,…on nous ment sur toute la ligne encore une fois…

  4. justeinfo says:

    Ce que promet Hollande franchement je n’y crois plus il ment tout le temps,il est un incapable,vu les choix de ces Sinistres,je me pose la question sur les failles voulues d’hollande,depuis 2012,parfois j’ai un doute sur ces idées?LE PIRE avec lui est devant nous

  5. justeinfo says:

    Hollande j’y crois plus a ces promesses,plus menteur que lui c’est valls,et le parti Socialiste de Cambadélis,la montée du fn,et surtout la honte depuis 2012,je m’en souviendrais de 2015,le pire est devant nous…

  6. Merci M. MENARD ! comme d’habitude vous avez tout-à-fait raison ! AAAAAhhhhhh si vous étiez président ou 1er ministre notre France changerait de visage ! elle retrouverait un visage pour lequel nous serions fier d’être français !

  7. Merci M. MENARD ! encore une fois vous avez tout-à-fait raison ! AAAAhhh si vous étiez président ou 1er ministre la France retrouverait son vrai visage dont les français pourraient être fier.

  8. Merci M. Ménard pour ces fortes paroles. Je n’ai aucune confiance en Hollande et son gouvernement pour lutter contre le terrorisme islamique. La plupart des mesures qu’ils envisagent sont insuffisantes.

    Je me permets de rajouter d’autres idées:

    Fermeture des mosquées salafistes, et mise sous séquestre de ces bâtiments (gel des avoirs). Si ces mosquées ont bénéficié de financements publics, la confiscation s’impose.
    Interdiction de tout financement public des mosquées (baux emphytéotiques, etc). Interdiction d’éligibilité pour les élus contrevenants pendant dix ans.
    Arrestation des imams salafistes (Français ou étrangers) pour les envoyer en prison. Motifs : atteinte la Sûreté Nationale, appel au jihad et la haine contre les non musulmans. La simple expulsion est une mesurette qui fait rire les islamistes.
    Installation de caméras à l’intérieur et devant toutes les mosquées. Obligation de prêcher en français, et arrestation des contrevenants.
    Inspection de toutes les bibliothèques publiques ainsi que celles des mosquées pour retirer tous les livres appelant au jihad.
    Interdiction de vendre (sur internet et dans les hypermarchés, etc.) des livres appelant au jihad et à la haine des non musulmans.
    Blocage de l’accès aux sites islamistes sur internet. Création de sites pièges, pour identifier et infiltrer les sympathisants islamistes.
    Interdiction de se masquer le visage en public avec un voile islamique.
    Interdiction de la burka, nikab, djellaba et autres tenues religieuses islamiques dans l’espace public. Arrestation des contrevenants, amende et peine de prison pour les récidivistes.
    Arrestation et internement de tous les « fichés S ». Il faut pour cela créer des camps et construire des prisons. Nous avons besoin d’un Guantanamo à la Française.
    Reprise en main des prisons Françaises qui sont des lieux d’embrigadement de voyous par les islamistes.
    Lois d’exception pour retirer la nationalité Française aux salafistes et autres islamistes (et pas uniquement aux bi-nationaux). Expulsion vers la Syrie où Bachar El Hassad fera le tri.
    Sortie de la France de l’Espace Schengen. Rétablissement de contrôle permanent aux frontières.
    Expulsion des pseudos réfugiés qui ne sont que des migrants économiques. Instauration d’un délai de cinq ans de présence légale en France pour bénéficier d’aides sociales.
    Délai de dix ans de présence légale, sans condamnation (hors PV pour excès de vitesse et autres délits mineurs…) pour avoir le droit de demander la nationalité Française.
    Suppression du droit du sol et du regroupement familial.

    Concernant spécifiquement les réseaux terroristes islamiques : il faut rappeler de quelle manière le Général De Gaulle a éradiqué l’OAS. Nos avons besoin d’unités spéciales de contre terrorisme pour identifier et neutraliser les réseaux soutenant les criminels islamistes.

    Des mesures efficaces comme celles ci-dessus auraient dû être appliquées dès les carnages contre Charlie Hebdo et l’Hyper Casher, ou même avant pour éviter ces tueries.

    Par la faute de Hollande et de son gouvernement, nous avons perdu onze mois. Plus de 130 innocents y ont laissé la vie, 350 sont blessés, dont une centaine entre la vie et la mort !

    De telles mesures impliquent évidemment la révocation immédiate de Valls et Cazeneuve pour cause d’incompétence flagrante et de sectarisme, de Belkacem pour son Education anti Nationale et de Taubira pour son angélisme judiciaire.

    Il est plus que temps de dire haut et fort que la Charia (la loi islamique) est totalement incompatible avec nos valeurs et notre civilisation :

    Infériorité juridique de la femme face à un homme devant la justice.
    Infériorité juridique du non musulman face à un musulman devant la justice.
    Statut de sous-homme (dhimmi) et impôt discriminatoire (jizya) frappant les non musulmans pour avoir le droit de vivre dans leur propre pays dans une paix et une sécurité très relatives.
    Mise à mort des apostats.
    Mise à mort des homosexuels.

    Si des musulmans peuvent vivre et travailler en France en respectant les Droits de l’Homme, la Démocratie et pratiquer leur religion en rejetant la Charia, ils sont les bienvenus.

    Les autres peuvent choisir d’aller vivre ailleurs, avant que des Français en colère ne votent pour des politiques radicales dont ils feront les frais.

  9. Monsieur Menard faite une petition nationale pour demander l’expulsion des imams et des immigres qui n’ont rien a faire chez nous (les sans papiers). Je suis certain que cette petition sur le moment aura un grand succes. Reprenons notre pays

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com