Roger Cukierman est-il gâteux ?

La question n’est pas sans fondement tant ce vieux monsieur est capable de dire une chose et son contraire en quelques instant sur un sujet précis.

Sur le Marine Le Pen et le Front National :

« Je crois que nous sommes tous conscients dans le monde juif que, derrière Marine Le Pen, qui est irréprochable personnellement, il y a tous les négationnistes, tous les vichystes, tous les pétainistes, et donc, pour nous, le Front national est un parti à éviter ».

mais un peu plus tard :

« Madame Le Pen n’est pas fréquentable parce qu’elle ne s’est pas désolidarisée des propos de son père »

Il faudrait savoir ! A moins que le président du CRIF lui-même ne subisse la pression du lobby ! Quand aux « pétainistes » que ce monsieur insulte, beaucoup furent de vaillants résistants aux nazis, comme mon grand père, qui fut fait deux fois prisonnier de guerre et déporté à Dachau. Quant au vieux Maréchal, quelles que furent ses erreurs, il avait 84 ans quand l’Assemblée Nationale de gauche à 87,7 % vint le chercher dans sa retraite pour diriger un pays lourdement vaincu. Ces faits ce sont déroulé en 1940, nous somme en 2015. M. Cukierman a juste 65 ans de retard…

Quoiqu’il en soit, il est étonnant de voir M. Cukierman distribuer des diplômes de respectabilité, lui qui sous des relents racistes n’hésitait pas à dire : « sans les juifs, la France cessera d’être une démocratie ». Celui-là même qui affirmait aussi :

« Si l’Etat ne fait pas de cette cause nationale une ardente obligation, les juifs partiront en masse et la France tombera entre les mains soit de la charia, soit du Front National »

Gageons que ce monsieur, soutenu par le système qui est venu une fois de plus se coucher à ses pieds, ne sera jamais inquiété. C’est ce qu’on appelle la « république » !

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. je pense que c’est toi qui est à éviter patate

  2. Quéniart says:

    parce qu’il croit qu’avec les juifs l’on serait ,plus heureux,il n’y a qu’a demander aux palestiniens si ils sont heureux de vivre sous le joug des sionistes

  3. LANKOUDU says:

    Il y a de très bons hôpitaux dans le désert du néguev (ou à elat)

  4. Se contredire fait, le plus souvent, preuve de dires préalables irréfléchis, partiaux, opportunistes… Cela peut être, plus rarement, fruit de la reconnaissance d’erreurs de pensée. Cela provient surtout de l’ignorance, ou du refus délibéré, de la réalité des faits dans leur globalité, du sens étriqué, inexact ou détourné que l’on prête aux mots.
    Si les paroles s’envolent, c’est parce qu’elles ne reposent pas sur des fondements authentiquement solides, ce qui conduit à dire une chose et son contraire, à être ou à devenir, consciemment ou non, insincère et idiot. On parle ainsi pour ne rien dire ; le dire borné ne trouve sens qu’au prétentieux qui le tient et à l’idiot qui s’ignore qui l’écoute.
    Sont ainsi interprétés les mots et les faits pour servir les intérêts du moment de celui qui les prononcent ou les utilisent.
    Marine Le Pen peut-elle, à la fois, être irréprochable et peu fréquentable ? A-t-elle proféré des mots antisémites ? N’a-t-elle pas dit qu’elle ne partageait pas tous les propos de son père ?
    Pétain était-il cet honorable Maréchal de France victorieuse de 14/18 ou indigne vieillard collaborateur de l’Allemagne nazie occupante ?
    A t-il été l’horrible partenaire des nazis dans la déportation de Juifs, ou, inadmissible de constater, comme Eric Zemmour, que de nombreux Juifs de France ont échappé à la déportation, pendant que tous, en Hollande, furent conduits dans les camps ?
    Est-il exact que l’Assemblée nationale a confié le pouvoir d’un pays lourdement vaincu et occupé à son vieux Maréchal Pétain, qui, outre l’handicap de son âge, n’avait guère de pouvoir sur l’occupant, tout en étant ressenti comme un rempart pour nombre de Français, de par sa notoriété, que l’on dénomma pétainistes, avec dédain et mépris des Français de cette époque, – piètre jugement que certains entretiennent aujourd’hui pour servir un idéal multi culturaliste, qui peut être considéré aussi douteux que réellement dangereux selon les leçons de l’Histoire ?
    Est-il vrai que des Français ont pu rejoindre De Gaulle, que d’autres sont entrés dans la résistance, sans pour autant dénigrer Pétain ? Est-il faux que les communistes, grâce à leur organisation en cellules, purent commencer tôt la résistance, …, mais seulement après la fin du pacte germano-soviétique ? …
    La vérité est si complexe que certains exploitent des contre vérités à loisirs, pour servir une idéologie ou leur prétention personnelle : ils s’enfoncent dans leurs fausses certitudes qui sont fruits d’aveuglements nuisibles pour tous.
    Mais le pire pour tous, ce sont les négationnistes, ceux qui détruisent les monuments, ceux qui dissimulent des pans de l’histoire pour servir leurs petits intérêts personnels, ceux qui réfutent les évidences.
    Un élément fédérateur de la France est son unicité et son indivisibilité, un autre étant la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Tout communautarisme la met en danger. La distinction des Juifs est de ne pas avoir cherché à s’imposer ouvertement et qu’ils se sont intégrés sincèrement à la république, faisant d’eux des citoyens et compatriotes sincères.
    Or, à l’époque où le communautarisme musulman, notamment, se manifeste grandement de par sa représentation numérique grandissante, ce qui déstabilise notre pays, le gouvernement vient de prendre la décision :
    et de réunir les différences tendances de cette religion, – dont l’une, le salafisme, ignore la primauté de la république, et qu’une autre (islamisme radical, djihadisme) est ouvertement ennemie de la France, afin d’avoir un interlocuteur représentatif,
    et de former les imams de France, pour éviter les endoctrinements,
    et de mettre des soldats devant les mosquées,
    et de punir les auteurs d’actes et de propos islamophobes.
    Ne serait-il pas plus responsable de définir les causes de l’islamophobie actuelle dans notre pays, dont la principale provient d’une religion qui a du mal à épouser la République, de refuser, sans concession, toute tendance communautaire contraire à l’unicité, d’expulser les imams étrangers, d’inviter les français musulmans à se préoccuper de la formation de leurs imams qui doivent affirmer leur adhésion sincère aux racines de la France …
    Ce n’est évidemment pas en mettant des soldats devant les mosquées que l’on sécurisera les musulmans, et que l’on éradiquera les ressentiments de certains d’entre eux qui vont jusqu’à la haine à notre égard.
    Qui, sinon les détracteurs de la France, peuvent souhaiter de remettre en cause son unicité ?
    Composer avec les communautés, c’est se plier à leurs désirs. Les Français sont libres de leurs croyances, mais pas de tenter de déraciner le socle commun à tous.
    transrealisme.org

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com