femme-armée-suisse

Suisse – Le Conseil fédéral helvétique avait chargé en 2014 un groupe de travail de proposer une réforme du service militaire. Au bout de deux ans de réflexion, ce groupe de travail vient de publier son rapport qui propose notamment que les femmes soient également soumises au service militaire.

 Cette proposition est une adaptation du modèle de la Norvège qui, depuis 2015, a une armée sexuellement neutre, selon la terminologie officielle. Ce changement opéré en Norvège et envisagé en Suisse répond à une logique d’égalité des sexes voulue par les mouvements féministes.

Invité à la radio RTS, le brigadier Denis Froidevaux, ancien président de la Société suisse des officiers, s’est dit favorable à ce modèle. Il a lui même participé au groupe de travail qui préconise cette réforme, groupe de travail dans lequel siégeaient aussi de nombreux représentants non militaires comme des délégués de la protection civile, du service civil ou d’organisations telles que la Croix-Rouge.

De son côté, le socialiste valaisan Matthias Reynard avait, dès 2013, proposé d’intégrer les femmes, mais aussi les étrangers, dans un service obligatoire ou volontaire.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Tchetnik says:

    Cela signifie que les femmes auront les mêmes grades pour des parcours du combattant pourtant bien moins difficiles, seront présentes dans les défilés, mais quasiment pas sur les TOE. Il faut dire que l’Armée Suisse n’est jamais beaucoup intervenue sur un TOE…

    Grosse hypocrisie féministe.

  2. bribrilanarchistededroite says:

    Tchetnik, votre misogynie est flagrante, c’est pas parce que vous avez deux couilles aux cul que vous êtes forcément fiable, loin s’en faut, vous parlez de grades identiques dans l’armée, faudrait déjà que les salaires soient égaux dans la vie civile, pour ce qui est de donner la possibilité à des étrangers de faire l’armée et de leur laisser prendre leurs armes à la maison, je dis NON, alors que l’on voit partout les étrangers avoir la naturalisation du pays d’accueil tuer ses citoyens, on le voit avec les musulmans, hommes par les actes et les femmes par leur passivité relative.

    • Tchetnik says:

      Aucune misogynie, tchado.

      Rien que la botte souveraine de la réalité. 25 pour 100 de femmes dans les défilés, moins de 3 pour 100 en TOE.

      De plus, si on tient compte du salaire horaire, les paies ne sont différentes que de 7-8 pour 100. Ce qui est toujours de trop, mais loin de 25 pour 100 revendiqués.

      Pour les étrangers, on est bien d’accord, sauf cas particulier genre Légion Etrangère.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com