synode

Dès le deuxième jour du Synode sur la famille, une demi douzaine d’évêques ont plaidé en faveur des homosexuels.

Le Père Tom Rosica, chargé de présenter l’évolution des travaux des pères synodaux aux journalistes anglophones, a expliqué que des prélats recommandaient aux catholiques de cesser de parler en mal des homosexuels. Il faudrait « en finir avec le langage d’exclusion, et mettre fortement l’accent sur la nécessité d’embrasser la réalité telle qu’elle est. Nous ne devons pas avoir peur de situations nouvelles et complexes », a déclaré le Père Tom Rosica devant la presse.

Ces évêques ont appelé « à une nouvelle forme de langage, en particulier lorsqu’on parle des homosexuels… Nous n’avons pas pitié des homosexuels mais nous les reconnaissons pour ce qu’ils sont. Ils sont nos fils et nos filles, nos frères et nos sœurs, nos voisins et nos collègues. »

Ces évêques qui militent pour une Eglise plus accueillante aux homosexuels ont estimé que les homosexuels ne sont pas des « gens de l’extérieur » et que l’Eglise doit leur tendre « une main accueillante en tant qu’ils sont notre chair et notre sang ».

L’un de ces évêques est Mgr Johan Bonny, évêque d’Anvers et représentant de l’Eglise de Belgique au Synode. Ce défenseur de l’homosexualité  a déclaré que « Les expériences de nos contemporains sont très diverses et variées » et que « cette évolution (…) offre aussi des possibilités et des opportunités« .

Le cardinal hongrois Peter Erdö a mis en garde contre une dilution du message de l’Eglise, cherchant à mettre fin à cette promotion du concubinage et de l’homosexualité. Mais le pape François a tenu personnellement à rappeler aux participants qu’ils doivent travailler à partir du rapport issu du synode d’octobre 2014 qui permet d’aborder toutes ces questions « pastorales« .

Certains évêques préconisent dès à présent des adaptations « régionales » ou « continentales » permettant aux églises locales d’agir comme bon leur semble.

La presse espagnole a par ailleurs republié la photo du transsexuel reçu avec sa « fiancée » par le pape à la Maison Sainte-Marthe en janvier 2015.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

9 commentaires

  1. Ce n’est pas normal c’est cette même Église qui nous a enseigné jadis que tout ce quiqui est contraire à la volonté divine vient du diable, et aujourd’hui eux-mêmes pratiquent les oeuvres du ténèbres et entraînent les faibles avec eux dans le ténèbres. On va où là. Aucun respect envers le créateur de toutes choses.

  2. Ginette says:

    Jean, je pense que le mot respect, pour bientot,malheureusement, n’aura plus sa place dans le dictionnaire de la morale ou politiquement correct.
    Peut-etre je m’avance trop vite mais: je me demande si la hyerarchie de cette eglise qui, en constatant que beaucoup ont abandonnes cette l’eglise, ne cherchent pas a devenir plus conciliants envers l’innacceptable afin de ne pas se planter monetairement. Qui sait? On dit que l’argent n’a pas d’odeur. Il ya surement d’autres motivations moins avouables derriere tout ca.

  3. On ne doit plus être homophobe ! Mais a-t-on le droit d’être heterophobe ?

    Ce qui est incompréhensible, il existe déjà des églises qui acceptent les mariages gays, les prêtres mariés, gays ou pas, les femmes prêtres, mariées ou pas, lesbiennes ou pas ….. Pourquoi donc vouloir changer l’église catholique ? En le faisant, on la défigure ! Elle n’est plus catholique ! Elle ne suit plus l’Evangile ! Car dans l’Evangile, l’homosexualité n’est pas le plan de Dieu ! Et le prêtre représentant le Christ, ne peut être une femme (même avec une barbe) ni marié (le disciple doit être corps et âme au service de Dieu et de ses semblables).

    Ce synode est vraiment ridicule, car l’être humain est libre de créer sa propre religion avec pourquoi pas un mariage avec un âne. Il peut aussi adorer Baphomet ! Cela ne rime à rien de dire que le rouge va devenir bleu ! Gardons le rouge et laissons certains développer le bleu s’ils pensent réellement que c’est mieux.

  4. Boutté says:

    Donc l’enseignement de l’Eglise ne fera plus référence à la Sainte Bible laquelle n’est pas tendre pour ce vice frappé par Jéhovah lui-même comme abominable .
    Dieu sans Dieu, voila au moins un véritable scoop !

  5. Nathalie J. says:

    Le Seigneur aime le pécheur, mais a en horreur le péché. Jésus a dit à la prostituée qui est venue se prosterner aux pieds de «son Seigneur et de son Sauveur» : «Va et ne pèche plus.» Il n’a pas dit «Va et continue!» Il y aura à la fin des temps de faux docteurs qui s’introduiront dans les assemblées et qui, sous couvert de la piété, renieront par leurs œuvres Celui qui en fait la force. Ces ministres de Dieu s’éloignent de la vérité de la Parole et lui font dire ce qu’ils veulent bien entendre. Ils sont des aveugles conducteurs d’aveugles. Ils conduisent leurs brebis dans la fosse.

  6. Sancenay says:

    Il m’a apparait comme foncièrement malhonnête de laisser croire qu’une « demi-douzaine d’évêques gâtouillants, naïfs ,voire volontairement subversifs pour certains sont l’Eglise.
    Cela semble davantage relever d’une opposition politique , voire d’une conquête du même type que d’une correction fraternelle qui aurait tout lieu d’être si elle s’adressait exclusivement aux auteurs de ces reproches injustifiés envers l’Eglise.

  7. Effectivement il est peu évangélique de stigmatiser une catégorie de personnes en raison de leurs attirance sexuelles même si elles ne sont pas dans l’ordre naturel des choses.
    Nous avons déjà le catéchisme de l’Eglise Catholique qui nous appelle à un accueil fraternel et charitable,cela ne signifie pas d’accepter la gay pride et toutes les dérives actuelles.
    L’Eglise dont nous sommes membres à part entière devrait tout simplement ne pas se focaliser sur ces sujets et garder une certaine pudeur contrairement à la société contemporaine.
    Non au mariage de personnes du même sexe,non à l’adoption par ces couples,parlons clairement tout simplement.

  8. Ginette says:

    Bien en accord avec vos propos tres justifies.
    Prions pour le Pape afin qu’il prenne position ferme comme l’indique la Parole de Dieu.
    Prions aussi pour cette hyerarchie afin que la lie soit retiree et remplacee par de vrais catholiques chretiens qui ont a coeur le vrai evangile de Jesus-Christ. Amen.

  9. Aimer l homosexuel MAIS pas l homosexualité!!! Comme Dieu Aime le Pécheurs Mais pas LE Péché !!! MARIE Madeleine, le collecteur d impôts etc ont changés de vie après leur Rencontre avec Jésus! Grâce à l’Amour la Miséricorde!!!prions dans ce sens.en cette année Sainte de la Miséricorde qui débutera le 8.12.2015 jour de la fête de L ‘Immaculée Conception!et union pour ce dimanche 18.10.2015 canonisation ds époux Elie et Louis Martin en cette période du synode de la famille

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com