decani_caliphat

Photo des graffitis contre l’enceinte de protection en cours d’élévation face au danger

C’est ce qui se profile à l’horizon si les mondialistes de l’OTAN continuent de jouer avec le feu en compagnie de leurs alliés sunnites du Moyen-Orient. Après le drapeau noir de l’Etat Islamique hissé théoriquement au Vatican, les Balkans risquent de s’enflammer.

L’association Solidarité-Kosovo rapporte aujourd’hui un type d’événement qui menace de s’étendre à l’ensemble de l’Europe:

Belgrade, lundi 13 octobre – Les trente moines de Visoki Dečani sont sous le choc depuis la découverte hier matin de graffitis et d’inscriptions en arabe et anglais annonçant l’arrivée de l’État islamique et du califat au Kosovo. Depuis samedi soir, la muraille en construction destinée protéger les moines et le monastère est recouverte de plusieurs inscriptions et sigles dont celui de l’« ISIS », l’État islamique en Irak et en Syrie et de l’ « UÇK », considérée autrefois par la communauté internationale comme une organisation terroriste albanaise.
« Caliphate is coming – Le califat arrive » un graffiti devenu slogan
Dépêché sur le terrain en urgence, le Lieutenant Angelo Minelli, commandant de la KFOR locale, la force armée de l’OTAN a assisté hier à une scène troublante. Alors qu’il constatait l’infraction en compagnie de l’higoumène Sava Janjić, sa visite fut chahutée par un groupe de jeunes Albanais, ameuté par les radios locales qui relayaient en boucle le motif de sa venue au monastère de Dečani. Se positionnant à tout juste quelques mètres du religieux et du militaire, une dizaine de jeunes hommes est venue crier à visage découvert et à pleins poumons les slogans tagués la veille au soir sur les façades du monastère. Une horde de soutien confirmant un peu plus l’hypothèse d’un acte de vandalisme réfléchi et délibéré.

isis_crkva

Cet incident rapporté par Solidarité-Kosovo intervient alors qu’aujourd’hui les dépêches font état d’un accord entre La Turquie et les Etats-Unis. La Turquie autorise  la coalition à utiliser ses bases aériennes, notamment de celle d’Incirlik dans le sud du pays, pour mener des opérations aériennes contre les djihadistes de l’EI en Irak et en Syrie, selon le ministère américain de la Défense. Ankara a également donné son accord pour le déploiement sur son territoire d’un camp d’entraînement de 4 000 combattants syriens modérés.

La Turquie avait annoncé qu’elle n’accepterait de coopérer avec la coalition contre l’EI que si elle obtenait une zone tampon en territoire syrien le long de sa frontière,ainsi que la création d’une zone d’exclusion aérienne, et l’instruction et l’entraînement de combattants de l’opposition modérée en Syrie.

Or les prétendus opposants modérés peuvent se retourner à tout moment contre le régime de Bachar el Assad, la cible prioritaire d’Ankara, qui reste peut-être aussi la cible prioritaire de la coalition occidentalo-sunnite.

On peut donc supposer sans trop de risque que la Turquie a obtenu  satisfaction sur ses exigences.  Ce sujet avait été abordé précédemment.

La guerre du Kosovo a eu lieu en 1999 sur le territoire de la République fédérale de Yougoslavie, opposant l’armée yougoslave à l’armée terroriste et mafieuse de libération du Kosovo (UCK) et à ses alliés de l’OTAN. Les Serbes du Kosovo, malgré les forces d’interposition et de paix de l’ONU, la Kfor (Kosovo Force), sont sans cesse aux prises avec les persécutions et le harcèlement des musulmans (les Albanais du Kosovo). Après la déclaration unilatérale d’indépendance du Kosovo le 17 février 2008 lors d’une session extraordinaire du parlement des institutions provisoires du Kosovo, sans consultation de la population, les Serbes se sont subitement retrouvés en territoire étranger. Comme au Moyen-Orient les Chrétiens du Kosovo continuent de fuir le harcèlement des musulmans depuis en quittant leur province.

Emilie Defresne

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

9 commentaires

  1. Monsieur T says:

    « Les Serbes du Kosovo, malgré les forces d’interposition et de paix de l’ONU, la Kfor (Kosovo Force), sont sans cesse aux prises avec les persécutions et le harcèlement des musulmans (les Albanais du Kosovo). »

    Tellement musulmans, que le chef de la rébellion albanaise était athée, et qu’ils ont interdit la venue de combattants islamistes. En revanche de nombreux combattants albanais catholiques, orthodoxes et athées sont venus leur prêter main-forte. Le voile est interdit dans les espaces publics au Kosovo. Les inscriptions d’Isis? ça fait des années que les supporters de foot albanais hissent des drapeaux saoudiens ou autres pour provoquer les serbes. La totalité de ces supporters boivent de la bière, bouffent du porc et sont athées. ça a peu près du même niveau que le faf qui jette un saucisson devant une mosquée mais qui n’a jamais mis les pieds à l’église.
    La propagande serbe raconte vraiment n’importe quoi.

    « Après la déclaration unilatérale d’indépendance du Kosovo le 17 février 2008 lors d’une session extraordinaire du parlement des institutions provisoires du Kosovo, sans consultation de la population, les Serbes se sont subitement retrouvés en territoire étranger. »

    Les Serbes ont toujours été en territoire étranger, le Kosovo est peuplé d’albanais depuis 40 siècles, ce n’est pas une région qui a été administrée 1 siècle par les serbes qui en fait un territoire serbe pour toujours. Quant au « subitement » lol, 850 000 albanais avaient été forcé à l’exode, il ne fallait pas s’attendre à des bisous à leur retour.
    Les serbes et les grecs ont été les plus gros collabos pro-ottoman. Plusieurs sultans ont des mères serbes, les serbes ont offert des milliers de leurs femmes aux turcs, il y a plus de 8 millions de turcs qui sont d’origine serbe de nos jours! Comment expliquer vous cela sinon par une collaboration massive des serbes? Les serbes ont été les premiers collabos des turcs! Sans eux, Bayezid auraient été battu à Nicopolis! il y avait des serbes convertis à l’islam un siècle avant que les turcs ne l’impose de force aux albanais! il y avait 270 mosquées à Belgrade au XIXème siècle, les serbes sont des hypocrites et des collabos.
    Gardez vos mensonges serbes pour vous madame Defresne.

    • Koopa Troopa says:

      Et la marmotte ? Rappelons, et cela me gêne d’autant moins de le dire que mes sympathies germanophiles sont connues, que la division SS Albanaise Skanderberg, qui avait été levée par les Allemands pour combattre les terroristes communistes, les a laissé prendre Tirana sans combattre. Elle était trop occupée à massacrer des civils serbes en Cossovie à la grande fureur des Allemands !

      • Monsieur T says:

        La Skanderbeg avait une base musulmane, mais un encadrement surtout composé d’albanais catholiques et d’officiers allemands, ce qui veut dire que la religion n’a jamais été le facteur principal dans cette unité. Deuxièmement la quasi-totalité des troupes étaient recrutées au Kosovo au printemps 1944 et ont été engagés dans un premier temps au nord du Monténégro et autour du Sandjak où elle se révélèrent médiocres, c’est le moins qu’on puisse dire, puis affectées à la surveillance des mines de chromes au Kosovo elles furent complètement submergées par les partisans ce qui entraînera une désertion massive durant l’été. A ce moment là il ne restait plus que 500 albanais encore actifs qui furent désarmés, donc je ne vois vraiment pas comment ils auraient pu empêcher les communistes de prendre Tirana… Il y eut effectivement des massacres commis au Kosovo sur des serbes, mais les massacres commis en retour par les partisans serbes et monténégrins sur les albanais furent tout aussi violents et bien plus importants. Ne pas oubliez que les albanais du kosovo comme les croates n’ont pas été particulièrement bien traités par le royaume de yougoslavie durant l’entre-deux-guerres.
        Quant aux cocos qui s’imposèrent en Albanie, bien qu’anti-religieux, ils ne dissimulèrent pas leur ultra-nationalisme, loin de là. Ultra-nationalisme qu’on retrouve aujourd’hui dans l’AKZ que je considère comme l’un des meilleurs partis nationalistes d’Europe, en tout cas loin devant le « natio » en carton qui s’est fait élire président en Serbie.

        • Et si cela s’était passé contre une mosquée ? Parce que les vidéo des églises incendiées, ont été inventées aussi peut-être ? Les émirs des Emirats boivent de l’alccol et mangent n’importe quoi aussi, ça n’empêche rien. De même parmi les Serbes il y a beaucoup d’athées, ils seront toujours considérés néanmoins comme des chrétiens par les musulmans. ils font néanmoins partie des chrétiens et seront accusés . Connaissant pas mal d’Albanais, qui mangent et boivent de tout ils sont avant tout musulmans en tant que communauté culturelle. Votre haine des serbes est pitoyable. Prétendrez-vous aussi que l’UCK est un club d’enfants de Marie ?

          • Monsieur T says:

            Et si cela s’était passé contre une mosquée ?

            Les serbes ont détruits plus de mille mosquées durant la guerre de Bosnie, ce à quoi il faut ajouter plus de 300 églises catholiques. Les serbes ont ré-islamisées des populations qui bouffaient du porc et buvait du vin, ce sont des abrutis et des fauteurs de guerres, le panslavisme a été un déclencheur essentiel lors de la première guerre mondiale.

            « De même parmi les Serbes il y a beaucoup d’athées, ils seront toujours considérés néanmoins comme des chrétiens par les musulmans. »

            –> Sauf que des milliers de serbes musulmans au Kosovo (les Gorans) ont aussi fait leur bagage alors qu’ils étaient demeurés neutre durant le conflit, comme quoi….

  2. Amaury Massalis says:

    L’Islam est une anti-religion, au service de l’Adversaire, ni plus ni moins.

  3. Patrick says:

    Et bien à lire ce forum et est pas près de voir la paix sur terre…

  4. Jacqueline says:

    Amaury, exactement. Tout vient de là ! Et j’ajouterai tous ceux qui sont en train de se soumettre (je parle de l’Europe, y compris la France !)

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com