Suède – Le festival de Bråvalla n’aura pas lieu en 2018, ont annoncé les organisateurs ce lundi. La raison : les agressions sexuelles commises sur place par des immigrés, tant en 2016 qu’en 2017.

L’édition 2017 du festival de Bråvalla se tenait ce week-end et, comme l’an dernier, des viols et des agressions sexuelles l’ont émaillé, des actes qualifiés de « répugnants » par le Premier ministre.

« Certains hommes, car ce sont des hommes, ne peuvent manifestement pas se comporter correctement. C’est une honte. C’est pourquoi nous avons décidé de ne pas rééditer Bravalla en 2018 », ont fait savoir dans un communiqué les organisateurs du festival de Bravalla qui s’est déroulé du 28 juin au 1er juillet près de Norrköping (sud-est). Mais les organisateurs n’ont pas osé préciser que ces hommes dont il est question sont systématiquement des immigrés.

Lundi, la police locale avait enregistré quatre plaintes pour viol et 23 plaintes pour agression sexuelle.

En 2016, sur les deux festivals de Bravalla et Karlstad, c’étaient 15 plaintes pour viol et une quarantaine pour agression sexuelle qui avaient été déposées. Parmi les personnes arrêtées, il y avait deux « réfugiés » mineurs se trouvant en Suède sans leurs parents.

Le phénomène a commencé en réalité dès 2014 et n’a cessé de persister. La police suédoise a toujours essayé de cacher l’identité des agresseurs. Mais en 2015, la presse scandinave a révélé que nombre des auteurs de ces agressions sexuelles étaient de jeunes « réfugiés » afghans.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. vaxelaire says:

    Chez nous c ‘est peut être déjà arriver ,ou sa arrivera déjà que les femmes se font insulter sans cesse ,mais les Médias mainstream se tairont ,seul des sites conne Médias presse info ,boulevard Voltaire ,la gauche m ‘a tuer etc ,relayerons les info ,c ‘est pour sa que l ‘on cherche a les faire fermer ,la liberté d ‘expression existe que dans un sens ,le leur ,comme la démocratie

  2. Le Sommelier says:

    Les poules au poulailler, les violeurs au gibet .

  3. cherchez sur internet la petite vidéo de Sarkozy sur le métissage obligatoire. Je me demande est-ce que c’est pour cela qu’on ne parle pratiquement jamais de ces viols dans la presse? Est-ce que tous les gouvernements du monde le veulent? En fin

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com