Riveraine de la place de la République, la comédienne Véronique Genest, comme ses voisins, est excédée par le comportement des sympathisants de Nuit debout. Devant les journalistes, elle parle sans langue de bois. « Ils ont tout pété ! », dénonce-t-elle. « Ils ont tout pété ! Il n’y a plus un distributeur qui marche ! Les commerçants n’ont plus personne ! ». Véronique Genest raconte aussi que les gauchistes forcent des portes d’habitations et de commerces. « Parfois, ils mettent le feu », ajoute-t-elle.

Ne supportant plus le bruit et les dégradations commises sur la place par les participants, Véronique Genest lance un comité de riverains baptisé « République en colère ».

Véronique Genest a enfin souligné que son comité – « République en colère » – était apolitique : « On veut tout le monde ! Il y a des choses qui sont dites. Ce n’est pas parce qu’un tel est FN, ou ultra-gauche ou machin, que ce n’est pas juste. La personne qui va dire : ‘J’habite place de la République et j’en ai ras-le-bol’, qu’elle soit n’importe quoi, je ne veux pas le savoir. Elle en a ras-le-bol et moi aussi ! Peu importe le bord. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Quéniart says:

    sur qu’elle a rameuté les merdes du crif

  2. Efgy says:

    On est dirigé par des incapables. C’est le bazar le plus complet en France, mais tout va bien pour le pingouin de l’Elysée.
    Je crains que V. Genest soit pointée du doigt dans le métier et soupçonnée d’être de droite (un crime!) malgré ses propos. N’est-ce pas d’ailleurs la première réaction des journalistes ? : « on sent qu’elle n’est pas avec la gauche de Nuit debout ». La dictature continue en termes voilés.

  3. Saint-Plaix says:

    La pauvre chérie!
    Elle est donc rentrée de Jérusalem depuis ses essais avortés d’élection avec l’extrémiste hyper-sioniste Jonathan Simon Salem?
    C’est son mari Meyer Bokobza qui va pas être content de se retrouver tout seul là bas maintenant qu’elle est revenue à Paris, sauf s’il est revenu avec… A moins évidemment que l’islamophobie ne soit pas un idéal suffisant pour garantir la pérennité d’un couple…
    En fait, madame Combouilhaud se rend brusquement compte que les militants de « nuire debout » sont du genre néfaste et dévastateur…
    « Brusquement » n’est pas exactement le mot à utiliser: elle a attendu que Finkielkraut se sente outragé par ces « antisémites » pour monter « spontanément » au créneau…
    Sinon…Sinon, on en aurait certainement jamais entendu parler!…
    Faut la comprendre aussi la pauvre: la spontanéité n’est pas nécessairement la vertu première de certains de ses amis du Crif…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com