SDF

6 730 morts dans la rue en trois ans en France. S’ils avaient été clandestins, paradoxalement, ils auraient bénéficié des aides destinées aux prétendus réfugiés. Mais dans leur grande majorité il s’agit de simples français, souvent de souche, écorchés par la vie. De ceux qu’on abandonne au profit des étrangers, surtout lorsqu’ils sont clandestins, vers qui se portent tous les fonds de solidarité publics, anciens et nouveaux. C’est le Quotidien du Médecin, peu suspect d’inventer des histoires, qui donne ce chiffre.

Près de 7 000 « sans domicile fixe » seraient morts dans la rue entre janvier 2008 et décembre 2010. « Rien que pour l’Ile-de-France nous recevons des signalements de décès tous les jours, un peu par hasard. (…). Là, c’est énorme » (Source: le Quotidien du Médecin)

Et encore, ce chiffre n’est-il pas  exhaustif!

« On meurt des mêmes causes que dans la population générale, 30 ans plus tôt

Être sans domicile fixe constitue un risque très élevé de mortalité, rappellent les auteurs. Les études menées à l’étranger, notamment aux États-Unis et au Canada, rapportaient un taux de mortalité entre 3 et 13 fois supérieur à celui de la population générale. Et ce sont surtout les hommes jeunes qui meurent dans la rue. «  Les causes de décès ne sont pas très différentes de celles de la population générale, explique Lise Grout. Il s’agit pour les hommes de cause cardiaque, ou externe, agressions, suicides, qui sont celles que l’on retrouve dans la population masculine au même âge. Sauf que l’âge moyen de décès dans la rue est de 45 ans contre 77 ans dans la population générale ».

La population SDF reste un problème en France. L’INSEE reportait une augmentation de 50 % des SDF au cours de la dernière décennie et estimait à 144 000 le nombre de personnes vivant dans la rue en 2012. » (Source le Quotidien du Médecin)

Quand le nombre de Sans-domicile-fixe atteint de tels chiffres, il ne s’agit plus de marginaux, mais d’un phénomène de société. Une société qui ouvre ses portes et le fruit de ses impôts aux jeunes étrangers d’autres continents, en quête de conditions économiques meilleures, mais qui les ferme à ses propres ressortissants.

Le retour d’un paganisme agressif qui chasse la civilisation chrétienne

Le phénomène SDF était quasiment inexistant en France il y a 50 ans, où faut-il en rechercher la cause? Dans le nouvel ordre mondial hégémonique actuel, qui abaisse massivement le niveau de vie des classes moyennes en Occident à travers le chaos organisé d’une crise compensatoire: économique, démographique et migratoire qui ne profite qu’aux très riches de plus en plus riches, qui se servent de l’islam pour abattre les dernières barrières du monde chrétien.

Le retour du paganisme que l’Empire romain décadent avait connu, est en train de chasser les marques de la civilisation chrétienne, qui « n’est [pourtant] plus à inventer ». Il ne » [s’agirait] « que de l’instaurer et la restaurer sur ses fondements naturels et divins contre les attaques toujours renaissantes de l’utopie malsaine, de la révolte et de l’impiété : Omnia instaurare in Christo”, écrivait Saint Pie X en 1910 dans sa célèbre encyclique rédigée en version originale en français : « Notre charge apostolique ».

A présent que les maîtres de la Révolution permanente ont enseigné à tous les petits occidentaux, comme une vérité première, que les civilisations sont multiples et égales entre elles, le retour d’un paganisme agressif chasse les valeurs du Christ qui avaient adouci les mœurs et établissaient toujours plus de justice parmi les hommes, entre riches et pauvres. Ces valeurs chrétiennes avaient hissé l’Occident au sommet de la civilisation.

Après avoir lavé les cerveaux avec la multiplicité des civilisations égales entre elles, l’aspiration finale des maîtres révolutionnaires consiste à raboter toutes les formes de cultures pour les réduire en un seul modèle, avec une seule religion, ceux d’une société de consommation au sommet de laquelle un tout petit nombre de maîtres guident férocement une masse d’esclaves. Dans ce modèle globaliste, Le christianisme est l’ennemi à abattre et la religion islamique, la religion intermédiaire de remplacement, celle qui depuis des siècles promeut des soumis. (islam= soumission). (Lire à ce sujet des extraits de la colonisation saint-simonienne en PDF) .

C’est ainsi que le mondialisme abaisse massivement le niveau de vie des classes moyennes en Occident dans une crise du chaos économique, démographique et migratoire qui ne profite plus qu’aux riches qui dominent le monde et s’en servent selon leurs besoins:

  • Avortements promus en milieux chrétiens déchristianisés, et « migrations de remplacement » (selon le mot de l’ONU).
  • Guerres provoquées à partir de Printemps arabes manipulés en pays musulmans d’où s’en suivent les déferlements migratoires encouragés avec ouvertures des frontières et aides financières à la clef en milieux chrétiens déchristianisés et dépeuplés…

   -> Lire à ce propos la deuxième partie de cet article en lien ici : « la loi portant sur la réforme des statuts de la banque de France… »

Ceci explique amplement le phénomène de la misère des SDF dans les sociétés occidentales en général, et dans la société française en particulier, plongée qu’elle est depuis des décennies dans un chômage chronique qui est encouragé par ce libéralisme sauvage, le système mondialiste d’ouverture des marchés, avec les délocalisations d’une part et la robotisation systématique d’autre part. Les SDF ne sont que les victimes d’un système capitaliste sauvage indifférent à la misère humaine, pour qui les hommes ne sont que des pions dans un vaste jeu d’échec. Mais l’Empire romain a fini par s’écrouler sous le poids de ses péchés…

Emilie Defresne

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

31 commentaires

  1. Yseult says:

    C’est clair! alors qu’avant il ne se passait pas un hiver sans que les infos soient envahies par les restau du coeur, la soupe populaire et les patrouilles de maraude à la recherche de SDF, maintenant, on ne nous parle plus de patrouille de maraude que pour les soi-disant réfugiés.

    A certains endroits ils ont même délogé des pauvres pour y mettre des étrangers sans papier…

    C’est normal que les services publics se désintéressent des SDF, presque tous sont des gaulois. Les autres sont aidés.

  2. Elieja says:

    Autres victimes offertes en holocaustes au « bas ton clan »… Ambiance ketchup pour les FM journalopes qui ont du mal à défendre leurs frères FM politicards.
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Syrie-les-milices-armees-par-les-Etats-Unis-se-battent-entre-elles-38597.html

  3. Et dans le lot, il y a d’anciens chefs d’entreprise qui ont tout perdu et que la Répoublique n’a pas aidés.

    • Chouanne says:

      Comme vous avez raison. Les chefs des petites entreprises, celles qui font la vie des cités, sont harcelés par une administrations inquisitoriale et lorsqu’ils perdent leur emploi en même temps que leurs entreprises ils n’ont droit à rien! C’est sûr qu’ils vaudrait beaucoup mieux qu’ils jettent leurs papiers et disent qu’ils n’en ont pas. Ils auraient sans doute ainsi des aides pour repartir.

  4. Boutté says:

    Les rêveries de Coudenhove passaient pour des idées folles. Quand elles se réalisent il est trop tard pour les combattre

  5. legrandjeu says:

    Et……les extrêmement bons catholiques meurent de…… leur silence, crucifiés entre les juifs et les arabes.

  6. Ils vont le payer très cher tous ces gouvernements quand DIEU va leurs donner leurs sentences

    • Georges .S says:

      Dieu? Le seul vrai que je connaisse est la Terre et le Soleil qui nous maintiennent en vie, le reste n’est que foutaises et inventions humaines pour nous asservir et nous terroriser.

      • Chouanne says:

        @ Georges.S

        Concernant Dieu: Vous feriez quand même bien de vous renseigner et d’approfondir le sujet avant qu’il ne soit trop tard. Simple petit conseil. Ce n’est pas difficile d’approfondir le sujet, il suffit de se renseigner dans l’Évangile et de le demander à Dieu… Il ne faut pas hésiter à insister et vous verrez, Il vous répondra d’une façon ou d’une autre. ça vous en bouchera un coin, croyez-en mon expérience.

        • Georges .S says:

          Ca ne me fera pas changer d’avis, car Dieu doit être sourd et aveugle vu ce qui se passe actuellement…Ou alors il n’existe pas, et n’a jamais existé. Quant aux évangiles, c’est comme le coran et autres livres saints, aux écrits on peut leur faire dire ce que l’on veut, surtout qu’au fil des siècles, on a dû en rajouter pour arranger les religieux et les puissants.

          • legrandjeu says:

            Oui georges pas étonnant que le cinéma les a remplacées, interprétations, interprétations…..

          • Chouanne says:

            Je faisais appel à vos neurones, mais apparemment vous n’en avez pas.

            Juste pour d’éventuelles autres personnes qui eux auraient un réel pouvoir de réflexion: Pourquoi Dieu s’intéresserait-il à des gens qui l’insultent, le conspuent, le renient et ne veulent rien savoir de Lui ? Ce sont les hommes qui sont cruels et qui agissent, pas le Bon Dieu! Le monde actuel ne cesse de l’insulter et de prétendre qu’Il n’existe pas… Il n’y a pas de raison que Dieu qui respecte la Liberté des hommes intervienne dans la vie des hommes qui ne veulent pas de Lui.

            Par ailleurs j’avais suggérer « d’approfondir le sujet, il suffit de se renseigner dans l’Évangile et de le demander à Dieu… » Et d’attendre la réponse de Dieu. ça ne mange pas de pain tout-de-même! Au moins après cela si le signe de Dieu ne vient pas, le gars saurait ce qu’il ne croit pas. Alors que d’évidence il nie ce qu’il ne connaît pas.

            Ce n’était qu’un acte de charité… Tant pis pour lui. Moi, je n’ai pas de problème, JE SAIS que Dieu existe, qu’Il est bon, et qu’après la mort commence la vraie vie, telle qu’on l’aura méritée.

            • legrandjeu says:

              Le nom de dieu est…. chance et çà se cultive tout simplement, moins de cinéma et…… action !

              • @ legrandjeu

                Dieu vous laisse libre de croire en Lui. Vous Lui en voulez, et pourquoi ?
                Je crois, au contraire, que vous êtes bien content, car croire en Lui demande une ascèse de vie à laquelle vous ne voulez pas vous plier.
                Donc, arrêter de faire l’hypocrite innocent, ça fait un peu désordre.

      • Elieja says:

        Georges, qui sont les plus terrorisés et asservis sinon les athées ?

  7. Soraya K. says:

    La photographie est déchirante…
    L’article encore davantage. Je fais ce que je peux, dans la rue, quand je les croisent, je n’ai pas forcément les moyens de les aider, mais un sourire, un bonjour, une considération de toutes sortes mais quelque chose. C’est important…

    Merci beaucoup pour votre article…

    Je suis bouleversée…

    • Emilie Defresne says:

      Merci Soraya! Nous sommes au même diapason!

    • Et les SDF sont bouleversés lorsqu’ils voient des gens plus pauvres qu’eux !
      Un capucin de Morgon a raconté cette anecdote :
      En plein hiver, il attendait son train dans une gare. Les capucins sont pieds-nus dans leurs sandales, et il y avait de la neige. Un clochard s’est approché et lui a offert ses chaussures pour qu’il n’ait pas froid aux pieds !
      « Ce que vous faites aux plus petits d’entre les miens, c’est à Moi que vous le faites » (Notre-Seigneur).

  8. L’article me semble faire beaucoup de raccourcis et créer des liens de causalité qui restent à démontrer .
    Ce que l’article passe également sous silence, ce sont les problèmes psychologiques qui amènent souvent ces personnes à la rue. En fonction des études, entre 32 et 42% des SDF sont psychotiques/schizophrènes, des pathologies très lourdes qui finissent par épuiser l’entourage et leur permettent difficilement de s’insérer en société. Après cela, il doit sans doute y en avoir tout autant qui ont des personnalités limite/borderline, leur donnant les plus grandes difficultés à supporter les contraintes de la vie en société. (et 2/3 des sdf ont déjà été internés )
    Les chefs d’entreprises comme cités par un intervenants et autres travailleurs victimes du système représentent une minorité de la minorité et là encore, on pourra voir que si la situation à tourné au drame, ce sera parce qu’il y a eu à un moment un lâcher prise pour des questions de dépression ou autre ….
    Et si l’on se donne la peine de citer ces chefs d’entreprise, il faudra aussi avoir la décence de citer les jeunes homos et trans qui se font mettre à la rue par leur famille.
    Tout cela ne place-t-il pas plutôt la discussion dans le domaine de la psychologie et de la psychiatrie que de l’économie ?

    C’est vraiment dommage de ne pas avoir plus approfondi le sujet et de se limiter à lui faire dire ce qu’on veut lui faire dire, parce qu’il s’agit effectivement d’un vrai problème de société.

    PS: je pense également que la comparaison avec les migrants n’a pas vraiment lieu d’être parce que comme évoqué plus haut, les SDF représentent un échantillon de la population dont la situation et les besoins sont majoritairement différents de ceux de personnes simplement déplacées.

    • Elieja says:

      « personnes simplement déplacées »
      « problèmes psychologiques qui amènent souvent ces personnes à la rue ».

      Avec mes excuses, s’il y a insulte, mais vous parlez comme une gauchiste.

      Si vous remontez à la source des problèmes que vous citez, vous ne trouvez pas les franc-macs qui dirigent une société broyeuse d’hommes ? Cessez donc de tourner autour du pot pour enfumer.

    • Tiens c’est bizarre tous ces psychotiques ces temps-ci! Lorsque Coluche a poussé son cri d’alarme c’était parce qu’il commençait à y avoir beaucoup de SDF, -hum, pardon-, de psychotiques dans les rues. Cela signifie qu’avant il n’y en avait pas ou de façon insignifiante. Il faut croire qu’il y a une contagion dévorante de psychotiques qui frise la pandémie depuis 20 ou 30 ans! Bien sûr rien à voir avec la misère! Ils sont tous dans la rue par choix!

      • Et en plus, au lieu de te donner bonne conscience, Anna, à peu de frais: les problèmes psychologiques sont les conséquences de la misère et des difficultés, ce n’est pas l’inverse.

        Peut-être qu’un jour tu sortiras de ton cocon de Bobo dégoulinante d’égoïsme, et alors tu verras que la misère conduit fréquemment à la dépression et autres problèmes psy… Tu en mérites l’expérience et rassure-toi, personne n’est à l’abri!

        • legrandjeu says:

          Bien vu, bonne remise en place RS87……. Dr Deurf et j’ajouterais que jésus est partout aujourd’hui, crucifixion/crucifiction permanente entre la vie privée et publique…..la dépression appelée aussi couramment stress gagne sur ce terrain, hautement……. coupable!

    • @ « les SDF représentent un échantillon de la population dont la situation et les besoins sont majoritairement différents de ceux de personnes simplement déplacées. »

      Madame Irma a parlé, et tout va bien dans le meilleur des mondes : les SDF n’ont que ce qu’ils méritent…
      Bonne nuit, dormez bien Anna !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com