Dimanche 1er octobre, la ville de Bologne a reçu le pape François pour une visite qui restera hautement symbolique de la pensée socialo-politico-religieuse du pontife argentin.

De la rencontre avec les migrants dans le centre d’accueil au repas sans porc offert à 1 000 personnes à l’intérieur de la basilique de SaintPetronio, cette visite, qui s’est terminée avec la messe people dans le stade, divise les Italiens et pas uniquement les catholiques. Différentes attitudes de l’actuel hôte du Vatican durant cette journée dans Bologne choquent nos voisins transalpins profondément.

Dès son arrivée, après une rapide prise de contact avec les habitants de la ville sur la place du peuple et une visite à la cathédrale Saint-Jean avec les membres de la Curie où il a salué quelques malades, la première rencontre significative de Jorge Maria Bergoglio a été avec les centaines de clandestins et demandeurs d’asile hébergés dans le centre d’accueil pour migrants de Bologne. Il a fait des selfies avec eux et a loué l’accueil instauré par les associations humanitaires du coin.

Au cours de cette halte, il a rencontré également le représentant de la communauté islamique de Bologne, l’imam Yassine Lafram qui a exprimé au nom de ses coreligionnaires, «l’immense plaisir » pour cette visite :

« Nous suivons avec intérêt et attention votre action et nous ne pouvons que partager les positions que vous exprimez sur le thème de la pauvreté et de l’accueil. Nous sentons nous-aussi que nous avons le devoir de contribuer à une réforme sur la loi de nationalité ».

Ensuite, selon le souhait du pape lui-même, un déjeuner a été servi en sa présence à un millier de personnes indigentes parmi lesquelles des clandestins et des prisonniers. Mais au lieu de choisir une salle paroissiale ou municipale, ces agapes ont eu lieu à l’intérieur de la basilique de SaintPetronio transformée pour l’occasion en vaste cantine. Ce fait est déjà en soi déplorable mais le pire est à venir. Le menu a été pensé dans « le respect des diverses traditions religieuses » raconte le quotidien italien indépendant La Verità. Donc aussi pour les amis musulmans du pape argentin. Pas de vrai « ragù alla bolognese » et de « tortellini » au jambon sur la table pontificale ! Pas un gramme de porc n’a été servi au pape bien que dans la recette traditionnelle du ragoût à Bologne il faut mettre non seulement du bœuf mais aussi de la viande de cochon. « Même histoire pour l’escalope de dinde, écrit La Verità, privée pour l’occasion de « l’indécente » tranche de jambon cru qui, selon la recette locale, aurait du la parfumer ».

La prochaine fois, après l’expulsion du cochon de sa table, il se pourrait bien que ce soit les croix et autres symboles religieux catholiques qu’il faudra cacher pour ne pas offenser les amis islamistes d’El papa déjà soumis à l’envahisseur musulman…

Francesca de Villasmundo  

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

15 commentaires

  1. Onclin says:

    « après l’expulsion du cochon de sa table » : Si je comprends bien ce pape à été « expulsé » de sa propre table? Mais je peux mal comprendre.

    • @onclin
      C’est pas gentil d’insulter ce pauvre animal qui ne vous à rien fait.
      A propos, la dinde était halal?
      Le pape expulse les Franciscains de l’Immaculée, le Grand Maître de l’ordre de Malte, ceux qui lui déplaisent et maintenant il expulse les cochons morts, sans respect pour les défunts cochons! Que fait la SPA?

  2. sergio antoniovicht capa e bomba says:

    le porc est un animal qui ne sue pas , il conserve donc ses toxines à l’intérieur de son corps en ce sens il est toxique
    avec l’industrialisation de l’agriculture il est à mon avis préférable de le laisser dans les rayons sauf à connaitre un vrai boucher

    • Boutté says:

      Abstenez vous de manger oiseaux et poissons puisque ces animaux ne transpirent pas . Le porc, lui, transpire un peu car il se donne peu d’exercice. Il ne transpire en fait que la délicatesse et la bonté (de sa chair dont je me prive rarement) pour mon plaisir et ma santé(mentale)

    • Jacques says:

      Bêtises juives.

  3. Le porc, c’est une chose, mais ce qui est profanateur, c’est de n’avoir pas respecté la Maison de Dieu : ma maison est un lieu de prières, a dit Jésus Christ , or le Pape a utilisé Sa Maison pour y faire bombance…..
    C’est scandaleux !
    Prions et jeunons pour réparer ce grand péché.

  4. Cadoudal says:

    infailliblement , l’intrus Luther Imbroglio cherche et soutient ce qui est nuisible à la chrétienté.

    il organise le suicide de la Cité de Dieu,en ouvrant grandes ses portes à l ‘ennemi héréditaire.

    une idiosyncrasie nihiliste organisée depuis le Siège de Pierre .

    il nous mène , le cœur joyeux, à l ‘égorgement halal .

    • Thierry Theller says:

      PORCHERIE SPIRITUELLE

      Il est tout de même étrange de voir que ce suppôt de Satan condamne le cochon, en omettant sciemment de condamner la Porcherie spirituelle dans laquelle, lui et ses âmes damnées se vautrent, se complaisent, et tentent implacablement aujourd’hui de détruire le socle intemporel de la sacralité du divin, et de dénaturer sans états d’âme, à coups de psychostimulants démoniaques et de postures sociales, les enseignements sacrés du Christ.

      Avertissement : la mise en esclavage occulte et le servage spirituel des chrétiens, par une vaticanerie aux ordres lucifériens des Rockefeller & Co, ne sont que le préambule et la préfiguration de la volonté maçonnico-jésuitique de détruire les derniers remparts christiques, sans lesquelles la dignité de la personne humaine, instrumentalisée par les puissances maléfiques d’un mondialisme déshumanisé, n’aura d’autres choix futurs que sa totale soumission à la dégradation perpétuelle de ses aspirations les plus élémentaires.

      Moralité : si l’hystérie vaticane a ses maîtres, à Dieu ne plaise que ce ne soient jamais les nôtres !

      Pour ceux que ça intéresse, lire « La Gloire Luciférienne » sur le site : http://www.finalscape.com/

  5. Champalier says:

    Qu’on ne se trompe ni ne s’illusionne, ce soir-disant pape ne reviendra pas à résipiscence après les dubia des 4 cardinaux conservateurs traditionnalisants conciliaires et la toute dernière correction fraternelle. Au contraire, ces deux textes d’avertissement ne sont que des encouragements pour continuer à aller plus loin.
    Ce sinistre personnage-sourire a été mis en place par les Francs-Maçons de la « Haute-Vente-Carbonara » et les illuminati disseminés dans la loge P2 et l’épiscopat devenu corrompu.
    Nous sommes dans les temps éclipsés de l’église prophétisés par ND de la Salette et par le 3ème secret qu’elle a confié à Soeur Lucie de Fatima.
    Ne nous décourageons pas, la fin de cette horrible épreuve arrivera ici-bas, et le résurrection de l’église préfigurée par la résurrection de Lazare sera proportionnelle aux tribulations que nous endurons.
    « A la fin mon coeur immaculé triomphera ».
    .

    • pamino says:

      « ce soir-disant pape » ; cette faute apparente, une solitaire, est sûrement inspirée d’en haut.

  6. Mantet says:

    Toujours la suite de 1789 après les salles de concerts ,les granges et bien maintenant les cantines c’est-y pas mignon tout ça ! Si j’étais éleveur de porc je me ferais beaucoup de soucis pour mon avenir et ce ne serait pas la faute a Dieu .

  7. Jacques says:

    Ce bon pape ne vaut faire que des heureux porcs.

  8. Sancenay says:

    Ah bon faire un gueuleton entre renégats et pourfendeurs de la religion catholique, c’est une tradition religieuse ?
    N’y a -t-il pas d’autres lieux pour faire ces simulacres de compassion et ces vraies manips révolutionnaires mondialisantes?
    C’est indigne ! Et quand bien même ce serait une besogneuse subtilité pour montrer patte blanche devant la pression médiatique, ce qui n’ a rien d’assuré, ce serait totalement vain car cela revient à mépriser notre foi et Celui qui nous l’a confiée.

  9. Ils interdisent le porc ?… Alors mangeons du sanglier rôti à la broche au feu de bois ou en civet, du phacochère ( plat préféré des lions ) ! C’est encore meilleur ! Ne le dites pas aux islamistes et à leurs vassaux dhimmis mais c’est aussi… du porc…

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com