Dimanche 1er octobre, la ville de Bologne a reçu le pape François pour une visite qui restera hautement symbolique de la pensée socialo-politico-religieuse du pontife argentin.

De la rencontre avec les migrants dans le centre d’accueil au repas sans porc offert à 1 000 personnes à l’intérieur de la basilique de SaintPetronio, cette visite, qui s’est terminée avec la messe people dans le stade, divise les Italiens et pas uniquement les catholiques. Différentes attitudes de l’actuel hôte du Vatican durant cette journée dans Bologne choquent nos voisins transalpins profondément.

Dès son arrivée, après une rapide prise de contact avec les habitants de la ville sur la place du peuple et une visite à la cathédrale Saint-Jean avec les membres de la Curie où il a salué quelques malades, la première rencontre significative de Jorge Maria Bergoglio a été avec les centaines de clandestins et demandeurs d’asile hébergés dans le centre d’accueil pour migrants de Bologne. Il a fait des selfies avec eux et a loué l’accueil instauré par les associations humanitaires du coin.

Au cours de cette halte, il a rencontré également le représentant de la communauté islamique de Bologne, l’imam Yassine Lafram qui a exprimé au nom de ses coreligionnaires, «l’immense plaisir » pour cette visite :

« Nous suivons avec intérêt et attention votre action et nous ne pouvons que partager les positions que vous exprimez sur le thème de la pauvreté et de l’accueil. Nous sentons nous-aussi que nous avons le devoir de contribuer à une réforme sur la loi de nationalité ».

Ensuite, selon le souhait du pape lui-même, un déjeuner a été servi en sa présence à un millier de personnes indigentes parmi lesquelles des clandestins et des prisonniers. Mais au lieu de choisir une salle paroissiale ou municipale, ces agapes ont eu lieu à l’intérieur de la basilique de SaintPetronio transformée pour l’occasion en vaste cantine. Ce fait est déjà en soi déplorable mais le pire est à venir. Le menu a été pensé dans « le respect des diverses traditions religieuses » raconte le quotidien italien indépendant La Verità. Donc aussi pour les amis musulmans du pape argentin. Pas de vrai “ragù alla bolognese” et de « tortellini » au jambon sur la table pontificale ! Pas un gramme de porc n’a été servi au pape bien que dans la recette traditionnelle du ragoût à Bologne il faut mettre non seulement du bœuf mais aussi de la viande de cochon. « Même histoire pour l’escalope de dinde, écrit La Verità, privée pour l’occasion de « l’indécente » tranche de jambon cru qui, selon la recette locale, aurait du la parfumer ».

La prochaine fois, après l’expulsion du cochon de sa table, il se pourrait bien que ce soit les croix et autres symboles religieux catholiques qu’il faudra cacher pour ne pas offenser les amis islamistes d’El papa déjà soumis à l’envahisseur musulman…

Francesca de Villasmundo  

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

15 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 30.000 € pour 2021

btn_donateCC_LG

22 % 23 348 € manquants

6 652 € récoltés / 30 000 € nécessaires – depuis le 01/10/2020

 

Votre générosité nous a permis de boucler l’année 2020, nous avons besoin de votre aide pour l’année 2021 afin de continuer à donner à un maximum de nos contemporains une réinformation gratuite et variée et sans aucune concession.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Médias Presse Info, ce sont aussi 1194 vidéos et plus de 43.600 abonnés à sa chaîne YouTube (près de sept mille de plus en un an !).

Tout cela en accès gratuit.

Cliquer ici pour lire l’appel de MPI et connaitre les détails de nos besoins.

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :