« les violations des accords de Minsk connaissaient ces derniers jours une augmentation exponentielle, d’une part par une campagne de bombardements sur les positions républicaines mais aussi sur des quartiers résidentiels (Spartak, Peski, Marinka, Petrovsky, Kuybishevski etc…) et d’autre part par un déploiement rapproché d’unités d’assaut et d’appui préfigurant une prochaine offensive…

Ce regain d’activités et de tensions n’est pas étranger au contexte politique ukrainien, mis à mal par des élections régionales dont le premier tour s’est révélé être un désaveu flagrant de la politique menée par la clique Porochenko. (voir à ce sujet l’article suivant : Un camouflet pour Kiev) et le deuxième tour du scrutin risque fort d’être marqué par des violences nouvelles dans les zones occupées par les soudards de Kiev. » (Source Erwan Castel)

Photo ci-dessus: Quartier résidentiel bombardé le 5 novembre 2015 par des tirs de roquettes « Grad » ukrainiens

Les élections qui ont eu lieu dernièrement ont démontré que les désillusions sont grandes dans la population ukrainienne vis-à-vis des oligarques qui dirigent le pays. Certains ministres et gouverneurs de provinces sont même purement et simplement des étrangers au pays directement missionnés par les USA. 

Ainsi qu’en témoigne Erwan Castel, les hostilités semblent sur le point de reprendre en Novorossiya avec l’arrivée la semaine dernière et cette semaine de convois de l’armée à proximité de la ligne de front, en total violation des accords de Minsk.

Les batteries lourdes qui avaient été remisées à l’arrière, reprennent du service. Lundi et mardi en provenance de Kharkov, d’ importantes colonnes de l’armée étaient signalées : tout un bataillon de chars renforcé d’un bataillon d’artillerie mixte avec sa logistique. Mercredi matin, une autre colonne de l’armée était aperçue avec des camions, des systèmes sol-air mobiles. Vers Lugansk, on rapporte l’arrivées récentes de chars, batteries d’artillerie et infanterie mécanisée.

Pourquoi ce déploiement si ce n’est pas pour reprendre la guerre contre les populations des républiques de Donietsk et de Lougansk? Et là plus de doute c’est bien l’armée qui est en train de se positionner et non des groupes indépendant incontrôlables. Le commandement de l’armée ukrainienne est directement noyauté 
par des « conseillers » militaires anglophones membres de l’OTAN.

Ainsi que le rapporte Xavier Moreau, les pilonnages massifs contre l’agglomération de Donetsk et ses environs, sonnent la fin d’un cessez-le-feu auquel personne n’accordait beaucoup de crédit tant l’animosité du pouvoir central est patente. 

Rappel du contexte: le Donbass est la région pilonnée et agressée de vives forces depuis plus d’un an par la junte au pouvoir à Kiev soutenue et cornaquée par les USA. Les habitants de cette région  ne font que se défendre depuis que l’armée ukrainienne est venue les attaquer au printemps 2014, sans qu’au préalable aucune prise de contact n’ait été tentée pour aplanir les différends qui ont été soulevés par le coup d’Etat qui à chassé le président légitimement élu,Victor Ianoukovitch, le 22 février 2014.

Emilie Defresne

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

18 commentaires

  1. gabriel zallas says:

    Bonne vieille tactique d’impuissant : pendant que tout le monde se cristalisera sur une offensive militaire plus personne ne pensera aux petits soucis de la vie quotidienne et à la déculoté politique. De plus les ricains vont pouvoir fourguer leur matériel aux belligérants et essayer de mettre mal à l’aise les Russes en essayant de les provoquer.
    Ce sont des ruses de sales mômes éculées !!

  2. Moreau en Ukraine, oui on ne lui fait pas dire. Et la référence de MPI, Erwan Castel? de mieux en mieux.

  3. Volodymyr Bellovak says:

    Vivement que l’armée ukrainienne boute hors du pays les terroristes séparatistes pro-russes et reprenne le controle de tout le Donbass ! Vive l’Ukraine, une, grande, et libre !

    • Cela n’arrivera pas. A chaque fois qu’ils tentent de les déloger de chez eux, l’armée de kiev en reçoit plein la tronche! Notez bien que ça ne me réjouis pas plus qu’eux qui n’ont aucune envie de faire la guerre à leurs compatriotes pour des oligarques étrangers.

      • Votre ukraine n’est pas prés d’être libre. La seule partie libre ce sont les républiques du Donbass. Le reste est soumis à ses maîtres judéo-américains.

        • Volodymyr Bellovak says:

          Allez donc y vivre si vous aimez tant cette « république populaire »!

          • Et pourquoi j’irai y vivre ? Ne pas y vivre quelque part ne m’empêche pas de voir les injustices et les actes sanguinaires et tyranniques d’un pouvoir aux ordres d’oligarques mondalistes.

            Et vous, puisque vous aimez tant l’Ukraine allez-y au moins vous pourrez défendre sur place votre point-de-vue et vous battre avec vos chers soldats chaire à canon des oligarques, plutôt que rester derrière votre écran à pianoter toujours les mêmes rengaines, dont vous savez très bien qu’elles ne sont pas justes. L’amour d’un pays et de sa famille n’excuse pas tout.

            • Et puis je ne suis pas maso, avec les fous qui tirent sur les populations, tandis que tous ceux qui ont pu ont fui en Russie, pourquoi alors que je suis français, j’irais là-bas?

              A choisir j’aimerais mieux aller en Crimée, au moins là-bas, la paix est assurée. 😉

  4. Emilie Defresne il n’y a pas de junte en Ukraine. Vous ne pouvez pas insulté 90.000 militaires ukrainiens qui défendent la souveraineté de l’état ukrainien. C’est franchement scandaleux. Avez vous des subsides russes pour être à ce point subjectif, et le mot est faible.

    • ED Jubjective ? Ah bon ? Mais si l’armée ukrainienne (je m’en fiche du nom qu’on lui donne) n’allait pas attaquer les novorusses, il n’y aurait pas de guerre et il n’y en aurait jamais eu. Il suffisait de discuter. Mais ce n’était pas le but des oligarques qui travaillent pour vos maitres américains.

      • Volodymyr Bellovak says:

        Discuter avec qui? Avec les nostalgiques des Lénine et Staline, avec ceux qui ont dénoncé un « coup d’état fasciste » à Kiev? Si ces gens-là étaient restés tranquilles il n’y aurait pas eu de guerre dans le Donbass; c’est un droit régalien pour tout état de défendre l’unité et l’intégrité territoriales de son pays, y compris contre toutes formes de séparatisme. Que ça vous plaise ou non.

        • Discuter avec leurs compatriotes qui en plus étaient les administrés de ces bandits, assassins, qui ont fait leur coup d’Etat avec l’argent des judéo-américains, en assassinant délibérément plein de gens en plus de faire la guerre et de poursuivre leurs assassinats de masse. Les vendus! Ils répondront de leurs crimes et vous, en les soutenant, alors que vous savez très bien tout cela, vous êtes complice.

          Que les victimes soient nostalgiques de qui elles veulent, elles sont victimes! Ce qu’elles pensent les regarde! C’est beau la liberté à la Goebels en Ukraine!

  5. Ce qui est plaisant avec vous, les poutinophobes c’est que vous êtes bon public. Toujours là où on vous attend!

    • Volodymyr Bellovak says:

      Pas « poutinophobe » mais d’abord et surtout UKRAINOPHILE ! Et contre les ukrainophobes du genre de X. Moreau petit agent de la propagande impérialiste moscovite.

    • C’est vrai que comparée à l’allocution de Poutine inaugurant la grande mosquée de Moscou, l’Ukraine est là ou on l’attend.

  6. RS78, Oul ou NickTchek même combat. Plus la peine de nous servir la tronches des mignonnes mais incompétentes de TV mensonges, ancienne équipe de la voix de la Russie ou Pro Russia TV. Civitas à travers MPI croit défendre le catholicisme en faisant la promotion de ses ennemis, il est temps d’en virer les salauds et les traîtres.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com