Intéressant débat en réaction aux propos scandaleux d’ Emmanuel Macron qui nie la culture française. Macron candidat à la présidence de la République française… Mais y-a-t-il une République « française » ? Entre l’art universel plaidé par François Bayrou et la République universelle de la Révolution n’y-a-t-il pas la même filiation maçonnique et mondialiste ? La même haine de l’identité française ? 

La présence de Frédéric Mitterrand, quoique dérangeante, contrebalancée par la présence de Charlotte d’Ornélas, n’empêche pas ce débat de poser le vrai problème de ce reniement de soi depuis des décennies, et notamment depuis 1945, qui aboutit à la honte de soi, à l’effacement de soi pour donner la place arrogante à tout ce qui est étranger, comme s’il n’existait plus que des communautés étrangères en France et comme si les Français de souche n’existaient plus et même, comme si les Français de souche n’avaient en réalité, jamais existé… Pourtant lorsque l’on fouille dans les arbres généalogiques, il n’y a que des noms typiquement français… Il suffit du reste, de lire les listes de soldats morts pour la France sur les monuments aux morts de nos communes pour répondre à cette question… 


L’Heure des Pros du 06/04/2017 par CNEWS

4 commentaires

  1. daflon says:

    « les listes de soldats morts pour la France sur les monuments aux morts de nos communes ».
    Parlons en de nos ancêtres morts pour nous: Si nous ne faisons rien pour expulser les musulmans et autres « aliens » de France, il seront morts pour rien.
    Il faut le dire, et même le crier.
    Ma fin est proche, et je redoute plus que mille morts d’avoir à me présenter devant mes aïeux, couverts de blessures et de citations, comme faisant partie de la génération ayant perdue la France.
    Quelle honte. L’enfer ne sera pas assez profond pour m’y cacher!

  2. Sancenay says:

    Emission pertinente, sensiblement au-dessus de la moyenne des émissions politiques en cours.Macron en sort en short, y compris avec le concours subtil de Frédéric Miterrand. Charlotte et Bellamy percutent. Il faut rendre hommage à Pascal Praudt dont l’habile distanciation tranche d’avec la servilité du journaleux standard

  3. Chris says:

    La France historique, charnelle, grande, belle et aimée existe-t-elle encore ?
    Combien sommes-nous, français de souche et de coeur attachés à notre passé et croyant encore en l’avenir ?
    Réponses le soir du 7 mai…
    Cela vaudra référendum, regroupées en une seule question : La France doit-elle disparaître ?
    Amis, ne nous trompons pas, ouvrons les yeux ! Nous n’avons que trop subi dans la lâcheté de ces dix dernières années.
    Relevons la tête, avec Marine !

    • Jeanne d'Arc says:

      Travaillant actuellement sur ma généalogie, je peux vous dire que je n’ai pas un seul ancêtre étranger depuis le XVè siècle et tous catholiques aussi. Bon, il me manque encore quelques données parallèles, mais … Et les noms sont typiquement français, c’est incroyable comme les noms ont changé ces 40 dernières années.

      Mais cela ne veut pas tout dire. Combien de Français de souche sont prêts à abaisser complètement nos frontières, tandis que des Français de souche étrangère, surtout européenne, s’y opposent. Beaucoup de Français de souche, hélas, trahissent leurs aïeux et s’allient aux démolisseurs de la France.

      Comme vous dites, nous nous compterons dimanche soir.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com