Quatorze personnes sont décédées en Belgique après s’être fait administrer un vaccin contre le coronavirus, rapporte l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) jeudi sur son site internet. Un certain nombre de pays, dont les Etats-Unis, la Norvège, le Danemark, la Finlande, l’Islande, la Suède et la France, ont signalé le décès de personnes ayant reçu le vaccin développé par les laboratoires américain Pfizer et allemand BioNTech.

Mais les relais de Big Pharma s’empressent de répéter qu’aucun lien de cause à effet n’a été formellement établi entre le vaccin et ces décès.

Yves Van Laethem, porte-parole de la lutte contre le coronavirus en Belgique, s’est exprimé ce vendredi matin à ce sujet, martelant que “Ces patients étaient âgés de plus de 70 ans“.

Le contraire aurait été bien étonnant puisque la très grande majorité des personnes vaccinées en Belgique à ce jour l’ont été dans des maisons de retraite.

Il faut rappeler que chaque semaine dans les maisons de repos, des centaines de personnes décèdent“, insiste le fameux “expert” du gouvernement belge.

Nous sommes bien d’accord. Et c’est précisément ce que nous répétons depuis près d’un an en réponse aux rapports alarmistes quotidiens sur le nombre de décès imputés au coronavirus.

Si, au regard de la mortalité habituelle dans les institutions pour personnes âgées, il n’y a pas lieu de s’inquiéter des décès après vaccination, il n’y avait pas non plus de véritable raison de crier au feu pour les décès en temps d’épidémie de Covid-19.

Et s’il n’est pas démontré que les décès après vaccination sont imputables au vaccin anti-Covid, il faut aussi rappeler que des médecins et infirmières ont confirmé dans de nombreux pays que la très grande majorité des personnes décédées en 2020 dans des institutions pour personnes âgées étaient automatiquement inscrites comme décès Covid sans que ce soit fondé.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnez-vous à CARITAS !

Ça y est, le numéro 1 de la tout nouvelle revue Caritas est chez l’imprimeur et en prévente sur MCP.

Nous vous l’avions annoncé dans un précédent mailing : la naissance d’une toute nouvelle revue de qualité, Caritas, la revue du pays réel, et la parution prochaine de son premier numéro de 86 pages. Bonne nouvelle, : ce numéro 1 de Caritas qui consacre son dossier à la Lutte contre la haine anticatholique vient d’être envoyé à l’imprimerie et sera bientôt dans les librairies et les boites aux lettres des abonnés.

Militez,

En achetant le n°1 de CARITAS : Lutter contre la haine anticatholique

En s’abonnant à cette nouvelle revue : la revue CARITAS !