Il n’y a pas qu’en France que les militaires sortent de leur réserve pour dénoncer les manquements graves du pouvoir politique.

Aux Etats-Unis, une affaire semblable irrite la Maison blanche. Plus d’une centaine de généraux et d’amiraux à la retraite ont signé une lettre ouverte dénonçant le «péril profond» que l’administration Biden représente pour les États-Unis et leur système constitutionnel.

Le groupe se fait appeler Flag Officers 4 America , «des chefs militaires à la retraite qui se sont engagés à soutenir et à défendre la Constitution des États-Unis contre tous les ennemis, extérieurs et intérieurs». Leur lettre a été initialement publiée avec 124 signatures, mais leur site Web compte désormais plus de 150 signataires.

«Sans élections justes et honnêtes qui reflètent fidèlement la ‘volonté du peuple’, notre République constitutionnelle est perdue», préviennent-ils, dénonçant la «tactique d’intimidation tyrannique» de l’entourage de Biden, déplorant l’incapacité du FBI et de la Cour Suprême à «agir rapidement lorsque des irrégularités électorales font surface» en 2020, et avertissant que le soi-disant projet de loi électorale des démocrates «Pour le peuple» «détruirait l’équité électorale et permettrait aux démocrates de rester pour toujours au pouvoir, violant notre Constitution ».

Parmi les autres dangers identifiés par la lettre des officiers figurent «l’ouverture des frontières [qui] met en péril la sécurité nationale en augmentant le trafic d’êtres humains, les cartels de la drogue, l’entrée de terroristes, les dangers pour la santé / CV19 et les crises humanitaires»; «Des relations de coopération avec le Parti communiste chinois [qui] les encouragent à continuer à progresser vers la domination mondiale»; le contrôle des géants de l’internet sur «la libre circulation de l’information»; «l’infusion corrosive du politiquement correct dans nos forces armées qui nuit au moral et à la cohésion de la guerre»; et «l’état mental et physique du commandant en chef», le président Joe Biden.

« Sous un Congrès démocrate et l’administration actuelle, notre pays a pris un virage à gauche vers le socialisme et une forme marxiste de gouvernement tyrannique qui doit être contré maintenant en élisant des candidats au Congrès et à la présidence qui agiront toujours pour défendre notre République constitutionnelle », conclut la lettre. 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

54 % 18 490 € manquants

Il nous manque 18 490 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :