Ne s’autorise-t-on pas trop facilement aujourd’hui de « croire en la science » pour se dispenser à peu de frais de philosophie comme aussi de théologie ? Et d’ailleurs, sait-on ce qu’est la science ou brandit-on son nom comme un fétiche pour apaiser notre conscience ? Platon avouait volontiers qu’il était plus facile de dire ce que la science n’est pas plutôt que ce qu’elle est ! La philosophie de la connaissance de saint Thomas et son regard sur la science permettent d’y voir plus clair et d’éviter les erreurs de perspective grossières où tombent jusqu’aux plus prestigieux savants quand ils sont, comme Stephen Hawking, trop peu philosophes…

ATTENTION – Adresse Spéciale

La Brouette
Grand-Place 2, 1000 Bruxelles
salle à l’étage

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :