Les images de ce 1er mai 2018 à Paris ont été diffusées par les médias de toute la planète.

Le paradoxe saute aux yeux. Emmanuel Macron a la prétention de jouer au gendarme du monde. Comme son modèle américain, Jupiter Macron a montré “sa force” en faisant bombarder la Syrie sur base d’un montage éhonté.

Mais en son propre pays, au sein même de l’hexagone, Emmanuel Macron n’est pas capable de prendre les mesures nécessaires pour garantir l’ordre public. C’était déjà manifeste avec l’impunité dont bénéficient toutes les bandes de racailles qui imposent la loi de la jungle dans les quartiers dont ils ont pris possession. C’est confirmé avec ces milices anarcho-communistes qui ont pu saccager Paris sans encombre, ne trouvant jamais face à eux un véritable encerclement policier destiné à les coincer, les maîtriser et les arrêter.

Quoi, cela n’aurait pas été possible ? Allons, soyons sérieux. Police, gendarmerie et compagnie de CRS disposent d’assez d’hommes et de moyens pour écraser ces milices d’extrême gauche si l’ordre est donné. Simplement, l’ordre n’est pas donné.

Les casseurs anarcho-communistes ont systématiquement la permission implicite du pouvoir d’agir sans crainte de tomber dans un encerclement policier. Toujours, possibilité leur est donnée de se retirer après leurs méfaits.

A l’inverse, sous la présidence de François Hollande, Manuel Valls, alors ministre de l’Intérieur, avait donné des ordres précis pour traiter impitoyablement les manifestants hostiles à la Loi Taubira de dénaturation du mariage. Dans ce cas-là, que beaucoup de nos lecteurs ont encore en mémoire, les forces de l’ordre étaient mobilisées en nombre, avec des moyens impressionnants, et avaient ordre de frapper, gazer et embarquer un maximum de braves Français venus simplement défendre l’ordre naturel. La tactique de l’encerclement fut utilisée à plusieurs reprises et des colonnes de cars attendaient les manifestants pris au piège afin de les conduire dans des commissariats.

Le deux poids deux mesures ne laisse aucun doute : les “autorités” ne veulent pas prendre les moyens pour rétablir l’ordre en France.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. MA Guillermont says:

    Bien sûr , le but de ces franc-maçons est “Ordo ab chaos ”
    Pour arriver à la dictature de leur plans pourris , il faut tout détruire et le NOM pourra sortir de l’ombre et as soir le gouvernement mondial !
    L’Antichrist est déjà là à la face de tous !!!

  2. Jacques says:

    Quoi de plus normal que ces casseurs ?
    Dans un pays où chaque loi est un interdit ou un prélèvement supplémentaire, où la paupérisation arrive à grands pas, où la pression fiscale ,devient extrême, où la vie même n’est plus respectée, avortement , euthanasie… à quoi peut-on s’attendre d’autre ?
    Dans un pays où les lois, au lieu de permettre l’épanouissement des responsabilités de chacun, ne font que les interdire.
    Je ne m’offusque même pas de ces casseurs. Le gouvernement récolte ce qu’il a semé et qu’il sème encore.
    Vous me parlez des coûts des dégâts : un goutte d’eau dans l’océan qui rentre dans les poches des banques, grâce à la loi du 3 Janvier 1973 que nous devons à Giscard, reconduite dans la constitution européenne que nous devons au même Giscard.
    Giscard d’Estaing nous coûte tous les ans des centaines de millions de casses comme celle d’hier.
    et personne ne dit rien.

    • Deo gratias says:

      Très juste, nous avons là le désordre républicain, logique, implacable et parfaitement organisé.

  3. cadoudal says:

    Macron fête le cinquantenaire de mai 68,

    mouvement nihiliste organisé par ses amis maçons .

    il fait l ‘impasse sur les 150 ans de Maurras.

    çà manque des têtes de ministres coupées sur des piques citoyennes , pour bien respecter les valeurs conviviales et fraternelles de la République.

  4. Deo gratias says:

    Ce régime est vicié, dès l’origine, le chaos pour seule “valeur” et la répression de toute Tradition pour unique “vertu”.
    Le désordre parisien a pour seul but de faire de l’image qui soit vue par le plus grand nombre de jeunes gens afin de les amener à adhérer à cette “culture” dégénérée de mort.

  5. gaston says:

    Bien sûr que c’est voulu : Macron continue son boulot, il est en place pour çà, immigration :c’est fait, casser les services publics: c’est fait, appauvrir les retraités: c’est fait, précarisation des salariés: en cours, désertification des campagnes : en cours (vendre les terres aux Chinois ou aux Emirats), casser du syndicat et du parti politique opposé (FN) c’est fait… rampez mes Con..citoyens, le nouveau monde est là et grâce aux syndicats le Faucheur Macron n’a pas fini de nous et vous étonner!