reparacion profanacion

Le diocèse d’Alcala de Henares organise 248 heures d’adoration eucharistique pour réparer la profanation de Pampelune.

L’adoration eucharistique perpétuelle mise en place par le diocèse d’Alcala de Henares est prévue durant 248 heures (du 5 au 15 décembre) en réparation de la profanation d’hosties consacrées commise par “l’artiste” Abel Azcona pour une exposition à Pampelune.

Le diocèse d’Alcala de Henares a indiqué : “Dans les derniers jours de novembre, les catholiques d’Espagne, ont vécu avec une profonde tristesse la profanation publique de l’Eucharistie dans une salle d’exposition de la ville de Pampelune. L’auteur de la profanation a manifesté dans les médias, qu’il avait participé à 248 messes dans lesquelles il simulait recevoir la Sainte Communion pour voler et utiliser les hosties consacrées dans un travail sacrilège. Les saintes espèces ont été déposées au sol pour former le mot “Pederastie” ».

Un citoyen anonyme indigné par ce terrible fait, est entré dans le hall d’exposition, et a enlevé les hosties sacrées puis les a emmené dans une paroisse où elles ont regagnées le tabernacle. Nous remercions le Seigneur pour cette personne et lui demandons de la récompenser avec tout l’amour de votre Cœur Sacré pour cet acte de foi dans le sacrement de l’Eucharistie.

De même, nous demandons au Seigneur la conversion d’Abel Azcona, auteur de la profanation, et pour tous les pasteurs et fidèles de l’Eglise, que cet acte déplorable nous aide à examiner plus attentivement la distribution et la réception de la Sainte Eucharistie. ”

L’archevêque de Pampelune-Tudela, dans un communiqué du 24 novembre, a déclaré sa “ferme condamnation de ces événements douloureux, qui constituent une attaque contre la foi “.

Un catholique qui commettrait un tel acte encourrait immédiatement l’excommunication, comme indiqué dans le Code de Droit canonique, can. 1367, qui stipule: «Quiconque jette les espèces consacrées, les emporte ou les utilise à une fin sacrilège, encourt l’excommunication latae sentenciae réservée au Siège Apostolique.”

Le diocèse d’Alcala demande à tous les fidèles de participer à ces 248 heures d’adoration symbolisant les 248 messes durant lesquelles ont été volées les hosties profanées à Pampelune. Cette adoration eucharistique se fera “en réparation de cette profanation et de toutes celles que nous ignorons”, a précisé le diocèse.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

close
Pour recevoir MPI gratuitement chaque semaine !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !