Aujourd’hui, c’est bien le Linceul qui défie la science moderne, et non l’inverse. Comment cette empreinte s’est-elle constituée ? La science n’apporte ni réponse ni hypothèse de réponse. Aucune imitation n’a pu à ce jour être réalisée de façon satisfaisante, même avec les moyens les plus perfectionnés.

Or, vérité scientifique et vérité spirituelle ne peuvent entrer en contradiction. L’étude du Linceul en témoigne et montre que la vérité spirituelle englobe, dépasse et maîtrise la vérité scientifique et conduit l’esprit spéculatif devant les mystères de Dieu. Tout comme Jésus Lui-même, le Saint Linceul est un signe de contradiction spécifiquement adapté à notre époque férue de science. La contradiction ne se situe donc pas entre la science et la Foi. Elle est portée au cœur des incroyants qui, au nom de la science, se refusent à Dieu et qui, pour cela, se trouvent acculés à trahir la science elle-même, comme ce fut le cas en 1988 lors de la calamiteuse tentative de datation par le C14.

Conférence illustrée de photos de Marie-José Tanturri. Son site www.linceul.fr .

9 rue Bergère   Paris  9ème  à 20 H 30

Metro grands boulevards.

Participation au buffet:    Apporter boissons (messieurs ) nourritures (dames )

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

214 commentaires

  1. La science a tranchée. Il date du XIV siècle. Et elle est arrivée à le reproduire. D’ailleurs même l’Église a acceptée les conclusions de 1988.

    • Daniel PIGNARD says:

      C’est le linceul qui a tranché la science, laquelle est incapable de l’expliquer sans accepter la vérité historique de Jésus-Christ.
      Même la tache de sang due à la blessure de la lance sur le côté ressemble étrangement au profil de louis XVI pour nous rappeler que le grand Roi viendra de France et sera descendant de Louis XVII échangé à la prison du Temple.
      De même, 666 écrit en chiffres romains fait en jeu de mots “Décès Louis XVI”.

      • La science l’explique très bien. Après il y a des des gens qui vient Jésus dans un hamburger.

        • Fabrice says:

          Et d’autres qui ne le voient jamais, serait-il vivant devant eux.

          • Comme les éléphants roses et les licornes

            • Fabrice says:

              Vous avez le rosé imaginatif.

              • Je préfère le vain d’ici. Que l’au delà.

                • Fabrice says:

                  Qu’en savez-vous puisque vous ne le connaissez pas ?
                  C’est bien ce genre de phrase qui montre votre peu de capacités à réfléchir.
                  Vous “préférez”, et vous ne savez pas à quoi vous préférez !… J’ai du mal à vous croire lorsque vous vous dites “scientifique”. Je crois plutôt que vous aimeriez l’être mais que vous en êtes incapable. Vous ne faites que rêver, encore une fois.

                  • Vous êtes lent à comprendre.
                    Le vain d’ici = le vin d’ici
                    L’au delà = l’eau de là
                    Et je préfère le vin à l’eau. Car j’ai gouté les deux.

        • Daniel PIGNARD says:

          Eh bien, vous allez nous expliquer tout ça dans un petit résumé.

    • Fabrice says:

      Si l’Église avait accepté ces conclusions, elle n’irait pas en pèlerinage à Turin pour prier devant le Saint Suaire. Vous faites partie de tous ces pauvres bobos naïfs qui gobent tout ce que la télévision et les médias leur donnent à gober. Votre dieu Science change d’avis tous les jours. Demain, elle reniera ce qu’elle a affirmé hier et aujourd’hui. Vous vous rassurez en vivant dans l’illusion. Si ça vous plaît, personne ne vous en empêchera, il faut de tout dans ce monde, même des rêveurs à votre image.

  2. Katell says:

    Extraordinaire linceul que la “science” n’a jamais pu reproduire.

    • En fait si.

      • Quelles sont vos preuves ?

        • Il vous faut d’abord un homme, de préférence grand et maigre comme celui du suaire. Promettez-lui qu’il ne risque rien et qu’il œuvre pour la science. Peu importe la tête qu’il aura car le visage du suaire, qui n’a pas les proportions tridimensionnelles d’un visage humain recouvert d’un linge, a très probablement été obtenu à partir d’un bas-relief assez plat. Pour votre expérience, un masque en plastique de capitaine Haddock (sans casquette mais avec perruque) fera l’affaire… Vous avez votre cobaye ? Ecce homo. Allongez-le, tout nu, les mains sur le pubis, sur la moitié d’une pièce de lin clair de 4,4 mètres sur 1,1. Recouvrez-le de l’autre moitié. Ensuite, à l’aide d’un chiffon imprégné d’ocre rouge et d’un zeste d’acide pour simuler les impuretés présentes dans la préparation de l’artiste médiéval, tamponnez toutes les zones en relief. C’est ce processus de frottement avec cette mixture, comme l’explique Luigi Garlaschelli, qui, en attaquant le tissu, crée l’image fantôme du suaire. Après le côté pile, faites le côté face. Sortez ensuite votre bonhomme de là, étendez la toile bien à plat et complétez, toujours en frottant avec votre tampon, les zones mal teintes, afin d’obtenir un rendu uniforme, artistique, analogue à celui du suaire de Turin. N’oubliez pas d’ajouter quelques stigmates (traces de clous aux poignets et chevilles, d’une couronne d’épines sur la tête, de coups de fouet dans le dos et d’un coup de lance dans le flanc). Et voilà, le tour est joué.

          • Tinatine says:

            Votre luigi garlascheli m’ a tout l’ air d’un imposteur ; il l’ a faite cette expérience ? Et ça a donné quelque chose ? cela n’ explique pas l’ effet négatif photographique et cela n’ explique pas pourquoi le prétendu artiste médiéval aurait inventé un truc aussi compliqué ; il aurait été cherché des fragments de flore palestinienne pour tromper des catholiques 5 siècles plus tard ? Hypothèse complètement absurde comme tout ce qu’ avancent les détracteurs de l’ authenticité du Linceul .

            • Le Vatican, pourtant toujours prompt à reconnaître certains miracles tels les apparitions de la Vierge à Fatima ou à Lourdes, n’a jamais reconnu le Saint-Suaire comme le véritable linceul de Jésus. Un tel silence est éloquent.

              • Fabrice says:

                Fatima et Lourdes ne sont pas des miracles, mais des apparitions. Vous confondez vraiment tout.
                Et l’Église a mis au contraire beaucoup de temps à les reconnaître.
                Lorsque l’on sait si peu de choses que vous sur l’Église, il vaut mieux se taire que de dire des âneries.

                • Pour Fatima environ 10 ans. Le Suaire ça fait plus de 30 ans et on attend toujours.

                  • Fabrice says:

                    oui, on attend toujours que la science ne se contredise plus continuellement.

                    • Aucune contradiction sur ce sujet. Il est vrai que la science n’est pas la religion qui elle s’est trompée tout le temps.

                    • Fabrice says:

                      La science passe son temps à revenir sur ces “découvertes”… et à se contredire. Tel qu’on peut vous connaître, vous ne l’admettrez pas. Mais, en fait, vous affirmez sans ne rien connaître, comme la plupart des gens. Si la médiocrité vous convient, personne ne vous forcera à en sortir. Mais, même si c’est difficile pour vous, ayez la pudeur de vous taire, et ne parlez pas de choses que vous ne connaissez pas.

                    • Savoir que l’on sait ce qu’on sait, et savoir que l’on ne sait pas ce qu’on ne sait pas : voilà la vraie science.

                    • Fabrice says:

                      Eh ben, vous en savez des choses. Un vrai scientifique, chapeau !

                    • Fabrice says:

                      La religion ne s’est jamais trompée en religion. La science se trompe à longueur de siècles. Demain, elle reniera encore ce qu’elle avait affirmé hier. Mais on a l’habitude.

                    • On voit que vous ne connaissez ni la religion ni la science

                    • Fabrice says:

                      Vous l’avez vu dans votre boule de cristal dans doute.

                    • Même pas. Il suffit de vous lire

                    • Fabrice says:

                      Ne vous faites pas mal à la tête.

                    • Vu votre niveau, je ne risque rien. A part l’ennui.

                    • Fabrice says:

                      Ne soyez pas si présomptueux, Maître.

                  • Tinatine says:

                    Tant que le clergé sera moderniste , l’ authenticité du Linceul ne sera pas reconnu .

                    • Sandrine says:

                      Saviez-vous que la la télévision publique italienne (Rai) avait censuré un documentaire dans lequel était évoquée une lettre du cardinal Anastasio Ballestrero, archevêque de Turin de 1977 à 1989 ? Cette lettre dénonçait l’implication de la franc-maçonnerie dans la datation au carbone 14, dont l’objectif était de « démontrer l’origine médiévale du Saint Suaire ».

                    • Je croyais que c’était la faute des reptiliens d’Alpha du Centaure.

                    • Difficile de reconnaître quelque chose qui n’existe pas

                  • Je ne suis que lucide.

                    • Fabrice says:

                      C’est ce que disent les borgnes au royaume des aveugles.

                    • Et vous êtes un aveugle au royaume des borgnes

                    • Fabrice says:

                      Vous êtes un aveugle qui conduisez des aveugles. Et c’est une vérité intangible tant que vous ne croirez pas en Dieu. L’avenir vous l’apprendra.

          • Fabrice says:

            D’abord, l’homme du saint Suaire n’est pas maigre. Il a de larges épaules. Donc vous avez déjà tout faux avec votre “homme maigre”.
            Le Christ était charpentier, et il n’était pas maigre, mais au contraire bien bâti et musclé.

            • Et assez difforme.

              • Fabrice says:

                En effet, il a été bien maltraité.
                Après sa mort, son corps resté souple (comme cela aussi a été démontré par plusieurs scientifiques) a été mis dans des positions différentes et “difformes” pour un être vivant, avant d’être enfin déposé sur le dos au sépulcre.

                • Quels scientifiques ?

                  • Fabrice says:

                    Ah ah ! Vous ne les connaissez pas ? C’est étrange.

                    • Je vous laisse inventer leurs noms

                    • Tinatine says:

                      Jigsaw n’ a pas dû se donner la peine de consulter les multiples ouvrages et actes des associations qui ont publié sur le linceul : on y trouve pas mal d’ ingénieurs (polytechnique entre autres ) , de médecins , des chercheurs au CNRS , ; son discours me rappelle les niaiseries de l’ athéisme scientifique tel qu”enseigné en URSS ; il semble que cela soit passé de mode aujourd’ hui en Russie .

                    • @Tinatine
                      J’attends toujours leurs publications dans une revue à comité de lecture. Ne confondez pas science et croyance.

          • Daniel PIGNARD says:

            Votre procédé n’explique en rien l’image vue en négatif de la réalité; procédé complètement inconnu à l’époque du moyen âge.

          • Saint-Plaix says:

            Votre cuisine est superbe et elle marche effectivement très bien… C’est Broch et son équipe de zététiciens qui l’ont mise au point… C’est bien connu, avéré, indiscutable…
            Ah évidemment il y a un tout petit problème: AUCUN DES INGREDIENTS préconisés et utilisés par Broch n’a pu être retrouvé sur le suaire de Turin…
            Vous pensez bien que cela a été vérifié et analysé…
            Maintenant c’est vrai que si on perdait son temps avec de tels détails on arriverait à rien…
            Alors fantasmons dans la cuisine…

            • En fait si. Mais c’est vrai. Inutile de perdre son temps. Article parue dans la revue scientifique Nature. La datation au C14. Le suaire est du XIV siècle.
              Ite missa est

              • Daniel PIGNARD says:

                Pour le sérieux des datations au carbone 14, écoutons la spécialiste Mme M-C van Oosterwyck-Gastuche :
                http://crombette.altervista.org/fr_c14.htm

                • Marie-Claire van Oosterwyck-Gastuche s’oppose à tous les spécialistes (comme Jacques Évin) d’un domaine qu’elle ne maîtrise pas ne semble guère l’émouvoir.
                  Une petite référence http://www.persee.fr/doc/quate_1142-2904_1992_num_3_3_1985_t1_0154_0000_7

                  • Daniel PIGNARD says:

                    Rappelons les questions qui ont été posées à Mme M-C van Oosterwyck-Gastuche et auxquelles elle répond :
                    1)Comment avez-vous été amenée à remettre en question les datations radioactives, d’abord en ce qui concerne la préhistoire et ensuite en ce qui concerne le Linceul de Turin?
                    2)Vous dites dans votre livre que c’est presque toujours la date connue qui décide de la datation radiocarbone. Pouvez-vous préciser?
                    3) En ce qui concerne le Linceul de Turin dont l’authenticité est prouvée par les travaux du STURP et la Tradition constante de l’Eglise, comment pensez-vous qu’on doive interpréter la datation radiocarbone?
                    4) Compte tenu de ce qui vient d’être dit, pensez-vous qu’on puisse encore valablement considérer la radioactivité comme un chronomètre?
                    5) Si l’on admet la date de la Création donnée par les généalogies bibliques admises par les chronologistes et encore par Bossuet et Crombette de 4000 ans avant Jésus-Christ, beaucoup de datations radiocarbones sont largement erronées. Qu’en pensez-vous?

                    • Que plutôt que d’écrire des livres elle ferait mieux de publier des articles de recherche dans des revues à comité de lecture.
                      Aucun autre spécialiste ne viennent confirmer ce qu’elle avance.
                      Et notre planète n’a pas 4 000 ans. Mais 4,5 milliards d’années.

  3. Tinatine says:

    les datations au carbone 14 sont souvent fausses ; habituellement , les chercheurs rectifient les datations non conformes en prenant en compte des éléments historiques , archéologiques ou autres ; pour le Linceul , en présence d’une datation manifestement erronée ( ou mensongère )
    , on n’ a pas pris en compte tous les faits extraordinaires et ordinaires qui contredisaient la fausse datation ; on n’ arrive toujours pas à expliquer la formation de l’ image et contrairement à ce que raconte Jigsaw , on n’ arrive pas ‘ reproduire le Linceul ;Jigsaw croit sans doute que le Linceul se limite à la photographie que tout le monde connait .
    Le Linceul était gênant pour les laïcards et satanistes de tous poils ;le meilleur moyen de décourager les conversions était de ruiner sa réputation ; c’ est plus astucieux que de détruire ou ricaner comme on le faisait un siècle auparavant ; une fausse datation et le tour est joué avec la complicité d’ évêques félons , naïfs ou carriéristes .

    • Les datations au carbone 14 sont exactes. Elles sont d’ailleurs toujours utilisées. On a arrive très bien à reproduire l’image. Tridimensionnalité incluse. je ne sais pas si il a été gênant pour qui que ce soit. mais depuis 1988 la science sait que c’est un faux. Après vous avez le droit de raccrocher à des mensonges agréables plutôt qu’à des vérités dérangeantes.

  4. Tinatine says:

    On reproduit l’ image mais on ne fabrique pas un linceul similaire avec les tâches de sang qui ne coulent pas et adoptent la forme du corps ,; ce sang qui n’ est pas parti lorsque le corps a été enlevé…C’ est comme si vous prétendiez que la science avait reproduit les anges en fabriquant des drônes…
    Vous avez une conception bien monolithique et dogmatique de la science ; vous n’ imaginez sans doute pas à quel point la science est faite de doutes , d’ approximations , de cuistrerie , de malhonnêteté , de mensonges .
    je vous rappelle que les premiers à avoir contesté la datation au carbone 14 étaient des scientifiques et ceux qui la contestent aujourd’ hui et se permettent d’écrire doctement sur ce sujet sont toujours des scientifiques .

    • Aucune étude scientifique n’a contestée la datation de 1988. Et comme l’a démontré un autre scientifique il n’y a pas de sang sur le suaire

  5. Tinatine says:

    l’actuel directeur du laboratoire de radiocarbone d’ Oxford ( Ramsey ) a reconnu à la BBC que la datation de 1988 n’ était pas valide ; il met en cause les procédés de nettoyage de l’ échantillon ; en outre le protocole n’ a pas été respecté : les laboratoires se sont concertés avant de donner leurs résulltats ; en 1988 Ramsey avait participé à la datation en tant que doctorant ..
    Aucun scientifique de bonne foi n’ a jamais contesté l’ existence de taches de sang .
    Comment expliquer que le prétendu faussaire médiéval avait anticipé l’ invention de la photographie et aurait peint quelques traits et taches qui , sur le négatif de la pellicule photographique , révéleraient un vrai corps montrant la Passion du Christ et Sa Résurection ?
    Trop fort le faussaire !
    “un peu de science éloigne de Dieu , beaucoup de science ramène à Dieu .”

    • En décembre 2010, le professeur Timothy Jull, un membre de l’équipe de datation au radiocarbone de 1988 et le rédacteur de la revue à comité de lecture, radiocarbon, cosigna un article dans ce journal avec Rachel A. Freer-Waters. Ils examinèrent un fragment restant de celui confié au laboratoire d’Arizona pour la datation et ne découvrirent aucune trace d’une réparation quelconque pas plus que d’autres substances ou traitement. Ils ne décelèrent “qu’un faible taux de contamination par des fibres de coton” et conclurent que la datation avait été réalisée sur un échantillon du suaire-même.

  6. Soldat du Christ says:

    Bonjour,

    Le Saint Suaire est la relique la plus insigne de la chrétienté, essayons de prendre la mesure avec laquelle nous devons la vénérer et comprenons que les mensonges que l’on aura proférés à son égard pèseront lourd à notre jugement, dans la balance pour le Ciel ou l’enfer éternel.

    Il est dommageable que des ennemis du Christ puissent s’exprimer sur un site catholique, exemple “Jigsaw” qui intervient ici à la manière de l’ancien “MCF68″…

    “S’il est une vérité d’ordre fondamental, c’est bien celle des droits de la vérité, celle du non-droit de l’erreur” (R. P. Philipe CSSR).

    DON SARDA Y SALVANY: LE LIBERALISME EST UN PECHE.

    XXIII- CONVIENT-IL EN COMBATTANT L’ERREUR DE COMBATTRE ET DE DISCREDITER LA PERSONNE QUI LA SOUTIENT?

    “Passe encore la guerre contre les doctrines abstraites, diront quelques-uns. Mais convient-il de combattre l’erreur, si évidente qu’elle soit, en s’abattant et s’acharnant sur la personne de ceux qui la soutiennent ? » Voici notre réponse. OUI, TRES SOUVENT IL CONVIENT ET NON SEULEMENT IL CONVIENT, MAIS ENCORE IL EST INDISPENSABLE ET MERITOIRE DEVANT DIEU ET DEVANT LA SOCIETE, QU’IL EN SOIT AINSI. Cette affirmation ressort de ce qui a été précédemment exposé, néanmoins nous voulons la traiter ici ex professo tant est grande son importance. L’accusation de commettre des personnalités n’est point ménagée aux apologistes catholiques, et, lorsque les libéraux entachés de libéralisme ont jeté cette accusation à la tête d’un des nôtres, il leur semble qu’il ne reste plus rien à apurer pour sa condamnation. Ils se trompent cependant, oui, en vérité, ils se trompent.
    Il faut combattre et discréditer les idées malsaines, et de plus il faut en inspirer la haine, le mépris et l’horreur à la multitude qu’elles cherchent à séduire et à embaucher. De même que les idées ne se soutiennent en aucun cas par elles-mêmes, elles ne se répandent ni ne se propagent de leur seul fait ; elles ne pourraient, réduites à elles seules, produire tout le mal dont souffre la société. Elles sont semblables aux flèches et aux balles qui ne causeraient de blessure à personne, si on ne les lançait avec l’arc ou le fusil. C’EST DONC A L’ARCHER ET AU FUSILIER QUE DOIT S’EN PRENDRE D’ABORD CELUI QUI VEUT METTRE FIN A LEUR TIR MEURTRIER. Toute autre façon de guerroyer sera libérale, tant qu’on voudra, mais elle n’aura pas le sens commun. Les auteurs et les propagateurs de doctrines hérétiques sont des soldats aux armes chargées de projectiles empoisonnés. Leurs armes sont le livre, le journal, le discours public, l’influence personnelle. Suffit-il de se porter à droite ou à gauche pour éviter les coups ? NON LA PREMIERE CHOSE A FAIRE, LA PLUS EFFICACE C’EST DE DEMONTER LE TIREUR. Ainsi donc il convient d’enlever toute autorité et tout crédit au livre, au journal et au discours de l’ennemi, mais il convient aussi, en certains cas, d’en faire autant pour sa personne, oui, pour sa personne qui est incontestablement l’élément principal du combat, comme l’artilleur est l’élément principal de l’artillerie et non la bombe, la poudre et le canon. IL EST DONC LICITE EN CERTAINS CAS DE REVELER AU PUBLIC SES INFAMIES, DE RIDICULISER SES HABITUDES, DE TRAINER SON NOM DANS LA BOUE.
    Oui, lecteur, cela est permis, permis en prose, en vers, en caricature, sur un ton sérieux ou badin, par tous les moyens et procédés que l’avenir pourra inventer. Il importe seulement de ne pas mettre le mensonge au service de la justice. Cela non, sous aucun prétexte il ne peut être porté atteinte à la vérité, même d’un iota. Mais sans sortir de ses strictes limites on peut se souvenir de cette parole de Crétineau-Joly et la mettre à profit : La vérité est la seule charité permise à l’histoire, on pourrait même ajouter : et à la défense religieuse et sociale.
    Les Pères que nous avons déjà cités fournissent la preuve de cette thèse. Les titres mêmes de leurs ouvrages disent hautement que dans leurs luttes avec les hérésies, leurs premiers coups furent dirigés contre les hérésiarques. Les œuvres de saint Augustin portent presque toutes en tête le nom de l’auteur de l’hérésie qu’elles combattent : Contra Fortunatum Manichœum ; Adversus Adamanctum ; Contra Felicem ; Contra Secundinum ; Quis fuerit Petilianus ; De gestis Pelagii ; Quis fuerit Julianus, etc. De telle sorte que la majeure partie de la polémique du grand Docteur fut personnelle, agressive, biographique, pour ainsi dire, autant que doctrinale, luttant corps à corps avec l’hérétique non moins qu’avec l’hérésie. Ce que nous disons de saint Augustin, nous pourrions le dire de tous les saints Pères. D’où le libéralisme a-t-il donc tiré l’obligation nouvelle de ne combattre l’erreur qu’en faisant abstraction des personnes et en leur prodiguant des sourires et des flatteries ? Qu’ils s’en tiennent là-dessus à la tradition chrétienne et qu’ils nous laissent, nous les ultramontains, défendre la foi comme elle a toujours été défendue dans l’Église de Dieu.
    QUE L’EPEE DU POLEMISTE CATHOLIQUE BLESSE, QUELLE BLESSE, QUELLE AILLE DROIT AU COEUR! C’EST LA L’UNIQUE MANIERE REELLE ET EFFICACE DE COMBATTRE”.

  7. Soldats du Christ says:

    Bonjour,

    Le Saint Suaire est la plus insigne relique de la Chrétienté. Essayons de prendre la mesure avec laquelle nous nous devons de la vénérer. Efforçons-nous de mieux connaître ce trésor que Dieu nous a confié, de le faire connaître, pour que Notre Seigneur Jésus-Christ soit toujours plus aimer.
    Au contraire, soyons certains que les mensonges que nous aurons répandus à l’encontre du Saint Linceul pèseront lourds au jour de notre jugement, dans la balance pour le Ciel ou pour l’enfer éternel.

    Le dénommé “jigsaw” recopie ici Wikipédia sans discernement, mais surtout répand l’erreur (rappelant l’ancien “MCF68″…):

    La science a tranchée. Il date du XIV siècle. Et elle est arrivée à le reproduire. MENSONGE,
    l’Église a acceptée les conclusions de 1988. FAUX, l’église concile n’est pas l’Eglise catholique,
    Et elle est arrivée à le reproduire. MENSONGE,
    Les datations au carbone 14 sont exactes […] depuis 1988 la science sait que c’est un faux. MENSONGE,
    Aucune étude scientifique n’a contestée la datation de 1988. MENSONGE.

    Pour les âmes qui ont le désir de se sauver et non pas de se damner, voici LA VERITE SUR LE SAINT SUAIRE:

    https://www.linceul.fr/ (Marie José Tanturri, auteur de la magnifique conférence d’hier à Paris, Le Linceul du Christ en vidéos)

    https://www.youtube.com/watch?v=x8kXiDm5rLc (Conférence: Le Linceul de Turin ne peut venir que de la Résurrection du Christ, vue 1,5 million de fois)

    https://www.youtube.com/watch?v=QFPVdWMcigw (Arnaud Upinsky, Directeur du symposium scientifique de Rome: l’énigme du Saint Suaire est indiscutablement résolu)

    En ce temps liturgique de la “Quinzaine de la Passion” qui mène vers la Résurrection de Pâques, puisse le Saint Esprit éclairer nos intelligences et enflammer nos cœurs pour Dieu qui s’est fait homme et a donné Sa vie pour nous.

  8. Fabrice says:

    Votre entêtement est digne d’un âne mais pas d’un esprit raisonnable et sérieux.

    • Je crois que c’est ce qu’ont dit les prélats de l’Église à Galilée.

      • Tinatine says:

        les prélats avaient bien raison ; Galilée s’ entêtait à affirmer sans la moindre preuve une théorie contestable et contestée ça me rappelle un colloque entre chercheurs de l’observatoire ; les entêtés sans argument sont du côté des tenants de Galilée . Leur système pose des problèmes insolubles .

        • Galilée avait toutes les preuves. D’ailleurs c’est bien la théorie de l’héliocentrisme qui a été frappée d’hérésie.

          • Daniel PIGNARD says:

            Voici une lettre datée du 29 mars 1641 que Galilée a envoyée juste un an avant sa mort comme réponse à la question de son collègue Francesco Rinuccini datée du 23 mars 1641. Galilée montre qu’il a renoncé au système de Copernic ; (lettres tirées des œuvres complètes du savant « Le Opere Di Galileo Galilei, 1968, Vol XVIII P. 316 » traduit de l’italien en anglais par Brian Harrison.)
            « La fausseté du système de Copernic ne devrait pas être remise en question surtout pas par des catholiques, étant donné que nous avons l’autorité inébranlable de l’Ecriture Sainte interprétée par les théologiens les plus érudits dont le consensus nous donne une certitude concernant la stabilité de la Terre, située au centre, et le mouvement du soleil autour de la Terre. »
            Votre citation est du Galilée avant cette lettre et qui est applaudi par la science actuelle ; Ben oui mais il s’est rétracté. Il semblerait donc que l’écriture ne nous trompe pas sur comment va le ciel tout en nous disant comment y aller. Laissez un peu de place à la vérité !
            Et la bourde de Galilée, vous la connaissez celle-là ?
            Moy conclut que le livre de Galilée publié en 1632, qu’il croyait prouver enfin sa thèse du héliocentrisme, n’atteignit pas cet objectif mais plutôt:
            “La nouvelle preuve de Galilée n’avait aucun sens. il s’agissait d’un argument sans queue ni tête, affirmant que le mouvement des marées permet de prouver que la Terre tourne en orbite autour du Soleil. Mais l’argument n’arrive pas à atteindre son objectif. Lorsque les critiques devinrent plus acerbes, on se rendait compte que Galilée ne savait pas comment prouver que la Terre se déplace véritablement. Galilée avait donc dépassé la limite, établie seize années auparavant, il avait fait la promotion d’une idée contraire aux Écriture sans fournir une preuve convaincante de sa véracité”. (2001, p. 45).

            • “Ce verdict applique formellement la censure d’hérésie à la doctrine héliocentrique.” Extrait de “Le procès de Galilée et les Archives du Saint-Office: Aspects judiciaires et théologiques d’une condamnation célèbre.”

      • Fabrice says:

        Eh bien, vous avez au moins un point commun avec eux.

  9. Aucune contradiction en ce qui concerne le suaire.

  10. Je ne sais que dire. Ce n’est pas mon domaine.

  11. Je préfère le vain d’ici. Que l’au delà.

  12. Tinatine says:

    Jigsaw peut consulter par exemple les publications du c.I.E.L.T où l’ on peut voir qu’il existe de multiples commissions scientifiques ; je ne sais pas si l’ association existe encore car certains membres sont décédés mais ils ont accompli un travail remarquable ; j’hésite à livrer des noms à un ennemi de l’ Eglise .

    • Vos publications sont tout sauf scientifiques. Mais bon il y a bien des gens qui croient aux extraterrestres. Et je ne suis un ennemi de personne.

      • Fabrice says:

        Ne croyant pas en Dieu, vous vous faites ennemi de Dieu, qui a dit “Qui n’est pas avec moi est contre moi”.
        Vous refusez Dieu, vous vous faites donc ennemi de Dieu.
        En vérité, vous l’êtes.

  13. Si vous préférez les mensonges agréables aux vérités dérangeantes c’est votre droit

  14. Tinatine says:

    Quelle est votre référence en matière scientifique Jigsaw? Lyssenko , peut-ëtre ? Mme Van Oosterwyck que j’ ai eu l’honneur de connaître était chimiste au Musée de l’ Afrique ; elle en connaissait un rayon sur les datations au C 14 .

  15. Aucune de ces expériences n’a remis en cause les fondements de la théorie de la relativité.

  16. Ne perdez pas de temps à répondre à Jigsaw, alias MCF68, cela lui donne de l’importance. Il est là pour provoquer. Sa grille de lecture est acquise par un passage trop prolongé dans l’éducation nationale.
    Concernant Galilée lisez plutôt
    Les vérités indésirables: T1. Faut-il réhabiliter Galilée? Dr Philippe Decourt qui reprend en partie Arthur Koestler (qu’on ne peut pas soupçonner de sympathie pour l’Eglise ) dans Les Somnambules (titre original : The Sleepwalkers)
    Il règle son compte au faux savant Galilée.
    Vous trouverez partout ces ouvrages.

    • “La majorité des théologiens ne percevaient pas la distinction formelle entre l’Écriture sainte et son interprétation, ce qui les conduisit à transposer indûment dans le domaine de la doctrine de la foi une question de fait relevant de l’investigation scientifique. ” Saint Jean Paul II.

      • Sandrine says:

        Il a raison, la Sainte Écriture n’est pas un cours de science. Et la science ne va d’ailleurs pas contre la Sainte Écriture. C’est impossible. Sans Dieu, la science n’existerait pas. Ce que la science ignore, Dieu le sait de toute éternité. La science se trompe, Dieu est Vérité. La science est imparfaite, Dieu est LA Perfection. La science n’est rien, Dieu est TOUT. Avec la mort, nous n’aurons plus “besoin” de science, Dieu remplacera tout.

  17. Tinatine says:

    Jean-Paul II (dont la sainteté est sujette à caution ) ne précise pas à quoi il fait allusion ; il a dit et écrit un certain nombre d’ inexactitudes d’ autant plus qu’ il n’ y connaissait pas grand chose dans le domaine scientifique; On a répété sous son pontificat l’ ânerie suivante : la Bible dit comment on va au ciel , elle ne dit pas comment va le ciel . Dans quels domaines y aurait – il contradiction avérée ou inadéquation entre la Bible et la science ? On a longtemps ricané sur le fait que la Bible qualifiait le lièvre de ruminant ; c’ est admis à présent ; le lièvre est bien un ruminant .Peut-être Jean-Paul II fait- il allusion à l’évolutionnisme ou à l’ héliocentrisme car il avait la naïveté de considérer ces théories comme scientifiques ; je pense que Jean-Paul II n’ pas lu tous les textes qu’ on lui attribue .

    • Pour la sainteté de Jean Paul II je ne saurais dire. Ce sont des procédures internes à l’Église. Par contre l”héliocentrisme et la théorie de l’évolution sont bien des théories scientifiques. Et considérée comme telle par la communauté scientifique.

  18. Tinatine says:

    Si la communauté scientifique a des preuves de la théorie de l’ évolution , elle va pouvoir gagner un milliard de dollars ; c’ est la récompense promise par un milliardaire américain à qui lui apporterait des preuves de la théorie de l’ évolution .

  19. Je n’étais pas au courant de cette offre. Mais il retarde. Ça fait plus de 150 ans que c’est une théorie scientifique

    • Cadoudal says:

      la théorie de l ‘ Evolution serait une théorie “scientifique” ;
      mais elle exige d’ abord la foi en l’ éternité de la matière.

      foi révélée par qui ?

      beaucoup de nos scientifiques modernes , qui se présentent comme des modèles d’ objectivité , sans superstition , croient dur comme fer à de telles suppositions indémontrables.

      ce qui est le contraire de la véritable science.

      ils veulent juger les chrétiens – qui croient à la Création par un Etre supérieur- avec leurs préjugés irrationnels ;
      qui n’ont aucune évidence et ne sont pas prouvés par des faits incontestables.

      ” toute science , dit Aristote, suppose connue la nature de son sujet , autrement dit “ce qu’il est”

      la théorie de l’ évolution n’a rien de scientifique à cet égard;

      c’est une théorie déclarée “scientifique” par des savants autoproclamés, dépourvus d’ humilité devant le réel. , soupçonnés de préjugés hostiles envers la Révélation biblique.

      • Je ne peux parler pour tous mes collègues. Mais il n’y a pas d’hostilité de ma part envers les croyants. Je fais mien le mot de Laplace à qui Napoléon demandait : Et Dieu dans tout ça ? Sire je n’ai pas eu besoin de cette hypothèse.

        • Cadoudal says:

          si je devais écrire un traité sur le jeu d’ échecs , je trouverais de mauvais goût qu’on me reproche de ne pas y parler de l’ Évangile

          en revanche la théorie de l’ Evolution est porteuse de préjugés anti chrétiens;de négation des Saintes Écritures, sous couleur de science; je ne parle pas pour vous. .

          • La théorie de Galilée aussi était soi disant porteuse de préjugés. Qu’une théorie scientifique aille à l’encontre de croyances ne la rend pas fausse pour autant. Et la théorie de l’évolution n’est plus celle de 1859. Elle a été complétée au cours du temps.

            • Cadoudal says:

              je vous ai déjà dit que le Tribunal romain qui a condamné Galilée (1610) n’a affirmé que son ignorance de la doctrine catholique

              st Thomas d’ Aquin ( 13° siècle) affirmait:

              que la rotondité de la terre était démontrée de plusieurs manières;
              que toutes les créatures , matérielles ou spirituelles , sont mobiles.
              Dieu , et lui seul, étant l’ Etre immuable et immobile.

              ” le soleil lui même a des éclipses”
              ainsi la théologie , à certaines époques.

              • Galilée n’a pas affirmé que la terre était ronde. C’est l’héliocentrisme qui a été frappé d’hérésie

                • Cadoudal says:

                  Galilée a affirmé que la terre était mobile.
                  ce que les clercs incompétents , en contradiction avec st Thomas, ont contesté.

                  • Tinatine says:

                    Il y a théoriquement deux types de mobilité de la terre : la rotation sur elle même et la rotation supposée autour du soleil (très rapide : je me demande comment on ne sent pas le vent ( tous ces km parcourus en 365 jours !) .Que contestaient précisément les clercs ? Ils demandaient des preuves :!

            • Cadoudal says:

              par ailleurs Galilée avait une mentalité “libre penseur” plutôt déplaisante;
              dommage que quelques clercs incompétents l’aient mis en position de force.

              • Libre penseur, je ne vois pas ce que ça a de déplaisant. Après d’accord avec vous pour les hommes d’église incompétents

                • Cadoudal says:

                  la foi, l’ espérance et la charité sont nécessaires pour entrer en possession de la vie éternelle;

                  elles ne faisaient pas partie du programme de Galilée;

                  ses juges et lui-même ont fait beaucoup de tort à l’ autorité de l’ Eglise.

                  • Elles ne sont pas au programme de très nombreux scientifiques. Et de mon point de vue ses juges portent une responsabilité bien plus grande que lui

                    • Cadoudal says:

                      d’ accord avec vous; l’incompétence de hauts prélats a fait un grand désastre.

                      difficile à comprendre après le Concile de Trente, qui avait mis la Somme théologique sur l’ autel où se réunissaient les pères.

                    • Cadoudal says:

                      elles faisaient partie du programme de Pascal et de beaucoup d’ autres esprits supérieurs.

                    • Être croyant ne vous empêche pas d’être un scientifique de génie. Pascal, Lemaître et beaucoup d’autres. Mais ne pas être croyant ne l’empêche pas non plus

  20. Tinatine says:

    On n’ a jamais observé de transformation d’ une espèce en une autre ; les multiples supercheries comme l’ homme de Piltdown sont dénoncées depuis longtemps ; on n’ a jamais vu d’ apparition d’ organes nouveaux ; je suppose qu’ on enseigne encore aux écoliers et collégiens qu’ à force de sautiller , les poissons ont eu des ailes et sont devenus des oiseaux et qu’ à force de ramper sur le sol d’ autres poissons se sont mis à avoir des pattes ( au bout de quelques millions d’ années ; c’ est bien commode ces millions d’ années ! ) et que la girafe , à force de tendre le cou pour brouter les feuilles des grands arbres a fini par avoir un cou très long .
    Maurice Caullery , titulaire de la chaire d évolution des êtres organisés de la Sorbonne déclarait en 1931 :”les espèces actuelles sont stables mais il n’ en a pas toujours été ainsi sinon il faudrait en revenir à un Dieu Créateur ” (les majuscules sont de moi ) Voilà une affirmation qui ne sonne pas très scientifique ! Et puis Jean Rostand :”l évolution ,ce conte de fées pour grandes personnes ”
    Des romans comme Tarzan ou le Livre de la jungle ont pu accréditer la fable selon laquelle un être à l’état d’animal a pu en quelques semaines devenir un homme , un vrai ! mais nous savons que c’ est faux .Dans la vie réelle les malheureux jeunes Mowgli ou Tarzan n’ont jamais transmis l’intelligence ou le langage à leurs hypothétiques descendants .D’ ailleurs la théorie évolutionniste n’ explique pas l’ apparition du langage .

    • Cadoudal says:

      derrière la théorie de l’ évolution, il y a le “dogme” maçonnique de l’ éternité de la matière.

      dogme que Nietzsche développera en affirmant la doctrine de l’ Éternel Retour , lié lui-même à celui de la “mort de Dieu”; doctrines ayant pour but de plonger l ‘humanité dans le désespoir et le nihilisme.
      ( c’est la matière de son livre “ainsi parlait Zarathoustra”)

      il s’ agit d’un contre Évangile proclamé par un apôtre de l’ Antéchrist.

    • Normalement non car la théorie de l’évolution n’est enseignée qu’à partir de la terminale. Et on a fait des progrès depuis 1931.

  21. Cadoudal says:

    Tinatine a dit:

    “Il y a théoriquement deux types de mobilité de la terre : la rotation sur elle même et la rotation supposée autour du soleil (très rapide : je me demande comment on ne sent pas le vent ( tous ces km parcourus en 365 jours !) .Que contestaient précisément les clercs ? Ils demandaient des preuves :!”

    « le 23 février 1610 , la congrégation des cardinaux , rendait un décret où les doctrines déférées étaient condamnées » (premier procès -Galilée n’ était pas inculpé)

    « dire que le soleil est fixe et centre du monde et immobile de tout mouvement local , est une proposition absurde
    et fausse en philosophie , et formellement hérétique , parce qu’elle est formellement contraire à la Sainte Écriture »

    « dire que la terre n’est pas au centre du monde , ni immobile , mais qu’elle se meut , même d’un mouvement diurne ,
    est aussi une proposition absurde et fausse en philosophie, et, théologiquement parlant , au moins erronée quant à la foi. »

    deuxième procès le 22 juin 1633
    « condamnation de la théorie du mouvement de la terre « 

    quelle régression depuis st Thomas ; les guerres de religion ont des dégâts .

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !