Babylone6

Extrait de la vidéo ci-dessous

Le Bataillon Babylone a été fondé en avril dernier en Irak. Il se compose de 800 combattants volontaires chrétiens qui ont été incorporés dans la milice shiite al-Hashd al-Shaabi (mobilisation du peuple) forte de 100 000 hommes. Elle a été créée, en juin 2014, pour combattre l’État Islamique et est placée, depuis le 7 avril de cette année sous le commandement direct du Premier Ministre irakien. Ses liens avec l’Iran sont patents mais la qualité de ses combattants a permis de reprendre en avril dernier la ville de Tirkrit qui était tombée aux mains de l’État Islamique. C’est cette milice qui a entraîné le Bataillon Babylone dans trois camps militaires en Irak. Cette unité combattante chrétienne est placée sous commandement de al-Hashd al-Shaabi. La courte vidéo ci-dessous, mise en ligne début mai, montre des éléments du Bataillon Babylone en opérations, et les toutes dernières secondes un temps de prière de certains de ses combattants… (Source Observatoire de la christianophobie)

Le journal irakien Al Mada a interrogé un chrétien du bataillon qui lui a déclaré samedi soir:   “Alors que les forces locales se préparent pour l’opération de reconquête de Mossoul afin d’éliminer les troupes d’ ISIS, 800 volontaires chrétiens ont également rejoint le Bataillon de Babylone qui appartient à la Hashd al-Shaabi,” 

Selon cette même source, les volontaires chrétiens ont été formés dans trois camps militaires différents dans la ville de Bagdad et dans la province de Salahadin: “Ce bataillon chrétien est structuré spécialement pour les chrétiens sous le contrôle de Hashd al-Shaabi.”

Ce n’est pas la première fois que des volontaires non-chiites rejoignent les troupes de Hashd al-Shaabi. Les milices revendiquent des groupes militaires appartenant à toutes les composantes de l’Irak, avec différentes origines religieuses et ethniques.

Moen al-Kazemi, un commandant Hashd al-Shaabi, a déclaré que le groupe est un groupe militaire nationale qui se bat pour protéger l’Irak et les Irakiens, et que des bénévoles de divers horizons sont parmi le groupe chiite.

Les milices chiites ont aligné 100.000 volontaires en Juin dans la guerre en cours en Irak contre l’État islamique, poursuit Kazemi. Ces milices ont des liens connus avec l’Iran chiite. Ce sont elles qui sont à l’origine de la libération de Tikrit .

Le Hashd al-Shaabi a été levé l’an dernier suite à l’appel de l’ayatollah Ali al-Sistani, le plus haut dignitaire religieux chiite en Irak, lorsque des combattants sunnites d’ISIS ont envahi une grande partie de l’ouest du territoire de pays. (Source)

Les musulmans sunnites de l’EI en guerre contre les musulmans chiites

Les milices de l’Etat islamique sont composées exclusivement de sunnites et sont en guerre avec les chiites, une autre branche de musulmans, comprenant notamment le Hezbollah, très impliqués notamment au Liban, et au Yémen. l’EI voudraient éliminer ou soumettre tout ce qui n’est pas sunnite. C’est ce qui explique qu’ils  soient des émanations ou des alliés, tant des Occidentaux et d’Israël que de la Turquie, de l’Arabie Saoudite, du Qatar et autres puissances arabes sunnites qui ne supportent pas des Etats musulmans qui ne sont pas exclusivement sunnites, en Lybie en Syrie et en Irak en ce qui concernent le Proche Orient. Ceci explique aussi l’hostilité régionale vis-à-vis de l’Iran chiite.
Mossoul était la ville qui rassemblait le plus de chrétiens en Irak avant qu’ils n’en soient chassés par les troupes sunnites de l’Etat islamique. Dans cette ville les chrétiens ont été spoliés, leurs biens et maisons confisqués, chassés, crucifiés, décapités, enterrés vivants, massacrés de toutes les façons, réduits en esclavage: femmes, hommes et enfants. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :