C’est une belle initiative comme on aimerait en voir plus souvent. Depuis le 7 décembre 2016, à Colmar, les paysans ont pris possession de l’ancien supermarché Lidl et 35 fermes y font de la vente directe.

L’enseigne « Cœur paysan » assure un circuit court, un juste prix pour les paysans et des produits de qualité pour les clients. La formule est simple, pas d’intermédiaire, les produits passent directement du producteur au consommateur. Et, naturellement, le succès est au rendez-vous.

Maraîcher, Denis Digel vend en direct dans ce magasin « Cœur Paysan » à Colmar et a toutes les raisons de se réjouir :

« Ici c’est notre coquille, et on y met nos produits. Moi, je suis maraîcher et je vends mes tomates ici. Nous assurons des permanences à tour de rôle pour être au contact des clients. Et ça permet d’écouler nos produits au prix juste. Souvent dans les filières classiques, les prix en grande surface n’ont rien à voir avec leur valeur économique. Nos produits ont un prix et c’est ce qu’on a envie de dire avec ce magasin. Et les gens le comprennent. Les clients qui viennent chez nous ne vont plus en supermarché classique. On a un peu trop oublié que le paysan du coin est essentiel ».

Nicolas, petit éleveur d’une quarantaine de chèvres, explique qu’il ne veut pas faire du « volume » ni « se débarrasser de ses produits dans la grande distribution ». Voilà pourquoi ses fromages de chèvre se vendent ici.

L’adresse : 82 route de Neuf-Brisach à Colmar

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :