Aujourd’hui, on vous emmène en Auvergne à la découverte de l’abbaye de Randol. Fondée par l’abbaye de Fontgombault en 1969, elle accueille de nos jours trente-six moines bénédictins qui suivent la règle de saint Benoît : “Ora et labora”, c’est-à-dire “Prie et travaille”. À Randol, les moines sont notamment des experts en fromage. Allez, c’est parti pour un petit tour d’horizon avec Divine Box !

L’abbaye de Randol est au milieu de champs et de bois. – © Abbaye de Randol

 

Fille de Solesmes et de Fontgombault

La célèbre abbaye de Solesmes est la grand-mère de Randol ! En effet, Solesmes fonde l’abbaye de Fontgombault juste après la Seconde Guerre mondiale, en 1948. Connaissant rapidement une grande prospérité, les moines de Fontgombault songent très vite à créer à leur tour des fondations. Lorsqu’en 1966 l’évêque de Clermont les sollicite pour fonder une abbaye dans sa région, les moines n’hésitent pas, et c’est ainsi que la première pierre de l’abbaye de Randol est posée en 1969. Deux ans plus tard, c’est l’arrivée des premiers moines.

Au départ, Randol n’est bien-sûr qu’un prieuré et reste sous l’autorité de l’abbé de Fontgombault. Mais le prieuré prospère très rapidement, et Randol est érigé en abbaye dès 1981 et acquiert ainsi son indépendance vis-à-vis de Fontgombault, malgré les liens fraternels qui subsistent. Quatre ans plus tard, le 5 octobre 1985, l’église de l’abbaye est dédicacée.

Un moine de Randol conduisant son troupeau de vaches. – © Abbaye de Randol

La conception de l’abbaye de Randol

Lors de leur arrivée en 1971, les bénédictins de Fontgombault s’installent au cœur de l’Auvergne, à côté d’un village en ruine que surplombe un ancien oppidum gaulois. Avec ça et les volcans alentour : pas de doute, on est bien en Auvergne !

Pour la construction de l’abbaye, les moines font appel à de grands noms. Tout d’abord, les architectes : Paul-Jean Monnoyeur et Louis Piessat. Le projet est d’établir une abbaye moderne qui invite à la prière. Ensuite, pour les vitraux, les moines contactent Yves Dehais, l’un des plus célèbres maîtres-verriers du XXe siècle, pour dresser plus de cinquante vitraux bien colorés ! Le résultat est surprenant et s’apprécie surtout depuis l’intérieur grâce aux jeux de lumière. Par exemple, quand le fidèle rentre, il passe de l’obscurité de l’entrée à la clarté présente dans la nef !

La luminosité impressionnante de l’église de Randol. – © Abbaye de Randol

L’abbaye aujourd’hui

Aujourd’hui, l’abbaye compte trente-six bénédictins qui prient et travaillent selon la règle de saint Benoît « Ora et labora ». Pour la prière, ils se réunissent huit fois par jour pour chanter les offices, le premier étant à 4h30 du matin ! Et côté travail, les moines font de l’artisanat monastique avec leurs magnifiques fromages fermiers au lait cru de leurs vaches.

À Randol, les moines mettent aussi à l’honneur la tradition de “l’accueil bénédictin”, aspect important de la règle de saint Benoît ! En effet, ils ont par exemple rebâti le village en ruine avec l’aide de scouts, pour accueillir des familles voulant faire une retraite. Le village affiche souvent complet l’été ! Par ailleurs, une grande partie du monastère est aussi dédiée aux retraites masculines individuelles. Enfin, les bois entourant l’abbaye sont le terrain de jeu privilégié des scouts de Clermont-Ferrand et d’ailleurs !

Les fromages de Randol sont entièrement faits à l’abbaye. – © Abbaye de Randol

Et pour acheter leurs fromages ?

Pour acheter les bons fromages de l’abbaye de Randol, une seule solution : vous rendre sur place ! Voici l’adresse : Abbaye de Randol, 285 route de Randol, 63450 Cournols. Profitez-en pour visiter l’abbaye, le village ou pour assister à quelques offices, les frères seront ravis ! Sinon, vous pouvez aussi cliquer là pour en savoir plus sur l’abbaye de Randol ou ici pour découvrir d’autres produits d’abbaye sur la boutique monastique en ligne de Divine Box.

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

49 % 20 280 € manquants

Il nous manque 20 280 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :