Samedi 4 avril 2020, la ville de Romans-sur-Isère a été endeuillée par une attaque islamiste.

Abdallah A.-O, un Africain Soudanais, a poignardé avec un couteau plusieurs personnes faisant deux morts et 7 blessés. C’est dire la violence de l’agression. Différents témoins soutiennent avoir entendu l’agresseur crier « Allahu akbar » en attaquant ses victimes.  Né en 1987 au Soudan, Abdallah A.-O avait obtenu le statut de réfugié en France en 2017 et un titre de séjour de dix ans en juillet de la même année. 

Deux autres hommes, eux-aussi de nationalité soudanaise et possibles complices du meurtrier, sont également en garde à vue.

Le Parquet national antiterroriste a ouvert une enquête samedi notamment pour « assassinats en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

Les premiers éléments de l’enquête sur Abdallah Ahmed-Osman « ont mis en évidence un parcours meurtrier déterminé de nature à troubler gravement l’ordre public par l’intimidation ou la terreur ».

Pour les médias au collier le pauvre Abdallah ne « se sentait pas bien »et était « aigri » à cause du confinement.

Le petit virus Corona, c’est et sera la nouvelle excuse de toutes les folies meurtrières en cours et à venir, avortement, euthanasie, terrorisme islamiste

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Sancenay says:

    A l’impéritie du Gouvernement face au Coronavirus se rajoute à celle , non moins dangereuse, de la conquête islamiste de notre sol.Il n’est pas contestable que la première mission de l’Etat soit de protéger le peuple.De toute évidence l’Etat français n’a aucune volonté , ni davantage , la compétence de le faire. “Penser Printemps” , c’est sans doute une formule très gentillette, mais elle est radicalement inadaptée à la gravité globale de la situation de notre Patrie. Il est patent que notre personnel politique, des ceolacanthes accrochés au râtelier depuis des décennies jusqu’à la nouvelle faction débarquées au gré d’un putsch peu glorieux,a bien d’autres préoccupations lucratives que celle de protéger leur compatriotes dont ils partagent si peu la vraie vie, tant ils ont été formés et vivent hors sol.
    Force est de constater qu’alors que tous, sans exception,ne pouvait qu’ avoir conscience de la dangerosité et de la rapidité de la propagation du virus, pas un, pas une d’entre eux n’a eu la conscience de dire , ne fut-ce qu’à ses propres troupes:” ne vous rendez pas aux élections”. Pour ma part ,pour le principe, je ne m’y suis pas rendu.Et je ne me rendrai pas aux suivantes (régionales législatives, euro, ou présidentielles si nous avons affaire aux mêmes factions ineptes et dans le cas présent, responsables et coupables de cette Bérézina virale.Et je n’ai que foutre de leur airs faussement contris.

  2. “Le petit virus Corona, c’est et sera la nouvelle excuse de toutes les folies meurtrières en cours et à venir, avortement, euthanasie, terrorisme islamiste…” Exact, et a contrario, toute tentative de légitime défense sera qualifiée de crime raciste. Les pouvoirs publics, exécutif, police, armée, magistrats sont du côté de la racaille et contre nous. Pensons-y sérieusement, après il sera trop tard….