L’alliance Pro Vita avait monté un camion avec des panneaux remerciant Jean-Paul II dans sa lutte contre l’avortement et pour sa famille. C’étaient des valeurs pour lesquelles luttait le cardinal Caffara qui se trouvait remercié sur une des affiches.

Ce camion a été arrêté par la police. Toni Grandi qui dirige Pro Vita est allé demander pourquoi le camion avait été arrêté. Il lui a été répondu que le cardinal  Caffara n’était pas en accord avec le pape François. De fait le cardinal était un des signataires des dubia, des doutes sur l’exhortation Amoris Laetitia. Dubia auquels le pape n’a toujours pas répondu. Mais fallait-il renier les enseignements de Jean-Paul II ?  Pouvait-on en déduire que le pape actuel était contre la famille ? Et la démocratie là-dedans ?

Ces arguments ont persuadé la police qui a libéré le camion au bout de deux heures.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :