venissieux-fait-front-MPI

La mouvance nationaliste peut exister avec succès en marge du Front National. La liste “Vénissieux fait front” emmenée par Yvan Benedetti et Alexandre Gabriac dans la banlieue sud de Lyon vient de le démontrer en se qualifiant pour le second tour après avoir obtenu 11,49 % des voix lors de la première manche.

Les leaders de l’Oeuvre Française et des Jeunesses Nationalistes, deux mouvements dissous à la demande de Manuel Valls, ministre de l’Intérieur “éternellement attaché à l’Etat d’Israël”, sont donc parvenus à s’imposer à l’échelon local.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés