Au cours de l’Acte XV des Gilets Jaunes, le journaliste de réinformation et reporter Vincent Lapierre a été interpellé l’après-midi puis placé en garde à vue. Le motif : il détenait… une bombe lacrymogène !

Connu dans la réinsfosphère pour ces excellents reportages sur les Gilets jaunes et autres sujets de société, Vincent Lapierre dérange le système médiatique et le pouvoir macronien par la véracité de ces analyses, l’authenticité de ses prises de vues et sa liberté de paroles. Il est devenu une cible privilégiée des anti-fas, collaborateurs officieux de la police de Castaner pour écraser ce mouvement social bien français et tous les opposants au système politico-financier actuel.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 commentaires

  1. ce pouvoir est ridiculement autoritaire. Nous espérons tous que la gaz n’était pas antisioniste

  2. Daniel Daflon says:

    Macron, le petit Kim Jong Un de l’Europe de l’Ouest. Son leitmotiv: Interdire, interdire, interdire toute forme d’action et d’expression aux patriotes français. Tous ceux qui sont contre les patriotes sont chéris par macron et sa clique de traîtres.
    Suivons attentivement cette affaire. Liberté pour Vincent Lapierre.

    • Cadoudal says:

      Macron est le porte drapeau de ce que Maurras appelait l ‘anti France légale,républicaine,
      acharnée à détruire le pays réel , catholique , royaliste.

  3. Alexandre Sanguedolce says:

    Il y aura bientôt une loi pour l’utilisation exclusive du mot gazage

  4. balaninu says:

    Evidemment ! ces zélites emprisonnent les innocents et laissent dehors la racaille !
    Libérez Vincent Lapierre !

  5. courage Vincent
    on est avec toi
    Christophe…

  6. simple citoyen says:

    La liberté d’expression ( contre le vrai fascisme de l’Etat ) est maintenant passible d’emprisonnement ! Il nous est interdit de nous faire entendre pacifiquement …. Aucune révolution ni changement de régime ne s’est fait dans la paix mais dans le sang et la tourmente , simple constat historique . J’espère de tout mon cœur me tromper !

  7. Il l’a montrée dans une interview à pieds. Posséder ce genre de bombes de défense est licite donc l’arrestation ne l’ai pas ! Soutien complet à Vincent LA PIERRE auquel je rappelle que la DUDHC 1789 proclame, soutien et ossature de la Constitution, que la LIBERTE consiste à pouvoir tout faire sauf nuire à Autrui. Tout le monde a le droit fondamental d’être “armé”, vraiment armé pour se défendre complètement soi-même ou Autrui. Interdire les armes est donc illégitime ! Alors une simple bombinette genre défense de dames, c’est du grand n’importe quoi ! C’est évidemment dirigé depuis le GVT !