LifeSite News : vous êtes la « bonne presse » !

Chers amis de LifeSite News,

Il semble que quelques années se soient écoulées depuis qu’un groupe de Catholiques d’Amérique du Nord, animés par le désir de défendre la Vérité, a commencé la grande aventure qui, aujourd’hui, cinq lustres plus tard, s’est avérée être une œuvre providentielle et de grand succès. Une œuvre providentielle, c’est-à-dire bénie par la Providence, parce que nécessaire pour faire face à l’amas confus d’erreurs et de mensonges qui affligent le monde tant dans les questions sociales et politiques que dans les questions religieuses et spirituelles.

Parlons donc de la « bonne presse », en utilisant une expression typiquement catholique aujourd’hui délibérément oubliée. Saint Jean Bosco et le bienheureux Jacques Alberione ont parlé de la bonne presse, conscients du pouvoir des médias à la fois dans la propagation du bien et dans la propagation du mal. « Nous chassons la mauvaise presse parce que c’est un fléau pire que la peste, la faim, la guerre », a déclaré le fondateur de la Pieuse Société de Saint-Paul, aujourd’hui emblématiquement rebaptisée Saint Paul Holding. Mais chasser la « mauvaise presse » aujourd’hui est beaucoup plus complexe qu’auparavant, parce que nous vivons dans un paradoxe dans lequel les erreurs et les mensonges contre la Vérité révélée sont répandus et promus par les médias dits catholiques, par celle qui devrait être la « bonne presse ». D’autre part, il est difficile d’espérer que la presse catholique ne fasse pas la propagande de l’œcuménisme iréniste maçonnique ou du paganisme idolâtre, alors que c’est Bergoglio lui-même qui l’impose « magistérialement » comme une nouvelle doctrine à laquelle chacun doit se conformer.

La « bonne presse » a eu dans le passé la tâche d’être la voix de la Vérité, parce qu’elle amplifiait cette même Vérité enseignée par l’Église. Aujourd’hui que l’Église est éclipsée par une secte de fornicateurs apostats, il n’est pas surprenant que les médias bergogliens agissent comme une caisse de résonance pour les proclamations hérétiques de leur référent idéologique qui siège à Rome. Il n’est pas non plus surprenant que, parmi les priorités de la presse de régime, le profit passe avant l’information correcte, confirmant à quel point la déviation doctrinale et morale s’accompagne – indéfectiblement, je dirais – de la mentalité mercantile typique de la pensée protestante.

La grande aventure de LifeSite News nous montre l’œuvre de la Providence, sa sage intervention dans les événements du monde et de l’Église avec des outils parfois inattendus et des résultats qui vont au-delà du simple succès médiatique. Plus la Vérité est niée et cachée à la multitude par ceux qui devraient au contraire la proclamer courageusement, plus elle trouve de nouveaux chemins, de nouveaux débouchés, comme l’eau inarrêtable d’une rivière en crue. Si le lit de la rivière est dévié, le courant trouve d’autres moyens d’atteindre l’embouchure. Et ce courant, qui dans la stabilité de l’ordre suit son propre cours en irriguant les champs et en étanchant la soif des troupeaux, dans le désordre de la Révolution civile et ecclésiastique vient submerger, surtout près de la mer, tout ce qu’il trouve le long de son chemin : ponts, cultures, villes.

Il y a vingt-cinq ans, une source jaillissante d’eau fraiche et pure a jailli dans le désert de la crise post-conciliaire. A ce moment-là – nous nous en souvenons tous avec émotion – cette source étanchait la soif de quelques assoiffés, comme une oasis dans les dunes. Aujourd’hui, cette source alimente une rivière bien endiguée, où puisent des millions de personnes, trouvant un soulagement dans la chaleur de ce monde rebelle et des eaux claires dans cette apostasie qui obscurcit les sources de la Foi et de la Morale. Parce que tout le monde a soif : à la fois ceux qui connaissent une vérité dont ils sont privés, et ceux qui tâtonnent dans les ténèbres de l’erreur et de la confusion et ne trouvent pas la paix.

Votre rôle, chers amis de LifeSite News, est un rôle essentiel en ce moment. Parce que l’erreur n’est plus reconnue pour cela, tout comme la vérité est niée, précisément par ceux qui devraient nous défendre contre l’erreur et le mensonge.

L’État et les gouvernements – de Biden et de Trudeau – nous mentent. L’Union Européenne, l’OMS, les Nations Unies, l’OTAN nous mentent quand ils nous trompent sur les crises – la psychopandémie, la guerre en Ukraine, le réchauffement climatique, l’énergie et le rationnement alimentaire – parce que frauduleusement ils veulent que nous acceptions des solutions présumées qui cachent des objectifs inavouables : la réduction de la population mondiale, la destruction et l’asservissement des nations souveraines, la dépendance à l’égard des potentats économiques et financiers, le contrôle de la population et la restriction des libertés fondamentales des citoyens. L’État profond a brisé le pacte social, dissolvant le lien qui existe entre le pouvoir de l’État et sa fin, qui est le bonum commune.

L’Église profonde nous ment, quand elle veut nous faire croire que la voie synodale a été conçue pour favoriser la collaboration entre l’Église enseignante et l’Église enseignée, alors qu’en fait elle sert à saper de l’intérieur l’Autorité des Pasteurs, dissolvant le lien indissoluble et substantiel qui existe entre le pouvoir et sa fin, qui est le salus animarum. Elle [l’Eglise profonde] nous a menti hier quand elle a fait passer les profanations de la Messe pour actuosa participatio ; elle nous ment aujourd’hui quand elle supprime la liturgie apostolique au nom d’une unité qu’elle n’a pas hésité à briser avec le Novus Ordo. Elle nous ment quand elle se tait sur la Vérité que les hérétiques nient, au nom de l’œcuménisme et de la fraternité universelle. Elle nous ment quand elle déguise en miséricorde l’acquiescement envers le vice et le péché, puis se montre impitoyable et cruelle avec ceux qui veulent rester fidèles à l’Evangile : une fausse miséricorde, qui est la prémisse de la damnation éternelle des pauvres pécheurs qu’aucun Prélat ne ramène à Dieu, qu’aucun Évêque ne va chercher parmi les rochers et les ronces pour la ramener au bercail. Une miséricorde perverse, qui contredit la Charité surnaturelle fondée sur la Vérité divine ; qui usurpe à Dieu la magnificence du pardon, le vendant à ceux qui invalident la Passion et la Rédemption, niant la culpabilité.

LifeSite News est une oasis dans laquelle de nombreuses âmes ont trouvé un rafraîchissement, abandonnées à elles-mêmes par l’autorité civile et religieuse. Si cet effort titanesque, ce déploiement du professionnalisme et des compétences, cette action d’apostolat et d’information correcte avait sauvé une seule âme, y apportant la lumière de la Grâce et la conduisant à Dieu, votre engagement n’aurait pas été vain. Mais nous savons tous que les âmes touchées par le Seigneur à travers vous sont nombreuses, très nombreuses.

Que ce soit votre véritable consolation, dans la certitude de recevoir cette récompense éternelle et incorruptible, devant laquelle tous vos travaux, vos sacrifices, votre dévouement acquièrent un sens et une valeur surnaturelle.

Ad multos annos, chers amis. Avec la bénédiction de Dieu et sous le manteau de la Sainte Vierge.

+ Carlo Maria Viganò, Archevêque, 9 août 2022

Source : lifesitenews.com

 ©Traduction pour MPI de F. de Villasmundo relue et corrigée par Mgr Viganò

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Colloque sur Saint Joseph

Plus de 9h de conférences pour seulement 5.00 € ! Pourquoi s’en priver ?

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :