Les faits sont établis. Adama Traoré, l’idole des communautaristes noirs et des professionnels de l’anti-racisme, était aussi un violeur homosexuel… L’ancien co-détenu d’Adama Traoré qui a porté plainte contre lui pour des viols a été indemnisé par la commission d’indemnisation des victimes d’infraction (Civi). Les éléments de l’enquête auxquels la Civi a eu accès ont permis de déterminer, le 12 mars dernier, que « la matérialité des infractions d’agressions sexuelles dénoncées doit être considérée comme établie ».

L’ancien co-détenu d’Adama Traoré à la prison d’Osny était contraint, plusieurs fois par jour, de lui pratiquer des fellations alors qu’Adama Traoré le menaçait avec une fourchette.

Mais le calvaire du co-détenu ne s’arrête pas là. En février 2017, l’un des frères d’Adama Traoré accompagné d’un de ses amis l’a passé à tabac, lui fracturant notamment le nez. Le procureur avait qualifié les faits de « véritable guet-apens » et de « sauvage agression », et avait condamné le frère Traoré à 18 mois de prison ferme.

Malgré cela, un policier filmé en train de qualifier Adama Traoré de «violeur» en marge d’une manifestation, doit comparaître le 2 septembre prochain devant le tribunal correctionnel de Bobigny pour diffamation et injure publique. On appelle cela la “justice”…

Quant à Assa Traoré, qui doit sentir le vent tourner, elle organise aujourd’hui une braderie des t-shirts du Comité Adama.

On attend maintenant les excuses des vedettes du style Omar Sy, Yannick Noah, Eric Cantona, Aïssa Maïga,…

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :