francemusulmane

Ainsi donc, six députés d’outre-mer ont déposé un amendement à la loi Macron. L’idée, c’est, dans les département et régions d’Outre-Mer, de supprimer cinq jours fériés chrétiens pour les remplacer par des jours fériés musulmans et hindous. On passerait ainsi à la trappe le lundi de Pâques, le jeudi de l’Ascension, le lundi de Pentecôte, l’Assomption et la Toussaint, et l’on accueillerait joyeusement l’Aïd-el-Kébir, le nouvel an tamoul et trois autres jours genre Laylat ul Bara’ah ou Achoura.

« Nous sommes indiens, chinois, malgaches, malbars, européens, kafs, comoriens… bref, nous sommes créoles. » La députée porteuse du projet estime qu’il est paradoxal qu’une « république laïque ne donne un statut légal qu’à une seule religion dans le calendrier ».

On reste quand même un peu stupéfait par le formidable sens de l’à-propos de ces députés. On sort tout juste d’une période d’abattage islamiste en plein Paris, les corps des morts sont encore tièdes et six Français – car ils sont français, n’est-ce pas, puisqu’ils sont députés – choisissent précisément ce moment pour faire leur ahurissante proposition. Sur les six députés signataires, on trouve quatre députés PS et deux divers-gauche (1).

Ces représentants sont soutenus par le parti qui, depuis quatre semaines, vante à longueur d’antenne et jusqu’à l’écœurement le rassemblement, le « vivrensemble », l’esprit du 11 janvier, l’apaisement, enfin tous ces bonnes intentions qui, mises bout à bout, n’ont jamais fait une politique mais garantissent une certaine popularité dans l’opinion. Que disent-ils de cette initiative, les politiciens métropolitains de gauche ? Je n’en ai entendu aucun s’exprimer sur ce qu’il faut bien appeler une manœuvre d’intrusion, style « un pied dans l’entrebaillement de la porte ». Donnons satisfaction à ces demandeurs et alors il n’y aura aucune raison de ne pas appliquer le même régime aux quartiers nord de Marseille, au neuf-trois ou à Chinatown de Paris. Sans compter qu’il y a encore plein de religions pratiquées en France, qui ne bénéficient pas de jours fériés spécifiques.

Quelqu’un aurait-il le temps d’expliquer à ces députés qu’ils sont régis par une Constitution dont l’article premier dispose : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. »

Indivisible. Vous avez bien lu. Faut-il leur faire un dessin ?

On voit poindre une solution : supprimer carrément les jours fériés religieux sans les remplacer, y compris à La Réunion. Une semaine de travail en plus, c’est bon pour l’économie, n’est-ce pas, monsieur Macron.

(1) – Mme Bareigts, M. Vlody et M. Lebreton, députés PS de La Réunion. M. Said, DVG et M. Aboubacar PS, députés de Mayotte et M. Jalton, DVG, député de Guadeloupe

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

20 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :