Tournant le dos à la société patriarcale issue des sociétés indo-européennes, celle des peuples des forêts, l’Europe en général et la France en particulier deviennent des sociétés matriarcales, propres aux peuples du désert. Rome contre Carthage.

Dans un pays où la femme à le droit de vie et de mort sur ses enfants (et occasionnellement sur son mari…) et où elle bénéficié d’un sexisme judiciaire, il n’est pas étonnant de voir qu’une tueuse en série d’enfants a été libérée au bout de… 3 ans.

Dominique Cottrez avait en effet été condamnée le 25 juin 2015 par la Cour d’assises de Douai à 9 ans de prison pour avoir assassiné de sang-froid huit de ses bébés alors qu’elle exerçait la profession… d’aide-soignante ! Visiblement, le meurtre industriel de bébé in-utero ne suffit pas. Certaines se sentent une vocation artisanale…  Les jurés n’avaient pas retenu la préméditation pour le premier infanticide mais souligné un « dessein arrêté » pour les suivants. Ils avaient également reconnu l’existence d’une altération du discernement de cette ancienne aide-soignante.

Dominique Cottrez a donc été libérée de la prison de Bapaume (Pas-de-Calais) le 3 juillet. « Elle est bel et bien sortie et est rentrée chez elle » près de Douai (Nord), a déclaré son avocate, Me Marie-Hélène Carlier. La cour d’appel de Douai a accepté le 29 juin sa demande de remise en liberté conditionnelle, sur la base de son bon comportement en détention. Elle a cependant maintenu un contrôle judiciaire avec obligation de soins.

L’ordre matriarcal, ordre inversé, ordre inverti, continu de saigner à blanc la France dans son cortège de mort. Un Verdun par an. Et si les féminazes éructent qu’une femme serait tué tous les trois jours par son compagnon, rappelons qu’un petit homme est tué toutes les 12 minutes par sa génitrice. Nonobstant bien sur l’homme qui est tué tous les 5 jours par sa campagne… Entre la phallocratie musulmane et la vaginocratie laïcarde, il existe un juste milieu ! Le seul point positif de l’ordre matriarcal et qu’il forme des hommes faibles et inaptes à l’épreuve de force. L’angle d’attaque est là et nulle part ailleurs.

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

3 commentaires

  1. Borntogrowl says:

    “Tournant le dos à la société patriarcale issue des sociétés indo-européennes, celle des peuples des forêts, l’Europe en général et la France en particulier deviennent des sociétés matriarcales, propres aux peuples du désert.”
    Euh, comment dire? Quelqu’un peut développer?

  2. Laurent Isnard says:

    Malheureusement, ce n’est pas un enfant à naître qui est tué par avortement toutes les 12 minutes, mais un toutes les 2 minutes 24 secondes environ (600 par jour, soit 600 toutes les 1440 minutes). Sans compter les avortements illégaux.

    G. Paume