Cette affaire du blog Bison Peint, qui avait éclaté en pleine campagne municipale et que nous avions relayée, continue de faire parler d’elle. Trois colistiers de la liste Grosperrin avaient porté plainte pour « prise illégale d’intérêts » par utilisation de matériel  public à des fins privées et pour infraction au code électoral. Jacques Grosperrin et Philippe Gonon s’étaient tenus à l’écart de cette plainte. L’affaire avait alors pris un tour politico-judiciaire. L’avocat de la défense avait invoqué une instrumentalisation politique même si au final on constatera qu’elle n’a pas eu grande influence sur le vote des électeurs.

L’édition d’hier de l’Est Républicain nous apprend que le procureur a décidé de ne pas donner suite à cette plainte au vu des éléments du dossier, un moyen d’enterrer l’affaire. L’avocat des plaignants Randall Schwerdorffer a annoncé se saisir du doyen des juges d’instruction. C’est donc l’enclenchement d’une nouvelle procédure judiciaire.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Mots clefs ,

Les commentaires sont fermés

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :